Edme BOURSAULT, auteur cité dans le Littré

BOURSAULT (1638-1701)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOURSAULT a été choisie.

258 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ésope à la cour 1701 57 citations
Fables d'Ésope 1683 78 citations
Le Mercure galant ou la Comédie sans titre 1685 28 citations
Les mots à la mode : petite comédie augmentée de quantité de vers qui n'ont pas été dits sur le théâtre 1694 34 citations
Lettres nouvelles de Monsieur Boursault : Accompagnées de fables, de remarques, de bons mots et d'autres particularitez aussi agréables qu'utiles, avec sept lettres amoureuses d'une dame à un cavalier 1697 40 citations

Quelques citations de Edme BOURSAULT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 258 citations dans le Littré.

  1. Je vous crois trop bon sens pour lui faire un appel ; Ésope sur le pré serait un beau spectacle !
    Fabl. d'Ésope, IV, 1 (pré [1])
  2. Me voilà sans défense en proie à vos appas, Ma belle enfant ; mon cœur a beaucoup de faiblesse, Un coup d'œil m'assassine ou tout au moins me blesse.
    Fables d'Ésope, I, 3 (faiblesse)
  3. J'enrage de bon cœur, quand je vois un trigaud Qui souffle tout ensemble et le froid et le chaud.
    Merc. gal. IV, 6 (trigaud, aude)
  4. Le curé de sa paroisse ayant su que c'était un bon mort, et qu'il avait le moyen de payer grassement ses funérailles.
    Lett. nouv. t. I, p. 353, dans POUGENS (mort, morte [2])
  5. Son impertinente vanité, qui d'abord vous sautera aux yeux.
    Lett. nouv. t. II, p. 175 (sauter)
  6. Il n'est pas sous le ciel de gens plus malheureux Que ceux dont les enfants sont plus élevés qu'eux.
    Ésope à la cour, III, 7 (élevé, ée)
  7. J'ennoblis, en payant, d'opulents roturiers ; Je leur fais des aïeux de quinze ou seize races.
    Fabl. d'Ésope, III, 4 (race)
  8. Mordié ! je me bats l'œil du Mercure et de toi.
    Merc. gal. IV, 6 (œil)
  9. Apollon avec sa lyre S'en alla sans étrenner pas.
    Ésope à la cour, I, 5 (étrenner)
  10. Vous vous êtes, ma fille, exposée à cela, En vous encanaillant de cette guenon-là.
    Mots à la mode, sc. 10 (encanailler)
  11. [Paroles] qu'apparemment on ne saura pas à Langres, où il y a d'assez bons vivants pour se réjouir des naïvetés du mort ; les mots de bons vivants, qui me viennent d'échapper, ne sont pas du beau style ; je l'ai senti en écrivant.
    Lett. nouv. t. II, p. 297, dans POUGENS (vivant, ante)
  12. Le marquis : Et comme c'est un air à demi goguenard, Je l'ai pris sur un ton entre doux et hagard.
    Merc. gal. V, 4 (goguenard, arde)
  13. Un qui de la patrouille est l'archer le plus brave.
    Fabl. d'Ésope, IV, 5 (patrouille [2])
  14. Une faute impunie en fait commettre deux.
    Ésope a la cour, V, 6 (impuni, ie)
  15. Une robe de chambre étalée amplement, Qui n'a point de ceinture et va nonchalamment, Par certain air d'enfant qu'elle donne au visage Est nommée innocente, et c'est de bel usage.
    Mots à la mode, sc. 15 (innocent, ente)
  16. Et, tous les chevaux noirs n'ayant pas de grands airs, J'en eus de pommelés comme les ducs et pairs.
    Fabl. d'Ésope, IV, 3 (pommelé, ée)
  17. Je ris incognito d'abord que le vois ; Je ne puis m'en tenir.
    Ésope, I, 1 (incognito)
  18. Si vous me retirez la main qui me protége, Tel que je suis venu, tel m'en retournerai-je.
    És. à la cour, V, 2 (retourner)
  19. Suffit d'être enrôlé dans la gentilhommaille Pour être convaincu de n'avoir pas de maille [monnaie].
    Mots à la mode, sc. 12 (gentilhommaille)
  20. La modestie est belle enchâssée à propos ; Mais hors de son endroit c'est la vertu des sots.
    Ésope à la cour, IV, 2 (modestie)