Enguerrand de MONSTRELET, auteur cité dans le Littré

MONSTRELET (1400?-1453)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MONSTRELET a été choisie.

340 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chroniques 338 citations

Quelques citations de Enguerrand de MONSTRELET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 340 citations dans le Littré.

  1. Les quels sujets du dit duc de Namur, voyant que par le non payer auroient plus grand dommage....
  2. ....Le roi lui mandoit.... qu'il baillast ses lettres de recepissé comment il avoit reçu ledit mandement royal.
  3. Jaçoit ce que par les ordinations royalles et par les sermens que font les receveurs, vicomtes, tresoriers et autres officiers....
    t. I, ch. 99, p. 160, dans LACURNE (vicomte)
  4. Je dis en verité que contre un inconvenient qui pourra advenir par execution de justice, cent en adviendront si on procede par autre voie.
  5. Item est vrai.... que plusieurs... ont dit publiquement.... que j'avois à Paris meurtriers et tueurs convenables pour eux tuer et meurtrir.
    I, I, 119 (tueur)
  6. Pour elles plus haster à venir, chevaucherent grand espace, enjambées sur chevaux trottants.
    liv. I, ch. 144 (enjamber)
  7. Il lui convint souffrir, fust à bon gré ou autrement, les parlers du monde.
    I, ch. 24 (parler [2])
  8. Considerant l'affinité, amour et confederation que j'avois par devers très haut et puissant prince Richard.
    liv. I, ch. 19 (confédération)
  9. Faisant invocation de caracteres, sorcelleries, charmes, superstitions et malefices.
  10. Ne peut adulterer l'espousse incorrompue de Jesus-Christ nette et pure.
    Chron. an 1439, t. II, f° 160, recto. (incorrompu, ue)
  11. La cause de sa maladie fut pource que son medecin lui bailla un clystere trop fort.
    I, ch. 145 (clystère)
  12. Si en y avoit plusieurs qui ploroyent de la joye et de la pitié qu'ils avoient de ce qu'ils le recevoient dedans leur ville [Charles VII rentrant à Paris].
    t. II, p. 148, dans LACURNE (pitié)
  13. Il ordonna brievement son ost en quarrure, et par devant estoit en triangle.
    I, 50 (carrure)
  14. Je me suis soubsescrit de ma propre main, et si ay scellées du scel de mes armes ces presentes lettres.
    t. I, ch. 9, p. 8, dans LACURNE (souscrire)
  15. La mauvaise reine dessus dite [Athalie] regna sept ans.... et le huitieme an, le vaillant evesque la fit occire par aguets et espiements.
    I, 39 (épiement)
  16. Et finira cestui premier livre au trepas du très chretien roi de France, Charles le Bien aimé, lequel expira sa vie en son hostel de Saint-Paul à Paris.
    Prol. (expirer)
  17. Et messire Jean de Lalain fut pris prisonnier, et eut la vie sauve par le moyen d'un gentil galant de la garnison.
    II, 100 (galant, ante)
  18. Ils se preparerent tous deux pour aller jouster de fers esmoulus l'un contre l'autre.
    I, 55 (émoudre)
  19. Et Pothon prit Lyonel d'une main par le bord de son bassinet, et l'esgratigna de son gantelet au visage.
    liv. II, ch. 8 (égratigner)
  20. Louant la clemence du dit empereur en la liberation de plusieurs prisonniers qu'il avoit prins.
    t. II, f° 76, dans RAYNOUARD, Lex. (libération)