« gagne-pain », définition dans le dictionnaire Littré

gagne-pain

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

gagne-pain

(ga-gne-pin) s. m.
  • Ce qui fait subsister quelqu'un, ce qui sert à gagner sa vie, son pain. Et son gagne-pain, sa trompette, [Scarron, Virg. VI] Un bûcheron perdit son gagne-pain, C'est sa cognée…, [La Fontaine, Fabl. v, 1] Que nous avait-il fait pour nous engager à lui ôter son gagne-pain ? [Rousseau, Ém. III]

    Il se dit aussi des personnes. Il est le gagne-pain de sa famille.

    Au plur. Des gagne-pain.

HISTORIQUE

XIVe s. Et che firent les gaignepains [épées] Dont il avoit armé ses mains, [Du Cange, gagnagium 2] Item un gaignepain [épée] pour mettre es mains du chevalier, [Du Cange, ib.]

ÉTYMOLOGIE

Gagner, et pain.