Jean de LA FONTAINE, auteur cité dans le Littré

LA FONTAINE (1621-1695)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA FONTAINE a été choisie.

L'édition que cite le Littré est est « Fables. — Contes. — Œuvres diverses, Paris, 1739, 3 vol. »

6982 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Belphégor, in Fables, recueil 3 1693 56 citations
Fables 1668, 1678, 1693 3882 citations
Filles de Minées, in Fables vol. 3 1693 58 citations
Joconde, in Contes et nouvelles en vers 1665 44 citations
La coupe enchantée, in Contes et nouvelles en vers 1671 96 citations
La courtisane amoureuse, in Contes et nouvelles en vers 1671 52 citations
La fiancée du roi de Garbe, in Contes et nouvelles en vers 1666 91 citations
La Gageure des trois Commères, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
La mandragore, in Contes et nouvelles en vers 58 citations
Le berceau, in Contes et nouvelles en vers 1666 47 citations
Le faucon, in Contes et nouvelles en vers 1671 58 citations
Les Amours de Psyché et Cupidon, roman 1669 182 citations
L'Hermite, in Contes et nouvelles en vers 1665 46 citations
L'oraison de saint Julien, in Contes et nouvelles en vers 1666 88 citations
Mazet de Lamporechio, in Contes et nouvelles en vers 1666 45 citations
Philémon et Beaucis, in Fables, livre XII, 25 118 citations
Richard Minulto, in Contes et nouvelles en vers 1665 0 citations
Vie d'Ésope le Phrygien, prologue aux Fables 1668 48 citations

Quelques citations de Jean de LA FONTAINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 6982 citations dans le Littré.

  1. Vous chantiez ; j'en suis fort aise ; Eh bien ! dansez maintenant.
    Fabl. I, 1 (danser)
  2. Quant au but principal qu'Ésope s'y propose, J'y tombe au moins mal que je puis.
    Fabl. V, 1 (moins)
  3. Le jeune prince alors se jouerait de ma muse Comme le chat de la souris.
    Fabl. XII, 5 (jouer)
  4. Que l'autre usage ait la raison pour soi, Je m'en rapporte.
    Féronde. (rapporter)
  5. La difficulté Ne gissait pas à plaire à cette belle.
    Berc. (gésir)
  6. ....Mais le peuple vautour Au bec retors, à la tranchante serre.
    Fabl. VII, 8 (retors, orse)
  7. Et moi de tous les trois [frères] j'ai tiré de l'argent ; Le premier est, je crois, marquis, le second comte, Et l'autre chevalier.
    les Trois frères rivaux, sc. 1 (marquis)
  8. Du temps que les bêtes parlaient.
    ib. IV, 1 (que [1])
  9. Nos deux maîtres fripons Regardaient rôtir des marrons.
    Fabl. IX, 17 (rôtir)
  10. Je la crois fine [une perle], dit-il, Mais le moindre grain de mil Ferait bien mieux mon affaire.
    Fabl I, 20 (grain)
  11. [Je] trottais comme un jeune rat, Qui cherche à se donner carrière.
    Fabl. VI, 5 (jeune)
  12. Cette passion Était crue avec l'âge au cœur des deux femelles.
    Matr. (femelle)
  13. En sage et discrète personne Maître chat excusait ces jeux.
    ib. XII, 2 (personne)
  14. Cet hymen serait bien mon compte.
    Nic. (compte)
  15. Le Sort, de sa plainte touché, Lui donne un autre maître.
    Fabl. VI, 9 (sort)
  16. Légère et court vêtue, elle allait à grands pas.
    ib. VII, 10 (aller [1])
  17. Amour est un étrange maître ; Heureux qui peut ne le connaître Que par récit, lui ni ses coups.
    Fabl. IV, 1 (coup)
  18. Voulut sortir et ne put ouvrir l'huis.
    Berc. (huis)
  19. Il n'appartient qu'aux ouvrages vraiment solides et d'une souveraine beauté, d'être bien reçus de tous les esprits et dans tous les siècles.
    Contes, Préface (vraiment)
  20. Il [le chat] se fût fait un grand scrupule D'armer de pointes sa férule.
    Fabl. XII, 2 (férule)