Marie de Rabutin-Chantal, marquise de SÉVIGNÉ, auteur cité dans le Littré

SÉVIGNÉ (1626-1696)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SÉVIGNÉ a été choisie.

9691 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres (1646-1696) 1725 9671 citations

Quelques citations de Marie de Rabutin-Chantal, marquise de SÉVIGNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 9691 citations dans le Littré.

  1. Pour être en droit de lui dire mes sentiments.
  2. Je demande pardon à votre bel esprit de cette lettre toute terre à terre, mais il en faut quelquefois de cette façon.
    à Bussy, 12 juill. 1691 (terre)
  3. Vous voulez donc que je mette sur ma conscience le paquet à cette femme ? je le veux, mais avec cette précaution que je ne vous réponds pas que cela soit vrai.
  4. J'espère que ceux qui sont à Paris vous auront mandé des nouvelles ; je n'en sais aucune, comme vous voyez ; ma lettre sent la solitude de notre forêt.
    28 août 1676 (sentir)
  5. Faisons la paix, mon pauvre cousin : j'ai tort, je ne sais jamais faire autre chose que de l'avouer.
    à Bussy, 3 avril 1681 (tort)
  6. Je ne songe point à vous parler de la levée du siége de Bude ; cette petite nouvelle dans l'Europe et dans le christianisme ne vaut pas la peine d'en parler.
    26 nov. 1684 (levée)
  7. M. de Coulanges vous parlera de votre lit d'ange.
    11 juill. 1672 (lit)
  8. Mon cher comte [de Grignan], bon jour ; vous voilà donc dans votre château qui était autrefois une place dont Frédéric inféodait les gens.
  9. Ah, fi ! comme vous dites, des mauvaises têtes, cela gâte tout, et ruine même la société.
    29 janv. 1690 (ruiner [1])
  10. Adieu, ma chère enfant.. .. vous êtes la chère occupation de mon cœur.
    13 nov. 1675 (occupation)
  11. Je l'ai entendu raisonner [M. de Pompone] sur les affaires présentes : il trouve que toutes ces grandes montagnes s'aplanissent.
    28 févr. 1689 (montagne)
  12. Elle [la princesse de Tarente] est bonne et très aimable parmi tout cela.
    4 oct. 1684 (parmi [1])
  13. C'est un misanthrope intérieur ; car son chagrin ne sort point.
  14. Elle a prétendu avoir les entrées de dame d'honneur.
  15. Parlons un peu de votre santé : n'êtes-vous point effrayée de ces jambes froides et mortes ?
    22 sept. 1680 (mort, orte [1])
  16. Elle me parlait la dernière fois d'un déjeuner qu'elle devait donner dans sa chambre, où vous deviez survenir.
    26 juin 1680 (survenir)
  17. Le courage du chevalier de Lorraine est hors de tout soupçon.
    28 juill. 1682 (soupçon)
  18. Aimez-moi ; quoique nous ayons tourné ce mot en ridicule, il est naturel.
  19. Nous commençâmes par chez M. de la Trousse, qui voulut bien avoir la complaisance de se rhabiller et en novice et en profès, comme le jour de la cérémonie.
    5 janv. 1869 (rhabiller)
  20. Voilà ce qu'il vous demande : vous voyez bien que je n'y prends ni n'y mets.
    19 juill. 1677 (mettre)