Paul Louis COURIER, auteur cité dans le Littré

COURIER (1772-1825)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme COURIER a été choisie.

1019 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres de France et d'Italie 1828 698 citations
Pamphlets 1815 43 citations
Simple discours pour l'acquisition de Chambord 1821 24 citations

Quelques citations de Paul Louis COURIER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1019 citations dans le Littré.

  1. Si la vigne peut passer fleur et ne point couler, on ne saura où mettre tout le vin cette année.
    Gaz. du village. (vigne)
  2. Tu ne mangeras plus morceau qui te profite, ayant fâché le maire.
    Pierre Clavier, dit Blondeau. (morceau)
  3. Toi, Pierre, combien as-tu payé cette année-ci ? Tant ; le voilà. Toi, Paul ; vous, Isaac et John, votre quote ?
    Pamphlet des pamphlets. (quote)
  4. Psamménite eut le loyer de ses méchants desseins, car il avait tenté de faire soulever l'Égypte.
    Traduct. d'Hérod. (loyer)
  5. Je revois les endroits où j'ai joué à la fossette et au cerf-volant ; ces souvenirs me font plaisir.
    Lett. II, 95 (fossette)
  6. Nous étions la gent corvéable, taillable et tuable à volonté, nous ne sommes plus qu'incarcérables.
    I, 164 (corvéable)
  7. Trois mois de fâcheux temps pendant lesquels on n'a pu faire charrois ni labours.
    II, 277 (charroi)
  8. [à Paris] vous avez bien d'autres affaires [que de songer à nous] : la hausse et la baisse, les faillites, la bouillotte.
    Lett. I, 106 (bouillotte)
  9. Toute la Varenne de Beauregard se convertit en noble lande et pays de chasse à la grande bête.
    Gaz. du village, n° 4 (varenne)
  10. La littérature grecque est la seule qui ne soit pas née d'une autre, mais produite par l'instinct et le sentiment du beau chez un peuple poëte.
    Hérodote, préface. (poëte)
  11. Simon Gabelin, ne voulant point aller à l'armée, a vendu tout son bien pour acheter un homme, et se fait remplacer.
    Gazette du village, n° 4 (homme)
  12. Bourgean le promit bien et signa ; et moi, qui me fiais à cela, je m'en allai.... persuadé qu'il n'oserait couper une seule hart au delà de ce qui lui revenait.
    à MM. les juges de Tours. (hart)
  13. On coupa et enleva, dans ma forêt de Larçai, quatre gros chênes baliveaux de quatre-vingts ans.
    I, 141 (baliveau)
  14. J'écrivis [sur un bulletin électoral] Bignon et un autre ; Bignon, vous le connaissez, je crois, celui qui ne veut pas qu'on proscrive.
    2<sup>e</sup> lett. particul. (proscrire)
  15. : en tout 71875 : tu me demanderas pourquoi ce compte biscornu....
    Lett. II, 197 (biscornu, ue)
  16. Je m'arrête vraiment à tout bout de champ ; ici, j'y suis depuis huit jours, et ne sais encore quand j'en partirai.
    II, 63 (champ [1])
  17. Concevez, Monsieur, huit pages sans points ni virgules, partout des mots estropiés....
    Lett. à Renouard. (point [1])
  18. Il [Jupiter] voulait non que le ciel les reçût [ses enfants], mais qu'il les demandât, et qu'à leur égard l'admiration seule forçât les vœux de la terre.
    Éloge d'Hélène. (forcer)
  19. Et que dirait le grand roi, le roi des honnêtes gens, Louis le superbe... ?
    Simple disc. (superbe [1])
  20. Et vous aimez les Provinciales, petites Lettres, comme alors on les appelait, quand elles allaient de main en main.
    Pamphl. des pamphl. (lettre)