« gaïac », définition dans le dictionnaire Littré

gaïac

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

gaïac

(ga-iak) s. m.
  • Arbre d'Amérique, de la famille des rutacées, dont le bois est dur, pesant et résineux (gaiacum officinale, L.). Le premier étage de ce magasin sert à mettre les boulets et le bois qui sert pour les poulies qu'ils [en Hollande] appellent bois de gaiac, [Corresp. de Colbert, III, 2. p. 310]

    Teinture de gaïac, le soluté de la gaïacine dans l'alcool.

    Bois de gaïac râpé, un des quatre bois sudorifiques.

    Petit gaïac, voy. GLABRIER.

HISTORIQUE

XVIe s. La decoction de gaiac est propre pour provoquer la sueur, [Paré, VI, 22] Si les nations desquelles nous retirons le gayac, la salseperille et le bois d'esquine ont des medecins, combien pensons-nous, par ceste mesme recommandation de l'estrangeté, la rareté et la cherté, qu'ils facent feste de nos choulx et de nostre persil ? [Montaigne, III, 215]

ÉTYMOLOGIE

Guaiacan, nom donné à cet arbre par les indigènes de Saint-Domingue, d'après Oviedo, Relacion, ch. 77, qui dit que la principale vertu de ce bois est de guérir le mal de las buas, c'est-à-dire la syphilis.