Jacques-Bénigne BOSSUET, auteur cité dans le Littré

BOSSUET (1627-1704)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BOSSUET a été choisie.

12623 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cinquième avertissement aux protestans sur les lettres du ministre Jurieu contre l'histoire des variations. Le fondement des empires renversé par ce ministre 1690 101 citations
Discours sur l'histoire universelle 1681 2177 citations
Élévation à Dieu sur tous les mystères de la religion chrétienne 1727 103 citations
Histoire des variations des Églises protestantes 1688 741 citations
Instructions sur les états d'oraison 1697 154 citations
Lettres à Mme Albert de Luynes, religieuse de l'abbaye de Jouarre 626 citations
Méditations sur l'Évangile 1695 69 citations
Oraisons funèbres 1656-1687 4318 citations
Panégyrique 1652 160 citations
Pensées, Chrétiennes et morales 85 citations
Politique tirée des propres paroles de l'Écriture sainte 1709 222 citations
Sermons 1659-1673 995 citations
Sixième et dernier avertissement ; Etat présent des controverses et de la religion protestante 1690 130 citations
Traité de la connaissance de Dieu et de soi-même 315 citations

Quelques citations de Jacques-Bénigne BOSSUET

Voici un tirage aléatoire parmi ses 12623 citations dans le Littré.

  1. C'était là que Dieu l'attendait pour foudroyer son orgueil.
    Hist. II, 4 (foudroyer)
  2. Quelque haut qu'on puisse remonter pour rechercher dans les histoires les exemples des grandes mutations, on trouve que jusqu'ici elles sont causées ou par la mollesse ou par la violence des princes.
    Reine d'Anglet. (mutation)
  3. Les uns.... d'autres.... j'en vois qui sont sans cesse à étudier de bons mots, pour avoir l'applaudissement du beau monde.
    Sermons, Loi de Dieu, Préambule. (mot)
  4. La fureur et la jalousie transportent les Juifs ; ils font des complots terribles contre saint Paul, outrés principalement de ce qu'il prêche les gentils.
    Hist. II, 7 (outré, ée)
  5. Quelle merveille de la grâce ! malgré une vocation si peu régulière, la jeune abbesse devint un modèle de vertu.
    Anne de Gonz. (merveille)
  6. Examiner jusqu'à quel point Dieu a voulu que nous connussions le secret de son ouvrage, et s'il ne voit pas dans la nature des corps comme dans celle des esprits quelque chose de plus caché et de plus foncier, pour ainsi dire, que ce qu'il en a découvert à notre faible raison.
    6<sup>e</sup> avert. 29 (foncier, ière)
  7. Les gens de guerre connaissent qu'ils sont maîtres de donner l'empire ; ils s'emportent jusqu'à le vendre publiquement au plus offrant.
    Hist. III, 7 (emporter)
  8. Bien qu'elle paraisse extraordinaire au premier abord.
    Nat. III, 1 (abord)
  9. Celui-là sera d'un naturel doux, ennemi du trouble et de l'injustice : tonnez tant qu'il vous plaira, ô divin Sauveur, contre les rapines et les violences, il applaudira à votre doctrine.
    Serm. Soumission à la parole, 2 (tonner)
  10. Il ne faut pas nous imaginer que nous avons évité cette maladie, quand nous avons méprisé l'estime des hommes ; car c'est alors que, nous renfermant et nous ramassant en nous-mêmes, nous sommes ordinairement encore plus livrés à notre amour-propre.
    Serm. pour la prof. d'une demois. que la reine aimait, II (ramasser [1])
  11. Cette grande société que l'Écriture appelle le monde a son esprit qui lui est propre ; et c'est ce que l'apôtre saint Paul appelle l'esprit du monde.
    Panég. de saint Sulpice, Préambule. (société)
  12. Jésus-Christ les a mis sur le chandelier pour éclairer la maison de Dieu.
  13. Quelle autre créature fut jamais plus propre à être l'idole du monde !
    ib. (propre)
  14. Rebuté de tant d'indignes traitements qu'on fait à la vertu.
    Reine d'Anglet. (traitement)
  15. Les lois qu'il [Charles II] a protégées, l'ont rétabli presque toutes seules.
    Reine d'Angl. (rétablir)
  16. Les choses humaines ne sont pas encore si désespérées que les vices, qui ne sont que vices, qui montrent toute leur laideur sans aucune teinture d'honnêteté, soient honorés dans le monde.
    Serm. pour le mardi de la 2<sup>e</sup> sem. de car. 2 (teinture)
  17. Ô âme, console-toi : si ce divin architecte.... laisse tomber pièce à pièce ce vieux bâtiment de ton corps....
    Sermons, Mort, 2 (pièce)
  18. Ce petit nombre chéri de Dieu et remarquable par la rareté d'un don si exquis, a su conserver ce précieux vêtement et la grâce du baptême.
    Mar.-Thér. (remarquable)
  19. Ce n'est pas s'opposer à un fleuve ni bâtir une digue en son cours pour rompre le fil de ses eaux.
    III, Vêture, 4 (fil)
  20. Leurs opinions mêlées au calvinisme ont fait naître les indépendants, qui n'ont point eu de bornes, parmi lesquels on voit les trembleurs, gens fanatiques qui croient que toutes leurs rêveries leur sont inspirées.
    Reine d'Anglet. (trembleur, euse)