Edme BOURSAULT, auteur cité dans le Littré

BOURSAULT (1638-1701)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURSAULT a été choisie.

258 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ésope à la cour 1701 57 citations
Fables d'Ésope 1683 78 citations
Le Mercure galant ou la Comédie sans titre 1685 28 citations
Les mots à la mode : petite comédie augmentée de quantité de vers qui n'ont pas été dits sur le théâtre 1694 34 citations
Lettres nouvelles de Monsieur Boursault : Accompagnées de fables, de remarques, de bons mots et d'autres particularitez aussi agréables qu'utiles, avec sept lettres amoureuses d'une dame à un cavalier 1697 40 citations

Quelques citations de Edme BOURSAULT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 258 citations dans le Littré.

  1. Et l'intervalle est bref de faussaire à pendu.
    Fables d'Ésope, III, 4 (pendu, ue)
  2. .... l'appas qui la chatouille.... Lui cache le péril de ce qu'elle entreprend.
    Fables d'Ésope, IV, 3 (chatouiller)
  3. Adieu, quand vous voudrez, nous hausserons le coude ; Si je vous y tenais, nous boirions à ravir.
    Fabl. d'Ésope, I, 6 (hausser)
  4. Que l'on aille d'un grand implorer une grâce, Sans le tour du bâton je doute qu'il la fasse ; Pour avoir un emploi de quelque financier, C'est le tour du bâton qui marche le premier ; On ne veut rien prêter, quelques gages qu'on offre, Si le tour du bâton ne fait ouvrir le coffre ; Il n'est point de coupable un peu riche et puissant Dont le tour du bâton ne fasse un innocent.
    Ésope à la cour, IV, 5 (tour [2])
  5. Mais un roi doit toujours récompenser en roi.
    Ésope à la cour, v, 7 (récompenser)
  6. La modestie est belle enchâssée à propos ; Mais hors de son endroit c'est la vertu des sots.
    Ésope à la cour, IV, 2 (modestie)
  7. Quoique avant le soleil, tous les jours, il se lève, Jusqu'à ce qu'il se couche il n'a ni paix ni trêve.
    Ésope à la cour, v, 7 (trêve)
  8. Le nôtre [gouverneur] est devenu trop riche ; On ne peut tant gagner, à moins que l'on ne triche.
    Fabl. d'Ésope, II, 5 (tricher)
  9. Monsieur, peut-être ailleurs êtes-vous attendu ; Je ne vous retiens point.
    Fabl. d'És. III, 4 (retenir)
  10. L'affront du pilori me paraît quelque chose.
    Merc. galant, II, 4 (pilori)
  11. Vous voyez un vieillard d'une assez bonne pâte, Qui va voir ses aïeux, sans pourtant avoir hâte.
    Ésope à la cour, IV, 5 (pâte)
  12. S'il faut nous séparer, figurez-vous ma peine ; Ce sera pour mon cœur le coup le plus tuant.
    Fabl. d'Ésope, I, 3 (tuant, ante)
  13. Fraîche comme un gardon, droite comme une perche.
    Mots à la mode. sc. 15 (gardon)
  14. Quoique sa femme lui ait bien des fois représenté que l'on en retirait de bon argent, sans en mettre plus grand pot-au-feu, et que le ménage en allait mieux.
    Lett. nouv. t. II, p. 414, dans POUGENS (pot)
  15. De voir un margajat fagotté comme vous.
    Fables d'Ésope, II, 6 (margajat)
  16. Parlez-moi d'élever et non pas de détruire ; Je n'ai pas de pouvoir quand il s'agit de nuire.
    Ésope à la cour, IV, 2 (nuire)
  17. J'ai reçu votre plainte, et je sais tout cela ; Ne poussez point la chose, et tenez-vous-en là.
    Mots à la mode, sc. 1 (pousser)
  18. Que ferais-je à la cour, moi qui ne suis, seigneur, Hypocrite, jaloux, médisant, ni flatteur ?
    Ésope à la cour, V, 3 (ni)
  19. Le marquis : Et comme c'est un air à demi goguenard, Je l'ai pris sur un ton entre doux et hagard.
    Merc. gal. V, 4 (goguenard, arde)
  20. À son appartement je vais voir s'il est jour, Savoir s'il est visible, et lui faire ma cour.
    Fabl. d'Ésope, I, 1 (visible)