François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON, auteur cité dans le Littré

FÉNELON (1651-1715)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme FÉNELON a été choisie.

3711 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Dialogues des morts 254 citations
Les Aventures de Télémaque 1699 2122 citations
Œuvres de Fénelon, 22 vol. in-8. Versailles, 1820 485 citations
Traité de l'éducation des filles 1687 75 citations
Traité de l'existence de Dieu 1713 147 citations

Quelques citations de François de Salignac de La Mothe, dit FÉNELON

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3711 citations dans le Littré.

  1. Ces deux capitaines.... n'étaient pas assez secrets dans leurs entreprises.
  2. Vous faisiez des livres de dévotion sans être dévot ; vous vouliez être de tous les métiers.
    Dial. des morts mod. Dial. 19 (métier)
  3. L'ardeur de l'été y est toujours tempérée par des zéphyrs rafraîchissants, qui viennent adoucir l'air vers le milieu du jour.
  4. Sans se mettre en peine si....
    Tél. X (peine)
  5. Aussitôt on accourt ; tout le peuple empressé Crie, pousse, se bat pour être bien placé.
    XXI, 305 (crier)
  6. On se gâte le goût pour les divertissements comme pour les viandes ; on s'accoutume tellement aux choses de haut goût, que les viandes communes et simplement assaisonnées deviennent fades et insipides.
    Éduc. filles, ch. V (divertissement)
  7. Leurs cœurs sont rassasiés de la vérité et de la vertu.
    Tél. XI (rassasié, ée)
  8. Je suis bien plus troublé de le voir [le genre humain] si impertinent et si ridicule.
    Recueil de FEUGÈRE, p. 182 (impertinent, ente)
  9. Il était habile pour assaisonner une louange délicate qui fût bien reçue des hommes les plus modestes.
    Tél. XVI (habile)
  10. La religion vient des dieux, elle est au-dessus des rois.
    Tél. XXIII (religion)
  11. D'abord elle entra dans sa peine.
    ib. XXII (entrer)
  12. Les vieillards consommés en vertu.
  13. Je n'ai jamais fait aucun mal.
    Tél. XVIII (aucun, une)
  14. Il enfonce son épée dans le cœur de cet enfant ; il la retire toute fumante et pleine de sang pour la plonger dans ses propres entrailles.
    Tél. V (plonger)
  15. Je vous laisse la gloire d'avoir paru à cheval avec des armes et un habit de cavalier au Pas-de-Suse.
  16. Nestor voulut lui remontrer le tort qu'il avait.
    Tél. XVI (remontrer)
  17. Ma voix avait une harmonie divine.
    ib. II (harmonie)
  18. Les choses ne valent que ce qu'on les fait valoir.
    Dial. des morts mod. Dial. 13 (valoir)
  19. Il veut me faire périr si je ne vous mets entre ses mains.
    Tél. III (main)
  20. On n'entendit plus [dans l'Etna] les coups des terribles marteaux qui, frappant l'enclume, faisaient gémir les profondes cavernes de la terre et les abîmes de la mer.
    Tél. II (enclume)