« récréer », définition dans le dictionnaire Littré

récréer

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

récréer

(ré-kré-é) v. a.

Il se conjugue comme créer.

  • 1Ranimer comme par une seconde existence. Le vin récrée les esprits. Le soleil dissipe la nue, Récrée et puis pénètre enfin le cavalier, [La Fontaine, Fabl. VI, 3] Je suspendais mon application, et je récréais mes yeux avec de la musique, [Rousseau, Confess. V]

    Le vert récrée la vue, il fait plaisir à la vue.

  • 2 Par extension, délasser du travail par quelque amusement. Il faut des jeux qui récréent, et qui ne fatiguent pas l'esprit. Les chagrins ne sauraient faire impression sur toi ; chaque instant te montre des choses nouvelles ; tout ce que tu vois te récrée et te fait passer le temps sans le sentir, [Montesquieu, Lett. pers. 9]
  • 3Se récréer, v. réfl. Prendre de la récréation, se distraire. Il faut que l'esprit se récrée de temps en temps.

HISTORIQUE

XIVe s. Et teles delettacions ont ceulx qui querent eulz refere ou recreer pour oster deffaute et indigence, [Oresme, Eth. 224]

XVIe s. Pantagruel, quelque jour, pour se recreer de son estude, se pourmenoyt vers les faulxbourgs Saint-Marceau, [Rabelais, Pant. II, 15] Cest appetit de varieté ne se peult mieulx recreer [satisfaire] que en l'histoire, [Amyot, Préf. XIII, 42] Quand il se vouloit un peu recreer et reposer, il passoit son temps à composer des livres, [Amyot, Caton, 51]

ÉTYMOLOGIE

Provenç. et espagn. recrear ; ital. ricreare ; du lat. recreare (qui, entre autres, a aussi le sens de réjouir), de re, et creare, créer.