Jacques DELILLE, auteur cité dans le Littré

DELILLE (1738-1813)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DELILLE a été choisie.

poète (Voyez JANSÉNISTE)

1117 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Énéide 216 citations
La conversation 1812 103 citations
Les Géorgiques, traduction de Virgile 1769 92 citations
Les jardins ou L'art d'embellir les paysages 1782 69 citations
Les trois règles de la Nature 1809 184 citations
L'homme des champs, ou Les Géorgiques françaises 1802 73 citations
L'imagination 1806 153 citations
Paradis perdu 132 citations
Pitié 50 citations

Quelques citations de Jacques DELILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1117 citations dans le Littré.

  1. Tels, dans l'airain brillant où flotte une eau tremblante, Le soleil..., croise son jeu mobile.... Et des murs aux lambris rapidement promène Des reflets vagabonds la lueur incertaine.
    Én. VIII (reflet)
  2. Tes greniers crouleront sous tes grains entassés.
    Géorg. I. (crouler)
  3. Là viennent se confondre La belle vaporeuse et le triste hypocondre.
    Homme des ch. III (vaporeux, euse)
  4. Tous entonnent un hymne ; et, couronné de chêne, Chacun d'un pied pesant frappe gaiement la plaine.
    Géorg. I (pesant, ante)
  5. Souvent encore avec délices, De nos scolastiques essais Nous nous rappellions les esquisses.
    Convers. Prolog. (scolastique)
  6. Mais une mort précoce, une couche inféconde....
    Parad. perdu, X (précoce)
  7. Bacchus se rafraîchit dans les eaux des naïades.
    l'Hom. des ch. III (rafraîchir)
  8. Si l'homme ennuyeux déplaît tant, L'homme ennuyé prétendrait-il à plaire ?
    Convers. I (ennuyé, ée)
  9. Sa vie est un combat, son commerce une escrime.
    Convers. II (escrime)
  10. Tant d'îles renommées Qui sur les vastes mers en cercle sont semées.
    Én. III (semé, ée)
  11. Les Hébreux, dont la race en prodiges féconde Remonte dans les temps jusqu'au berceau du monde.
    Imag. VIII (remonter)
  12. Tantôt court sur la plage un long mugissement, Et les noires forêts murmurent sourdement.
    Géorg. I (sourdement)
  13. Que d'un prétexte heureux la trompeuse apparence Colore ces apprêts....
    Énéide, IV, 416 (colorer)
  14. Le souvenir au temps fait rebrousser son cours.
    Imag. II (rebrousser)
  15. Et son supplice encor [de Laocoon], objet de nos douleurs, Sur un marbre souffrant nous fait verser des pleurs.
    Trois règ. VII (souffrant, ante)
  16. La nef tourne, s'abîme et disparaît aux yeux.
    Énéide, I (nef)
  17. Bien digne de pardon, si l'enfer pardonnait.
    Géorg. liv. IV (pardon)
  18. .... ce ruban frisé qui va s'amincissant Sous le rabot léger qui l'enlève en glissant.
    Imag. VIII (ruban)
  19. Là paissent la génisse et le taureau superbe.
    Géorg. II (paître)
  20. Le chasseur prend son tube, image du tonnerre.
    Hom. des ch. Var. et add. ch. 1 (tube)