MARIE DE FRANCE, auteur cité dans le Littré

MARIE DE FRANCE

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MARIE DE FRANCE a été choisie.

poétesse anglo-normande du XIIIe siècle

148 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de MARIE DE FRANCE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 148 citations dans le Littré.

  1. Ce dist dou leu [loup] e dou aignel, Qui beveient à un rossel.
    Fable 2 (ruisseau)
  2. Une grant gate [il] demenda, Sur une taule [table] l'adenta ; Une suriz a desoz mise.
    Fable 46 (jatte)
  3. Les logarithmes permettent de remplacer la multiplication et la division par une addition et une soustraction, la formation d'une puissance par une petite multiplication, l'extraction d'une racine par une petite division ; l'usage des logarithmes est si fréquent, l'invention en est si belle, que j'ai cru ne pas travailler inutilement pour les personnes… ,
    Des logarithmes et de l'usage des tables (logarithme)
  4. La corneille fut en agait, Avant ala, le bec uvri, Fiert l'escaille…
    Fabl. 13 (corneille [1])
  5. En un bos [il] truva un mutun Cras e refet sous la toison.
    Fabl. 73 (toison)
  6. Li bues [le bœuf] de ses cornes le boute [le lion malade] ; Et sor li pissa li goupiz [le renard].
    Fable 15 (pisser)
  7. De pennes l'aveit fait si bel [le paon], Qe n'aveit fait nul autre oysel.
    t. II, p. 218 (penne [1])
  8. L'aive [il] commenza à laper.
    Fable 49 (laper)
  9. Ki volentiers fiert vostre chien, Ja mar crerés qu'il vus aint [aime] bien.
    Graelent. (chien, chienne)
  10. Tant cum il plus alad avant, E plus s'alad asseürant, Car li punz [le pont] lui ellargisseit.
    Purgatoire, 1307 (élargir)
  11. Le punt vus estuet [il vous faut] espruver, Cum vus porrez outre passer.
    Purgat. 1276 (éprouver)
  12. Od [avec] lur langues, qui mult sunt fuines, [ils] Percent lur cors e lur petrines.
    Purgatoire, 1003 (poitrine)
  13. Marie ai num, si sui de France.
    t. II, p. 401 (nom)
  14. Quant il [le chèvrefeuille] est si laciez e pris E tut entur le fust [arbre] s'est mis, Ensemble poient bien durer.
    Chèvrefeuille. (fût)
  15. Seiner [saigner] se fet cuntre sun mal ; Al terz jur dist k'il baignereit [se baignerait].
    Equitan. (baigner)
  16. Lur bestials cors nun [non] estables [il] Voleit faire à Deu covenables.
    Purgatoire, 203 (bestial, ale)
  17. Bisclaveret ad nun en bretan, Garwall l'apelent li Norman, Jadis le poeit hum oïr, E souvent suleit avenir ; Humes plusurs garwall devindrent, E es boscages meisuns tindrent ; Garwall si est beste salvage, Tant cum il est en bele rage, Humes devure [dévore], grant mal fait, Es granz forests converse e vait.
    Bisclaveret. (loup-garou)
  18. Dist la fromiz : or chante à mel.
    t. II, 124 (fourmi)
  19. Icest paleis aveit en sei Entur une entiere parei Faite à piliers e à arches, à vousures e à wandiches.
    Purgatoire, 687 (voussure)
  20. Tels esteit la diversetez De cels qu'en cel champ ad trovez.
    Purgatoire, 987 (diversité)