Jean de LA BRUYÈRE, auteur cité dans le Littré

LA BRUYÈRE (1645-1696)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA BRUYÈRE a été choisie.

3150 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Caractères de Théophraste traduits du grec, avec les Caractères ou les mœurs de ce siècle 1688-1696 3032 citations

Quelques citations de Jean de LA BRUYÈRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3150 citations dans le Littré.

  1. Il parle de roture devant des roturiers qui sont riches et qui se donnent pour nobles.
  2. Une femme coquette ne se rend pas sur la passion de plaire.
    III (plaire)
  3. C'est alors qu'une femme et des enfants sont une violente tentation à la fraude, au mensonge et aux gains illicites : il [l'homme] se trouve entre la friponnerie et l'indigence.
  4. Leur son de voix et leurs démarches sont empruntés : elles se composent, elles se recherchent, regardent dans un miroir si elles s'éloignent assez de leur naturel : ce n'est pas sans peine qu'elles plaisent moins.
  5. Qu'il les admette jusque dans son domestique.
  6. Triste condition de l'homme et qui dégoûte de la vie ! il faut suer, veiller, fléchir, dépendre pour avoir un peu de fortune, ou la devoir à l'agonie de nos proches.
  7. Il se souvient exactement de quels plats on a relevé le premier service.
  8. Un vieillard qui avait eu la même audace eut aussi la même aventure.
  9. Troïle est utile à ceux qui ont trop de bien ; il leur ôte l'embarras du superflu, il leur sauve la peine d'amasser de l'argent.
  10. Je ne m'étonne pas qu'il y ait des brelans publics.
  11. Un jeu effroyable, continuel.... où l'on est transporté du désir du gain, désespéré sur la perte....
    VI (perte)
  12. Êtes-vous en faveur, tout manége est bon, vous ne faites point de faute.
    VIII (manége)
  13. Il pleure d'un œil et rit de l'autre.
    VIII (œil)
  14. Le Cid n'a eu qu'une voix pour lui à sa naissance, qui a été celle de l'admiration.
  15. Il est difficile d'étouffer dans les commencements le sentiment des injures.
  16. Donner des pensions.... à un maître de danse, à un farceur, à un joueur de flûte.
  17. Je me contredis, il est vrai : accusez-en les hommes, dont je ne fais que rapporter les jugements, je ne dis pas des différents hommes, je dis les mêmes qui jugent si différemment.
  18. La témérité des charlatans et leurs tristes succès qui en sont les suites, font valoir la médecine et les médecins ; si ceux-ci laissent mourir, les autres tuent.
  19. L'on espère de vieillir, et l'on craint la vieillesse, c'est-à-dire l'on aime la vie et l'on fuit la mort.
  20. Ce qui disculpe le fat ambitieux de son ambition est le soin que l'on prend, s'il a fait une grande fortune, de lui trouver un mérite qu'il n'a jamais eu.