« exagérateur », définition dans le dictionnaire Littré

exagérateur

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

exagérateur, trice

(è-gza-jé-ra-teur, tri-s') s. m.
  • 1Celui, celle qui exagère. C'est un grand exagérateur. C'est un homme… ne parlant jamais qu'à propos, point prompt à décider, point du tout exagérateur incommode, Molière, Am. magn. II, 3. Vespasien et Titus firent ce siége mémorable qui finit par la destruction de la ville [Jérusalem] ; Josèphe l'exagérateur prétend que, dans cette courte guerre, il y eut plus d'un million de Juifs massacrés, Voltaire, Dict. phil. Juifs.
  • 2 Adj. Je ne suis point exagérateur comme celui qui ne racontait que des prodiges de votre altesse, Guez de Balzac, 6e disc. sur la cour. Toutes les passions sont exagératrices, et elles ne sont passions que parce qu'elles exagèrent, Champfort, Max. et pens. t. I, p. 357.

ÉTYMOLOGIE

Lat. exaggeratorem, de exaggerare, exagérer.