Théodore Agrippa D'AUBIGNÉ, auteur cité dans le Littré

D'AUBIGNÉ (1552-1630)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme D'AUBIGNÉ a été choisie.

Fils de calviniste, élevé à Genève, il a combattu à partir de 1568 dans l'armée hugenote. Blessé en 1577 à la bataille de Casteljaloux, il commença à dicter « Les tragiques » pendant sa convalescence ; le livre ne paraîtra qu'en 1616. Adversaire de l'Édit de Nantes, qu'il considérait comme une humiliation pour les protestants (leur religion n'y était que tolérée et non autorisée), il prit les armes contre Louis XIII et mourut à Genève où il s'était retiré.

3080 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire universelle depuis 1550 jusqu'en 1601 1620 1675 citations
La confession catholique du Sieur de Sancy 1660 118 citations
Les aventures du baron de Fænestre 1617 252 citations
Les tragiques 1616 155 citations
Sa vie à ses enfants, ou Mémoires de la vie de Théodore Agrippa d'Aubigné, écrits par lui-même 1629 186 citations

Quelques citations de Théodore Agrippa D'AUBIGNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3080 citations dans le Littré.

  1. Les estrangers [au nombre de 300] se departent par brigades pour les garder.
    Hist. II, 41 (brigade)
  2. Je luy appris encore à dire souvent, maxime d'Estat, maladie d'Estat, courir risque, symboliser....
    Conf. II, 1 (risque)
  3. Son maistre avec la papauté prit le nom de Pie V.
    Hist. II, 463 (papauté)
  4. Le roi de Navarre se revolte et celebre son changement en une procession generale à fin d'estouffer les hontes secrettes et reproches domestiques par le front d'un acte public.
    Hist. I, 130 (front)
  5. Là les chocquements des Anglois, les querelles des Allemans.
    Hist. I, 133 (choquement)
  6. L'armée roiale commença dès le point du jour à laver [nettoyer] les logis, et dans neuf heures les liguez en perdirent trois, au dernier desquels demeura sur la place plus de 800 hommes.
    Hist. III, 266 (laver)
  7. De l'effroi de ce siege les chrestiens quitterent Amazon, Arzil et Alxazer, en les demantelant.
    Hist. I, 35 (démanteler)
  8. Biron s'acquitta suffisamment de sa charge [d'ambassadeur], comme n'estant point despourveu des dons de l'esprit, non plus que du courage.... Il avoit, avec le naturel, l'acquis, comme il parut un jour que, le roi demandant l'interpretation d'un emblesme grec, Biron la jeta par dessus l'espaule, comme honteux de l'avoir fait.
    Hist. V, 10 (acquis)
  9. Si bien qu'en peu de temps toute cette corne de l'armée turquesque quitte le combat, tappe à terre [gagne la rive], pour sauver les hommes comme ils purent.
    Hist. II, 81 (taper [1])
  10. Les uns disoient qu'elle [une place] estoit imprenable, les autres inassiegeable.
    Faen. I, 11 (inassiégeable)
  11. Après plusieurs altercations, sur ce que Mirambeau ne se pourroit faire avouer des hardies paroles qu'il avoit prononcées, les desputez le prirent sur leur teste.
    ib. II, 252 (tête)
  12. Les desputez passerent jusques au vingtiesme du mois à conferer leurs cayers.
    Hist. I, 106 (conférer)
  13. Je luy appris encore à dire maxime d'Estat, maladie d'Estat, periode d'affaires.... et mille autres termes de cette façon, à quoy on connoit aujourduy une belle ame.
    Conf. II, 1 (période)
  14. Le roi voulant voir de plus près le campement du duc.
    Hist. III, 266 (campement)
  15. Leve plus haut ta veue, Je veux faire voler ton esprit sur la nue.
    Tragiques, éd. LALANNE, p. 123 (voler [1])
  16. Monsieur, estant repatrié à la cour, abandonna tout à coup les affaires des refformez.
    Hist. I, 233 (rapatrier [2])
  17. Henri troisieme avoit beaucoup aidé à les mettre en cette trempe [opinion], embrassant fort courtoisement tous ceux qui se pensoient les plus haïs de luy.
    Hist. III, 362 (trempe)
  18. Quand l'eau n'estoit plus trouble, on pescha à l'endormie, à quoy ne fut pas espargnée la coque du Levant.
    Conf. LIX. (endormir)
  19. Je luy appris à tourner les talons en dedans, à escrimer des deux bras [les balancer], à s'amonceler le ventre.
    Conf. II, 1 (escrimer)
  20. Le roi exagera le fait par parolles si violentes, criant que c'estoit lui qui estoit blessé [lors de la blessure de Coligny] ; la roine mere le r'encherit, disant que c'estoit toute la France.
    Hist. II, 14 (renchérir)