« négation », définition dans le dictionnaire Littré

négation

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

négation

(né-ga-sion ; en vers, de quatre syllabes) s. f.
  • 1Action de nier ; il est opposé à affirmation. Dieu ne peut faire les contradictoires ; cela est vrai, parce que ce n'est pas un pouvoir de faire ce qui est absurde, c'est au contraire une négation de pouvoir, [Voltaire, Mél. litt. au Père Tournemine, 1735]
  • 2 Terme de grammaire. Mot qui sert à nier. Deux négations valent une affirmation, c'est-à-dire la négation d'une négation vaut une affirmation, par exemple en latin où non nemo signifie quelqu'un.

HISTORIQUE

XIIe s. Obedience offristes ainz [auparavant] e subjectiun ; En refui de ço faites puis appellatiun ; Tost turnastes vostre est en la negatiun, [Th. le mart. 85]

XIIIe s. [En matière de fait] cil qui nie n'enseigne pas nule raison de sa negation, [Latini, Trésor, p. 480]

XIVe s. Ne se merveille nul, se je ay mis en pluseurs lieus deux negacions pour une ; car c'est la maniere de parler en françois ; si comme en disant : nul homme ne dort, [Oresme, Eth. 334]

ÉTYMOLOGIE

Provenç. negatio ; espagn. negacion ; ital. negazione ; du lat. negationem, de negare, nier.