« violier », définition dans le dictionnaire Littré

violier

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

violier

(vi-o-lié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des vi-o-lié-z en fleurs) s. m.
  • Plante à fleurs jaunes qui vient sur les murs, dite aussi giroflée, cheiranthus cheiri, L. Les marches étaient déjà couvertes de mousse ; le violier jaune croissait entre leurs pierres déjointes et tremblantes, [Chateaubriand, René.]

    Violier d'été, la giroflée quarantaine, cheiranthus annuus, L.

    On appelle aussi violier la giroflée des jardins, cheiranthus incanus, L.

HISTORIQUE

XVe s. Où a foison de violiers…, [Froissart, Espinette.]

XVIe s. Parmi chardons et espineux halliers Naissent les fleurs des tendres violiers, [Amyot, Comment il faut ouïr, 19] Violiers… cette plante se plaist contre les murailles es vieilles mazures, où, s'estant une fois attachée, difficilement l'en peut-on desengeancer, [De Serres, 572]

ÉTYMOLOGIE

Dérivé de viole, ancien nom de la violette (voy. ce mot) ; génev. vieulier, vieuliet.