Antoine LOYSEL, auteur cité dans le Littré

LOYSEL (1536-1619)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LOYSEL a été choisie.

478 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Institutes coutumières, manuel de plusieurs et diverses reigles, sentences, et proverbes tant anciens que modernes du droict coustumier et plus ordinaire de la France 1608 474 citations

Quelques citations de Antoine LOYSEL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 478 citations dans le Littré.

  1. Tout obligé pour chose judiciaire est contraignable par corps, sans qu'il puisse estre attermoié, ni reçu à faire cession.
  2. Un sergent est cru du contenu en son exploit, et de sa prise, jusqu'à cinq sols.
  3. En poisson n'y a suite en descendant, mais bien en montant, tant sur terre que jusqu'à la bonde de la fosse du prochain estang.
    216 (fosse)
  4. Il ne prend courtier qui ne veut.
  5. Qui de barres [exceptions] se veut aider, doit commencer aux declinatoires, pour venir aux dilatoires, et finalement aux peremptoires ; et si la derniere met devant, ne s'aidera des premieres.
    702 (barre)
  6. Les seigneurs censiers et rentiers peuvent proceder par saisie sur les heritages sujets à cens et rentes.
  7. Terre chevauchée [où il faut aller à cheval à cause de l'éloignement] est à demi-mangée.
  8. L'on tient maintenant que le cas privilegié attrait à soi le delit commun.
    804 (cas)
  9. Une dette n'empesche point l'autre.
    704 (dette)
  10. Or et argent monnoyé et à monnoyer, et tout ce qui se peut transporter de lieu en autre, noms, raisons et actions pour choses mobiliaires, sont meubles.
    211 (meuble)
  11. Enfans avantagés de pere et mere doivent rapporter ce qui leur a esté donné en mariage, ou autrement, moitié en une succession, moitié en l'autre.
  12. Deniers procedant de vente d'heritage ou de rachats de rente et remployables sont reputés immeubles.
  13. L'action personnelle ne se prescrit que par trente ans.
    719 (action)
  14. Qui fief denie, ou qui à escient fait faux aveu, ou commet felonie, fief perd.
  15. Le titre ne fait pas le maistre.
    Instit. n° 775 (titre [1])
  16. Le vassal est tenu avouer [reconnaître] ou desavouer son seigneur, sinon qu'il y eust contention de tenure entre deux seigneurs.
    645 (avouer)
  17. On dit communement qu'en mariage il trompe qui peut ; ....et neanmoins toutes contre-lettres [clauses à part et opposées au contrat ou restrictions d'icelui] y sont defendues.
  18. Qui outre passe sa charge [mandat, procuration] chet en desaveu.
  19. Tous biens sont reputés acquests, s'il n'appert du contraire.
  20. Sur les immeubles, les premiers [créanciers] hypothecaires sont devant.