« primogéniture », définition dans le dictionnaire Littré

primogéniture

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

primogéniture

(pri-mo-jé-ni-tu-r') s. f.
  • 1 Terme de jurisprudence. Aînesse. Il suivit de la perpétuité des fiefs que le droit d'aînesse et de primogéniture s'établit parmi les Français, Montesquieu, Esp. XXXI, 33. Comme les czars se mariaient sans avoir égard à la naissance, ils pouvaient aussi choisir, du moins alors, un successeur sans avoir égard à la primogéniture, Voltaire, Russie, I, 3. Nous abhorrons le droit absurde de primogéniture, qui transfère le patrimoine entier d'une maison à un aîné qu'il corrompt, Raynal, Hist. phil. XIII, 53.
  • 2Anciennement, apanage attaché à une primogéniture. L'un des deux principaux partages de cette maison qu'on appelle primogénitures, vint à son mari M. d'Osnabruck, évêque luthérien, Pellisson, Lett. hist. t. III, p. 43.

HISTORIQUE

XVIe s. Primogeniture, Cotgrave

ÉTYMOLOGIE

Provenç. espagn. et ital primogenitura ; du lat. primus, premier, et genitura, engendrement (voy. GÉNITURE).