« technique », définition dans le dictionnaire Littré

technique

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

technique

(tè-kni-k') adj.
  • 1Propre à un art, qui appartient à un art. Les procédés techniques.

    Termes techniques, termes particuliers à telle ou telle science, à tel ou tel art. Substantif, adjectif, déponent, sont des termes techniques, parce qu'ils appartiennent spécialement à la grammaire. Je pense que les termes techniques ne sont utiles qu'autant qu'ils sont absolument nécessaires, [Condillac, Gramm. Objet de cet ouvrage.] Une science est issue du pays où les mots techniques dont elle se sert ont pris naissance, [Bailly, Atlantide, p. 393]

    Vers techniques, vers qui contiennent l'expression de quelque règle, définition ou principe. Vers techniques pour apprendre l'histoire ; les vers de Despautère sont techniques, [Voltaire, Dict. phil. Technique.]

  • 2 S. m. Le technique, la partie matérielle d'un art. Le jugement du moral appartient à tous les hommes de goût, celui du technique n'appartient qu'aux artistes, [Diderot, Pensées sur la peint.] Ce peintre [Latour] n'a jamais rien produit de verve, il a le génie du technique ; c'est un machiniste merveilleux, [Diderot, Salon de 1767, Œuv. t. XIV, p. 268, dans POUGENS]
  • 3 S. f. L'ensemble des procédés d'un art, d'une fabrication. La technique des métaux incrustés. Le charme de couleur, la technique habile, qui distinguent nos peintres naturalistes, [Ch. Clément, Journ. des Déb. 26 déc. 1869]

    Fig. La technique de la nature, [Lévêque, Science du beau, t. II, p. 513]

  • 4S'est dit quelquefois pour science. La technique des langues.

ÉTYMOLOGIE

Τεχνιϰὸς, de τέχνη, art, que l'on rattache au sanscrit tvaksh, charpenter. Les Grecs avaient τὸ τεχνιϰὸν, le tehnique.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

TECHNIQUE.
1Ajoutez :

Projet technique, détail des travaux et œuvres d'art qu'exigera un chemin de fer, un canal, etc. Le projet technique de la ligne d'Orenbourg a été définitivement approuvé au ministère des voies de communication, [Journ. offic. 19 fév. 1872, p. 1200, 2e col.]