« record », définition dans le dictionnaire Littré

record

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

record

(re-kor) s. m.
  • Ancien terme de droit. Rappel. On pouvait en rappeler la mémoire par ce qui s'appelait la procédure par record, [Montesquieu, Esp. XXVIII, 34]

HISTORIQUE

XIIe s. Jà de cruel au desseure [dans le triomphe] N'orrés [vous n'ouïrez] dire bon recort, [Couci, IV]

XIIIe s. Nus [nul] mestre ne doit prendre son aprentiz fors par devant deus preudes homes ou trois du mestier à mains, qui entendent le recort de leur convenances, [Liv. des mét. 50]

XVe s. Que vous ferois-je long record ? la journée fut pour les Anglois, [Froissart, I, I, 328]

XVIe s. Ceste parole estoit plus tost un reproche de trahison, que un record de grace receue, [Amyot, Artax. 31]

ÉTYMOLOGIE

Voy. RECORDER ; provenç. recort ; catal. record ; espagn. recuerdo ; ital. ricordo.