Bonaventure DESPÉRIERS, auteur cité dans le Littré

DESPÉRIERS (1510-1544)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DESPÉRIERS a été choisie.

539 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cymbalum mundi 1537 45 citations
Nouvelles récréations 1537 458 citations

Quelques citations de Bonaventure DESPÉRIERS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 539 citations dans le Littré.

  1. Si je m'en fusse apperçu d'heure [à temps], j'y eusse pourveu plus tost.
    Contes, VI (heure)
  2. Le clerc, ouvrant son escritoire pour signer, laissa tomber deux dés sur la table, qui estoient dans le calemard.
    Contes, LIII (calmar)
  3. Il y avoit un barbier d'etuves qui estoit fort brave [fier].
    Contes, XXXII (brave)
  4. Ne voulez-vous qu'une parole ? je sçay bien qu'il ne vous faut pas surfaire.
    Contes, LXXI (parole)
  5. La cour du Parlement delegue deux conseilleurs d'icelle, lesquels avoient charge de faire telles remontrances que de raison.... Les delegués lui firent entendre leur charge.
    Contes, CXXVI (déléguer)
  6. Ainsi le pauvre curé s'en alla mauvais marchand de son blé, estant blessé en la jambe, et ayant perdu sa gibeciere et son argent.
    Contes, LXXXI (marchand, ande)
  7. Votre grace, votre maintien Me gluent en votre entretien.
    Contes, CII (gluer)
  8. Il n'epargnoit (comme on dit en commun proverbe) ni roi ni roc.
    Contes, CXXV (roc [2])
  9. Il chut du haut d'une echelle et se rompit [se donna une hernie].
    Contes, XVII (rompre)
  10. Vrai est que ces os lui croquoient parfois sous les dents ; mais ils passoient nonobstant.
    Contes, LXXV (nonobstant)
  11. L'un desquels bœufs vint frayer un petit contre sa robe.
    Contes, XII (frayer [2])
  12. .... Des personnes qui s'entretinssent par la main, et qui sautassent, qui virassent.
    Contes, XL. (entretenir)
  13. Elle supplia au juge d'asseoir les despens sur sa fille.
    ib. CXXIII (asseoir)
  14. Il ne vous dict chose qu'il ne fasse, si vous luy eschauffez gueres le poil.
    Cymbal. 85 (poil)
  15. Les souliers lui semblerent bien venir à ses pieds, comme les bottines à ses jambes. - Or, combien qu'en ce joyeux devis il soit usé de ce mot bottines, toutefois il ne faut pas entendre des bottines à la façon des nostres, puisqu'elles se mettent en des souliers.
    Contes, XCVI (bottine)
  16. Un chantre a toujours quelques minimes en son cerveau.
    Contes, IV (minime)
  17. [Le voleur] fut incontinent représenté devant M. de la Voulte, homme qui a fait passer les fievres en son temps à maintes personnes [fait exécuter].
    Contes, LXXXII (fièvre)
  18. C'estoit l'un de ceux qui l'avoient si bien lardé [brocardé] à sa venue.
    Contes, XX (larder)
  19. On a dit aussi accoudiere : Il donna de l'esperon à son cheval, et le fit sauter par dessus les accoudieres dedans la Loire.
    Cont. 57 (accoudoir)
  20. Tu m'en bailles bien ; je suis tout bersé [rebattu] de telles matieres.
    Cymbal. 169 (bercer)