« violenté », définition dans le dictionnaire Littré

violenté

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

violenté, ée

(vi-o-lan-té, tée) part. passé de violenter
  • L'unité de jour n'a rien de violenté, [Corneille, Héracl. Exam.] Tout est violent et violenté dans vos affaires, tout est pressé, tout est nécessaire, [Sévigné, 15 févr. 1690]