« prosélytisme », définition dans le dictionnaire Littré

prosélytisme

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

prosélytisme

(pro-zé-li-ti-sm') s. m.
  • Zèle de faire des prosélytes. Cet esprit de prosélytisme que les Juifs ont pris des Égyptiens, et qui d'eux est passé, comme une maladie épidémique et populaire, aux mahométans et aux chrétiens, [Montesquieu, Lett. pers. 85] C'est cette rage de prosélytisme, cette fureur d'amener les autres à boire de son vin, qui conduisit le jésuite Castel et le jésuite Routh auprès du célèbre Montesquieu, lorsqu'il se mourait, [Voltaire, Dict. phil. Fanatisme.]

    Il se dit le plus souvent en mauvaise part.

ÉTYMOLOGIE

Prosélyte. On a attribué prosélytisme à Mirabeau ; mais il est plus ancien, puisqu'il se trouve dans les Lettres persanes.