Michel de MONTAIGNE, auteur cité dans le Littré

MONTAIGNE (1533-1592)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme MONTAIGNE a été choisie.

8221 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Essais de Michel, seigneur de Montaigne 1580 8087 citations

Quelques citations de Michel de MONTAIGNE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 8221 citations dans le Littré.

  1. L'isle de Delos, estant auparavant vagante.
    II, 197 (vaguer [1])
  2. Jouir du privilege de…
    I, 234 (jouir)
  3. Comme si la destinée avoit fatalement attaché la victoire à ses membres.
  4. Et continuant tousjours à ce faire.
    I, 105 (continuer)
  5. La couple de vies, justement la plus noble qui feust en Plutarque.
    III, 195 (couple)
  6. Est-il si simple entendement, lequel, ayant d'un costé l'object d'un de nos vicieux plaisirs, et de l'autre en pareille cognoissance et persuasion l'estat d'une gloire immortelle [dans le paradis], entrast en troque de l'un pour l'aultre ?
    II, 144 (troc)
  7. Il n'est besoing que je m'y estende.
    I, 15 (y [2])
  8. S'ils ont prins en haine un advocat, l'endemain il leur devient ineloquent.
  9. Le magasin de la memoire.
    I, 34 (magasin)
  10. Je suis de ceulx qui ne s'effroyent que mediocrement de telles choses.
  11. La femme de Hieron, qui ne sentoit pas son mary punais, estimant que ce feust une qualité commune à touts hommes.
    III, 345 (punais, aise)
  12. Il ne feut jamais si abjecte et servile prostitution de presentacions [dans les politesses] : la vie, l'ame, devotion, adoration, serf, esclave, tous ces mots y courent.
  13. Que luy [Socrate], en son amour virile et mentale…
  14. Escornifflant des livres les sentences qui me plaisent.
    I, 143 (sentence)
  15. Toute incomparable qu'elle est [la vaillance d'Alexandre], si a elle encores ses taches.
    II, 8 (tache)
  16. Le ciel et les estoiles ont branslé 3000 ans ; tout le monde l'avoit ainsi creu.
    II, 329 (branler)
  17. Il [le roi de Portugal, assignant aux Juifs bannis trois ports de passage], esperoit, que… la difficulté de se commettre, comme leurs compaignons, à la volerie des mariniers…
    I, 298 (volerie [2])
  18. Pour montrer la formeté de son assiette [à cheval].
    I, 369 (fermeté)
  19. Une ame forte et solide, contre laquelle les traicts de la fortune venants à donner, il est force qu'ils rejaillissent et s'esmoussent.
    I, 388 (rejaillir)
  20. L'escrivaillerie semble estre quelque symptome d'un siecle debordé.