Jacques-Bénigne BOSSUET, auteur cité dans le Littré

BOSSUET (1627-1704)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOSSUET a été choisie.

12623 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cinquième avertissement aux protestans sur les lettres du ministre Jurieu contre l'histoire des variations. Le fondement des empires renversé par ce ministre 1690 101 citations
Discours sur l'histoire universelle 1681 2177 citations
Élévation à Dieu sur tous les mystères de la religion chrétienne 1727 103 citations
Histoire des variations des Églises protestantes 1688 741 citations
Instructions sur les états d'oraison 1697 154 citations
Lettres à Mme Albert de Luynes, religieuse de l'abbaye de Jouarre 626 citations
Méditations sur l'Évangile 1695 69 citations
Oraisons funèbres 1656-1687 4318 citations
Panégyrique 1652 160 citations
Pensées, Chrétiennes et morales 85 citations
Politique tirée des propres paroles de l'Écriture sainte 1709 222 citations
Sermons 1659-1673 995 citations
Sixième et dernier avertissement ; Etat présent des controverses et de la religion protestante 1690 130 citations
Traité de la connaissance de Dieu et de soi-même 315 citations

Quelques citations de Jacques-Bénigne BOSSUET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 12623 citations dans le Littré.

  1. Cette importune [l'inquiétude] s'attache à vous jusque dans votre cabinet et dans votre lit, où elle vous fait faire cent tours et retours.
    Sermons, Amour des plaisirs, 2 (retour)
  2. Comme on traînait au supplice ces deux fidèles témoins de Jésus-Christ ressuscité....
    Hist. II, 9 (supplice)
  3. La loi est déchirée, comme disait la prophétie, et le jugement n'arrive jamais à sa perfection.
  4. Je pèse avec vous parole à parole les promesses de Jésus-Christ, sans qu'il faille ouvrir d'autres livres que l'Évangile.
    2<sup>e</sup> instr. past. sur les prom. de J. C. 12 (parole)
  5. J'ai vu sa main défaillante chercher encore en tombant de nouvelles forces pour appliquer sur ses lèvres le signe de notre rédemption.
    Duch. d'Orl. (tomber)
  6. Colonnes de six brassées de grosseur.
    Hist. III, 3 (brassée)
  7. Quoi donc ! n'est-ce pas assez que nous soyons attaqués au dedans et au dehors par toutes les puissances temporelles ?
    le Tellier (attaqué, ée)
  8. Charles II est reconnu, et l'injure des rois a été vengée.
    Reine d'Anglet. (venger)
  9. La fin de son règne [de Clovis] ternit la gloire des commencements.
    Hist. I, 11 (ternir)
  10. Le propre corps et le propre sang, dont l'immolation et l'effusion nous ont sauvés sur la croix.
    Var. IV, § 8 (immolation)
  11. Rome, fatiguée et épuisée par tant de guerres civiles, pour avoir du repos, est contrainte de renoncer à sa liberté.
    Hist. III, 7 (renoncer)
  12. Dieu les frappe [les personnages puissants] pour nous avertir ; leur élévation en est la cause ; et il les épargne si peu qu'il ne craint pas de les sacrifier à l'instruction du reste des hommes.
    Duch. d'Orl. (instruction)
  13. Eh quoi ! le Dieu des chrétiens est-ce un Dieu qui se paye de vaines grimaces, ou qui se laisse corrompre par les présents ?
    Panégyr. St Victor, 1 (payer)
  14. Qui de nous peut s'empêcher de fermer les yeux ou de détourner la tête, quand on feint seulement de nous y vouloir frapper ? alors, si notre raison avait quelque force, elle nous rassurerait contre un ami qui se joue ; mais, bon gré mal gré, il faut fermer l'œil, il faut détourner la tête.
    Connaiss. v, 3 (gré)
  15. Quant à ce grand nombre d'observances dont il [Moïse] a chargé les Hébreux, encore que maintenant elles nous paraissent superflues, elles étaient alors nécessaires pour séparer le peuple de Dieu des autres peuples.
    Hist. II, 3 (observance)
  16. Par ces admirables pratiques, cette princesse est venue à sa dernière heure, sans qu'elle eût besoin d'apporter à ce terrible passage une autre préparation que celle de sa sainte vie.
    Marie-Thér. (passage)
  17. Un jeune prince du sang qui portait la victoire dans ses yeux.
    Louis de Bourbon. (porter [1])
  18. Vous avez prétendu que je consacrasse la mémoire de ses vertus, et que je vous proposasse, comme en un tableau, le modèle de sa sainte vie.
    Bourgoing. (mémoire [1])
  19. La mort se déclare ; on ne tente plus de remède contre ses funestes attaques.
    le Tellier. (remède)
  20. Je suis perdu : ma réputation est blessée, ma fortune est ruinée.
    la Vallière (réputation)