Alain René LESAGE, auteur cité dans le Littré

LESAGE (1668-1747)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LESAGE a été choisie.

1005 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Crispin rival de son maître 1707 53 citations
Guzman d'Alfarache 159 citations
Histoire de Gil Blas de Santillane 1715 296 citations
Histoire d'Estevanille Gonzalez, surnommé le garçon de bonne humeur 1734 117 citations
Le bachelier de Salamanque, ou Les mémoires de Don Chérubin de la Ronda, tirés d'un manuscrit espagnol 1736 12 citations
Le diable boiteux 1707 204 citations
Turcaret 1708 129 citations

Quelques citations de Alain René LESAGE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1005 citations dans le Littré.

  1. Son adversaire choisit pour le sien un grivois de ses amis.
    Est. Gonz. ch. 46 (grivois)
  2. Il y a de la manigance en cette affaire.
    Crisp. riv. de son maître, sc. 21 (manigance)
  3. Une belle jambe bien tournée, couverte d'un bas de soie couleur de rose, avec une jarretière d'argent.
    Diab. boit. ch. VIII, dans POUGENS (jarretière)
  4. Il en connaissait un [tailleur] qui avait des mœurs, qui se contentait de ses façons, sans escamoter le moindre morceau de drap.
    Guzm. d'Alfar. VI, 1 (façon)
  5. Cela fait un ricochet de fourberies le plus plaisant du monde.
    Turcaret, I, 12 (monde [1])
  6. Je lui jetai les bras au cou et l'accablai de remercîments ; de son côté, il ne demeura point en reste de politesse avec moi.
    Guzm. d'Alf. IV, 1 (reste)
  7. Monsieur le nouveau secrétaire, me disais-je pendant ce temps-là, prenez, s'il vous plaît, patience, vous croquerez bien le marmot, avant que vous le fassiez croquer aux autres.
    Gil Blas, VIII, 3 (croquer)
  8. Vous êtes trop bien établi dans mon cœur.
    Turcaret, III, 6 (établi, ie [1])
  9. Je m'attendais à tout moment à voir ces messieurs s'échauffer et se prendre aux crins, fin ordinaire de leurs dissertations.
    Gil Blas, XI, 14 (crin)
  10. J'y voyais entrer à tout moment de nouveaux visages, dont il y en avait toujours quelques-uns qui me donnaient sujet de faire des remarques réjouissantes.
    Est. Gonz. 37 (visage)
  11. Il ne s'agit que de mille écus ; M. Turcaret a bon dos, il portera bien encore cette charge-là.
    Turcaret, I, 2 (dos)
  12. Nous verrons si un jeune seigneur peut rater une conquête.
    Gil Bl. III, 5 (rater)
  13. Je veux croire que c'est là tout votre crime, et que vous ne m'avez point fait le dernier outrage.
    Diable boit. ch. 13, p. 243, dans POUGENS (outrage)
  14. J'ai parlé au prince, il a mordu à la grappe [il s'agit de la proposition faite d'une maîtresse].
    Gil Blas, VIII, 11 (grappe [1])
  15. Tu épouseras mes intérêts.
    Gil Blas, X, 11 (épouser)
  16. Cet enfant de famille à qui nous prêtâmes l'année passée trois mille livres, et à qui je fis faire un billet de neuf par votre ordre....
    Turcaret, III, 9 (billet)
  17. Quelqu'un de ces génies supérieurs qui sont faits pour gouverner les esprits médiocres, et les tenir toujours dans la situation dont on a besoin.
    Turcar. I, 10 (tenir)
  18. Il faut hâter mon départ ; je ne veux plus m'exposer aux regards de Théodora.
    Diab. boit. ch. XII (exposer)
  19. Je promets de vous faire tirer pied ou aile du premier ministre.
    Gil Bl. VII, 12 (pied)
  20. Vous avez apparemment oublié que M. Briochais, votre père, était pâtissier dans la ville de Falaise.
    Turcaret, V, 9 (pâtissier, ière [1])