Nicolas BOILEAU-DESPRÉAUX, auteur cité dans le Littré

BOILEAU (1636-1711)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOILEAU a été choisie.

4780 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Discours au roi 1665 78 citations
Epîtres 1669-1695 781 citations
L'art poétique 1674 962 citations
Le lutrin 1673-1683 612 citations
Réflexions critiques sur Longin 1694 95 citations
Satires 1660-1711 1788 citations

Quelques citations de Nicolas BOILEAU-DESPRÉAUX

Voici un tirage aléatoire parmi ses 4780 citations dans le Littré.

  1. Le vent avec fureur dans les voiles frémit, La mer blanchit d'écume, et l'air au loin gémit.
    Longin, VIII (écume)
  2. .... Un ruisseau qui, sur la molle arène, Dans un pré plein de fleurs lentement se promène.
    Art p. I (mou, molle [1])
  3. Composa tous ces mots de cimier et d'écart, De pal, de contre-pal....
    Sat. V (contre-pal)
  4. Toi donc qui vois les maux où ma muse s'abîme.
    Sat. II (abîmer)
  5. Que Rhinberg et Wesel, terrassés en deux jours, D'un joug déjà prochain menacent tout son cours [du Rhin].
  6. Et qu'ont fait tant d'auteurs pour remuer leur cendre ?
    Sat. IX (remuer)
  7. À la fin tous ces jeux que l'athéisme élève, Conduisent tristement le plaisant à la Grève.
    Art p. II (tristement)
  8. Là le chantre à grand bruit arrive et se fait place.
    Lutr. V (place)
  9. De là sont nés ces bruits reçus dans l'univers, Qu'aux accents dont Orphée....
    ib. IV (naître)
  10. Il n'est point de repos ni de paix avec elle ; Son mariage n'est qu'une longue querelle.
    Sat. X (mariage)
  11. Chacun peut le traiter [un auteur dramatique] de fat et d'ignorant, C'est un droit qu'à la porte on achète en entrant.
    Art p. ch. III (porte [1])
  12. Alors, ce fut alors, sous ce vrai Jupiter, Qu'on vit naître ici-bas le noir siècle de fer.
    Sat. X (siècle)
  13. Veux-tu voir tous les grands à ta porte courir ? Dit un père à son fils, dont le poil va fleurir ; Prends-moi le bon parti, laisse-là tous les livres.
    Sat. VIII (parti [3])
  14. Écoutez tout le monde, assidu consultant ; Un fat quelquefois ouvre un avis important.
    Art p. IV (écouter)
  15. Mais je ne puis souffrir qu'un fat, dont la mollesse N'a rien pour s'appuyer qu'une vaine noblesse, Se pare insolemment du mérite d'autrui.
    Sat. v (fat)
  16. Les livres sur Évrard fondent comme la grêle Qui, dans un grand jardin, à coups impétueux, Abat l'honneur naissant des rameaux fructueux.
    Lutr. V (abattre)
  17. Qui marche en ses conseils à pas plus mesurés Qu'un doyen au palais ne monte les degrés.
    Sat. VIII (degré)
  18. Villon sut le premier.... Débrouiller l'art confus de nos vieux romanciers.
    Art p. I (romancier)
  19. Des veines d'un caillou qu'il frappe au même instant, Il fait jaillir un feu qui petille en sortant.
    Lutr. III (caillou)
  20. Tes bons mots.... Hors de mode aujourd'hui chez nos plus froids badins, Sont des collets montés et des vertugadins.
    Sat. XI (vertugadin)