Alain René LESAGE, auteur cité dans le Littré

LESAGE (1668-1747)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LESAGE a été choisie.

1005 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Crispin rival de son maître 1707 53 citations
Guzman d'Alfarache 159 citations
Histoire de Gil Blas de Santillane 1715 296 citations
Histoire d'Estevanille Gonzalez, surnommé le garçon de bonne humeur 1734 117 citations
Le bachelier de Salamanque, ou Les mémoires de Don Chérubin de la Ronda, tirés d'un manuscrit espagnol 1736 12 citations
Le diable boiteux 1707 204 citations
Turcaret 1708 129 citations

Quelques citations de Alain René LESAGE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1005 citations dans le Littré.

  1. Lamela, chargé d'une grande besace qu'il n'avait point oublié d'acheter, alla pour la première fois quêter dans la ville de Cuença.
    Gil Bl. V, 1 (quêter)
  2. Pour dire la vérité, quoique je n'eusse aucun ressentiment contre ce seigneur, je ne fus pas fâché de lui rendre ce bon office ; voilà l'homme.
    Gil Blas, XI, 5 (voilà)
  3. Il ne laissa pas de rouler encore, tant par le crédit qu'on lui fit, que par quelques pistoles qu'il emprunta.
    Diable boit. 20 (rouler)
  4. Ne m'as-tu pas dit que tu connaissais un agent de change qui te donnerait de l'argent à l'heure même ?
    Turc. II, 3 (agent)
  5. Cependant, avec toute son expérience, il dissipait ce que nous avions de plus liquide.
    Guzm. d'Alf. VI, 3 (liquide)
  6. Le banquier me faisait espérer des monts d'or, pour peu que la fortune secondât les projets qu'il formait.
    Guzm. d'Alf. VI, 3 (mont)
  7. J'interrompais leur entretien pour parler à tort et à travers.
    Gil Blas, I, 5 (tort)
  8. Il ne songea plus qu'à me faire tomber finement dans la nasse.
    Guzman d'Alfar. VI, 2 (nasse)
  9. Nous le tournâmes en ridicule depuis la tête jusqu'aux pieds.
    Guzm. d'Alf. VI, 8 (tête)
  10. Deux jeunes cavaliers jouaient ensemble aux cartes dans ce tripot où vous voyez tant de lampes et de chandelles allumées.
    Diable boit. 3 (tripot)
  11. La richesse de votre taille.
    Diable boit. 7 (richesse)
  12. Il me répondit qu'en intéressant sa conscience je le prenais par son faible ; ce n'était pas effectivement par son fort.
    Gil Blas, I, 2 (faible)
  13. Je lui jetai les bras au cou et l'accablai de remercîments ; de son côté, il ne demeura point en reste de politesse avec moi.
    Guzm. d'Alf. IV, 1 (reste)
  14. Cette affaire [une recommandation au ministre] me mit en goût, et dix pistoles, que je donnai à Scipion pour son droit de courtage, l'encouragèrent à faire de nouvelles recherches.
    Gil Blas, VIII, 9 (courtage)
  15. Me voilà donc forçat dans les formes, et il y avait assurément longtemps que je méritais bien de l'être.
    Gusman d'Alfar. VI, 9 (forçat)
  16. Il paraissait vain, et il avait l'esprit décisif comme l'ont la plupart des petits hommes.
    Gil Bl IV, 6 (petit, ite)
  17. Il ne vous a point oublié, monseigneur, poursuivis-je en tirant ma bourse, voilà deux sultanins d'or qu'il m'a chargé de vous remettre.
    Gil Blas, v, 1 (sultanin)
  18. Crispin : Apprends-moi de quel caractère est M. Oronte. - Labranche : C'est un bourgeois fort simple, un petit génie.
    Crispin rival de son maître, 3 (petit, ite)
  19. Il suait à grosses gouttes, et avait l'air d'être fatigué.
    Guzm. d'Alf. II, 1 (suer)
  20. Sache, mon ami, qu'il ne faut que saigner et faire boire de l'eau chaude ; voilà le secret de guérir toutes les maladies du monde.
    Gil Bl. II, 3 (saigner)