« avenant », définition dans le dictionnaire Littré

avenant

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

avenant, ante

(a-ve-nan, nan-t') adj.
  • 1Qui plaît par sa bonne grâce. Blanche surtout et de taille avenante, [La Fontaine, Orais.]
  • 2À l'avenant, loc. adv. En conformité, en rapport. Mme d'Heudicourt plaisante, amusante au possible, méchante à l'avenant, [Saint-Simon, 89, 207]
  • 3À l'avenant de, loc. prép. Le dessert fut à l'avenant du repas.
  • 4L'avenant, s. m. Terme d'ancienne jurisprudence. Portion héréditaire qu'une fille avait droit de prendre ab intestat dans la succession de son père et de sa mère.

HISTORIQUE

XIe s. [Il] Porte ses armes, mout lui sont avenanz, [Ch. de Rol. LXXXIX]

XIIe s. Au fier visage et au cors avenant, [ib. p. 77] Dient François : c'est parole avenant, [ib. p. 181] [Dame] Bele et gente et avenans, Cheveus blons, sourciz plaisans, [Couci, p. 123] Ne chantez mais, Quenes, je vous en pri, Car vos chanson ne sont mais avenant, [Hues D'Oisi, Romancero, p. 103] Prendre mari est chose à remenant [permanente] ; N'est pas marchés qu'on laist quant [on] se repent ; Tenir l'esteut, soit lait ou avenans, [ib. p. 73] Et de cors et de membres [elle] par fu si avenanz, [Sax. V]

XIIIe s. Ciertes, dist li rois, c'est bien avenant, et il l'avera d'ici en quarante jours, [Chr. de Rains, 133] Et orent une fille biele et avenant, qui fu mariée au conte Simon, [ib. p. 15] Ge vi vers moi tout droit venant Ung varlet bel et avenant, En qui il n'ot riens que blasmer, [la Rose, 2802] Quant tu auras riens oblié Qui te fust avenant à dire, [ib. 2427] Et tant come il y aura plus de chevaleries, sera parti entre elles à chascune son avenant, tant à l'une come à l'autre dou surplus des chevaleries, [Ass. de Jér. I, 225] Et convient que cascuns pait son avenant des frès selonc droit, [Beaumanoir, XXI, 27] Et li muis de blé de Remi fet à Clermont quatorze mines et demi, si que c'est auques selon l'avenant, de ce que le [la] mesure de Remi est plus grant que cele de Clermont, [Beaumanoir, XXVI, 9] En tel cas, doit il reprendre cortoisement se [sa] feme qu'ele ayt [aide] et honort ses enfans, et s'ele ne veut, li maris l'en face à l'avenant, [Beaumanoir, LVII, 7] Si tost comme il parti du roy, il s'en ala en Antioche là, où il fist moult son avenant [ses affaires], [Joinville, 269]

XIVe s. Donques à ce que les despens soient avenans et convenables, il convient considerer et resgarder et celi qui les fait et en quoy il les fait, [Oresme, Eth. 112]

XVe s. Assez est avenant à jeunes gens en l'amou reuse voye De temps passer, [Orléans, Songe en complainte.] Là s'efforcoient ces jeunes chevaliers d'estre jolis, cointes et avenans, [Bouciq. I, ch. 8]

XVIe s. Tu as la queue grande et grosse à l'advenant, esmouche fort, et ne t'ennuye point, [Rabelais, Pant. II, 15] Jectez troys dez : on nombre des poinctz advenans nous prendrons les vers du feuillet que aurez ouvert, [Rabelais, ib. III, 11] Advenent le prince, cesse le magistrat, [Rabelais, ib. III, 47] J'ay une des plus belles, plus advenantes, plus prudes femmes en mariage, que soyt en tout le pays de Xainctonge, [Rabelais, ib. IV, 5] Il estoit tres advenant, et par art et par nature, à l'usage des dames, [Montaigne, II, 16] Or prenons qu'ils soient maintenant Doctes et bons à l'advenant, [Marot, IV, 184] Cil ne requiert pas suffisamment les choses à retrait, qui à court avenant [cour compétente] ne le requiert, [Loysel, 435]

ÉTYMOLOGIE

Avenir 1 ; norm. avesnant, agréable à voir ; provenç. avinent, avinen ; espagn. aveniente ; ital. avvenente.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

AVENANT. Ajoutez :
5Terme de pratique très employé par les agents des compagnies d'assurances. Modification introduite par l'assuré dans les conditions de sa police d'assurance, quand les valeurs assurées ont changé. Lorsqu'il résulte des termes d'une police d'assurance qu'elle doit être nécessairement suivie et complétée par des avenants ou autres conventions et déclarations émanées des parties, [Projet de loi sur l'impôt de l'enregistrement, art. 7] Attendu que par police et avenant en date des 18 sept. et 7 déc. 1872, enregistrés, les compagnies défenderesses ont assuré à L.... 319 300 fr. sur 408 balles de laine... [Gaz. des Trib. 8 déc. 1874, p. 1173, 3e col.]