« poisson.2 », définition dans le dictionnaire Littré

poisson

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

poisson [2]

(poi-son) s. m.
  • Petite mesure de liquides, la moitié d'un demi-setier.

HISTORIQUE

XIIIe s. Le poçon li port plein de let [qu'il lui porte le poçon plein de lait], Marie de France, t. II, p. 269. Ot [il eut] buires et pos et pochons, Roman d'Eustache le moine, v. 1077.

XIVe s. Urceolos, posonet, dans le Dict. publié par C. Hofmann.

XVIe s. Le boisseau de bled, mesure de Paris, contient quatre quarts ; le quart, quatre literons ; le literon, deux demis-literons ; le demi-literon, dix-huit poulceons, De Serres, 10. La queue de vin, mesure et jauge de Dijon, contient deux muids ou poissons ; le muid deux fillettes ; la fillette neuf setiers, le setier huit pintes ; par ainsy la queue contient 288 pintes, Coust. gén. t. I, p. 860.

ÉTYMOLOGIE

Anc. espagn, pozal. Origine inconnue. Génin, Patelin, p. 245, y voit une forme de pochon, qui, dans l'ancienne langue, signifiait sac, et dérivait de poche ; cette dérivation n'est pas sans apparence, puisque l'historique montre que le posson ou poisson représentait des mesures très différentes les unes des autres.