François, duc de LA ROCHEFOUCAULD, auteur cité dans le Littré

LA ROCHEFOUCAULD (1613-1680)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA ROCHEFOUCAULD a été choisie.

335 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Maximes et Réflexions morales 1664, 1678 194 citations
Mémoires 1662 54 citations
Portrait 1659 16 citations

Quelques citations de François, duc de LA ROCHEFOUCAULD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 335 citations dans le Littré.

  1. Il y a des reproches qui louent et des louanges qui médisent.
    Max. 148 (reproche)
  2. Comme il y a de bonnes viandes qui affadissent le cœur, il y a un mérite fade et des personnes qui dégoûtent avec des qualités bonnes et estimables.
    Pensées, 48 (affadir)
  3. Il semble que nos actions aient des étoiles heureuses ou malheureuses, à qui elles doivent une grande partie de la louange et du blâme qu'on leur donne.
    Réflex. 58 (étoile)
  4. L'imagination ne saurait inventer tant de diverses contrariétés qu'il y en a naturellement dans le cœur de chaque personne.
    Max. 478 (contrariété)
  5. La ville d'Agen fut tranquille et soumise en apparence, comme auparavant la sédition.
    Mém. 224 (auparavant)
  6. Nous nous vantons souvent de ne nous point ennuyer ; nous sommes si glorieux que nous ne voulons pas nous trouver de mauvaise compagnie.
    Max. 141 (ennuyer)
  7. Les vices entrent dans la composition des vertus, comme les poisons entrent dans la composition des remèdes : la prudence les assemble et les tempère.
    Réfl. 182 (tempérer)
  8. La promptitude à croire le mal sans l'avoir assez examiné est un effet de l'orgueil et de la paresse.
    Max. 267 (croire)
  9. On en voit qui ne sont pas toujours maîtres de leur peur.
    Max. 215 (maître)
  10. Quoique le cardinal [Mazarin] fût conservé, il ne laissa pas de se plaindre aux princes qu'il avait été subhasté, et qu'il lui fallait restituer ses malles et habits et ses livres vendus par arrêt du parlement.
    Mém. 68 (subhaster)
  11. La justice n'est qu'une vive appréhension qu'on ne nous ôte ce qui nous appartient ; de là vient cette considération et le respect pour tous les intérêts du prochain.
    Prem. pens. n° 22 (justice)
  12. Il y a encore plus de gens sans intérêt que sans envie.
    ib. 486 (envie)
  13. C'est une grande folie de vouloir être sage tout seul.
    Réfl. mor. n° 231 (seul, eule)
  14. La raillerie est un air de gaieté qui remplit l'imagination, et qui lui fait voir en ridicule les objets qui se présentent ; l'humeur y mêle plus ou moins de douceur ou d'âpreté.
    Réfl. div. p. 117 dans POUGENS (raillerie)
  15. Chacun déclame contre l'exaction des traitants, la puissance démesurée des intendants, la cruauté des fusiliers, les contraintes rigoureuses contre le pauvre peuple.
    Mém. 24 (fusilier)
  16. Il se trouva que ce n'étaient [les cavaliers] que des coquetiers qui marchaient toute la nuit pour arriver à Paris.
    Mém. 167 (coquetier)
  17. Si la vanité ne renverse pas entièrement les vertus, du moins elle les ébranle toutes.
    ib. 388 (vanité)
  18. La vertu n'irait pas si loin, si la vanité ne lui tenait compagnie.
    Maxim. au mot vertu. (vertu)
  19. Chaque parti s'est plus maintenu par les manquements de celui qui lui était opposé que par sa bonne conduite.
    Mém. 173 (manquement)
  20. Dans l'amour, la tromperie va presque toujours plus loin que la méfiance.
    Première pens. 114 (tromperie)