Marie de Rabutin-Chantal, marquise de SÉVIGNÉ, auteur cité dans le Littré

SÉVIGNÉ (1626-1696)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme SÉVIGNÉ a été choisie.

9691 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Lettres (1646-1696) 1725 9671 citations

Quelques citations de Marie de Rabutin-Chantal, marquise de SÉVIGNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 9691 citations dans le Littré.

  1. Conservez votre tête pour bien ordonner sur tous mes intérêts.
    à Mme de Guitaut, 24 juill. 1693 (ordonner)
  2. Elle aimerait bien à vivre réglément, et à dîner à midi comme les autres.
    Lett. 6 juill. 1676 (dîner [1])
  3. Je vois trouble à cette cour [de Monsieur].
    8 juill. 1676 (trouble [2])
  4. On a déjà représenté à Saint-Cyr la comédie ou tragédie d'Esther, le roi l'a trouvée admirable, M. le prince y a pleuré ; Racine n'a rien fait de plus beau ni de plus touchant ; il y a une prière d'Esther pour Assuérus qui enlève.
  5. Il me semble que je vais vous rendre mille petits services, pas plus gros que rien.
    15 oct. 1677 (rien)
  6. Je me porte très bien ; mais, pour mes mains, il n'y a ni rime ni raison.
    22 mars 1676 (rime)
  7. Vous avez passé ce diantre de Rhône, si fier, si orgueilleux, si turbulent ; il faut le marier à la Durance ; ha, le bon ménage !
    470 (marier)
  8. Quand vous aurez remis votre petit poussin [le jeune comte de Vins, dont du Plessis faisait l'éducation] sous les ailes de son brave père.
    à du Plessis, 20 août 1690 (poussin)
  9. J'ai trouvé ici un gros paquet de vos lettres ; je ferai réponse aux hommes quand je ne serai du tout si dévote [dévotions du vendredi saint].
    24 mars 1671 (tout, toute)
  10. Vous savez comme j'aime à ramasser des rogatons pour vous divertir.
    14 oct. 1676 (rogaton)
  11. Vous seriez bien difficile, si vous ne vous rendiez à de si bonnes raisons.
    558 (rendre)
  12. Cette noce [une noce faite à huis clos] sera confondue le plus joliment et le plus naturellement du monde avec toutes les autres actions de la vie, et s'est glissée si insensiblement dans le train ordinaire, que personne ne s'est avisé qu'il soit arrivé quelque fête dans ces deux familles.
    10 mars 1687 (glisser)
  13. Vous ne sauriez trop en parler [l'espérance d'un régiment pour le jeune Grignan], ni trop me conter toutes vos pensées, ni tous vos raisonnements pour et contre, ni le dialogue de la crainte et de l'espérance ; je suis de moitié de tout cela.
  14. C'en est assez pour voir qu'il ne faut pas que je m'accoutume à vouloir être satisfaite, ni sur les petites, ni sur les grandes choses.
    19 juillet 1677 (satisfait, aite)
  15. Il [Tourville] présuma avec capacité que le vent qui mènerait à Brest obligerait les vaisseaux qui étaient à l'île d'Ouessant de sortir de ce poste, parce qu'il les repoussait et les rompait contre l'île ; cela fut si vrai qu'ils en sortirent pour se mettre au large derrière.
    571 (large)
  16. Je passe ensuite à rejeter tout le mal que vous me dites de votre esprit et de votre corps.
    à Mme de Grignan, 22 juill. 1685 (rejeter)
  17. Il est fort de nos amis, j'ai reçu de lui mille consolations cet hiver passé.
    8 juill. 1685 (fort, orte)
  18. Voilà donc ce cher paquet, le voilà ; vous avez très bien fait de le déguiser et de le dépayser un peu.
  19. Tout le monde croit que l'étoile de Mme de Montespan pâlit... les uns tremblent, les autres se réjouissent, les uns souhaitent l'immutabilité, les autres un changement de théâtre.
    11 sept. 1676 (immutabilité)
  20. Plus de larmes, je vous en conjure ; elles ne vous sont pas si saines qu'à moi.
    à Mme de Grignan, 18 févr. 1671 (sain, aine)