« carré », définition dans le dictionnaire Littré

carré

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

carré, ée [1]

(ka-ré, rée) part. passé.
  • 1Taillé en forme quadrangulaire. Le bloc de marbre ayant été carré.
  • 2En géométrie, évalué en figure carrée. L'ellipse ayant été carrée.
  • 3 Adj. Qui a quatre côtés et quatre angles droits. Tour carrée. Tous les soldats avaient le bouclier carré long, [Voltaire, Mœurs, 19]

    Bonnet carré, bonnet à quatre ou à trois cornes que portaient les docteurs et quelques gens de justice.

    Bonnet carré, le bonnet pyramidal surmonté d'une houppe que portent les ecclésiastiques dans les cérémonies. Il y trouva vingt chanoines nègres tout nus avec des bonnets carrés, [Sévigné, 31]

    Jeu de paume carré, ou substantivement carré, jeu de paume où il y a un petit trou, et un ais au lieu de dedans.

    Terme de marine. Voiles carrées, ou à trait carré, voiles quadrangulaires dont les vergues, hissées par le milieu, croisent le mât à angles droits. Poupe carrée, la poupe ordinaire, par opposition à la poupe ronde des galiotes, etc. Brassé carré, se dit des basses vergues, quand elles se trouvent perpendiculaires à la longueur du navire On dit aussi brasser une vergue carré, locution dans laquelle carré est pris adverbialement.

  • 4 Terme de guerre. Autrefois bataillon carré, bataillon qui avait autant de profondeur que de front, autant de files que de rangs. La phalange macédonienne qui n'était qu'un gros bataillon carré ne pouvait se mouvoir que tout d'une pièce, [Bossuet, Hist. III, 6] Aujourd'hui bataillon carré, ou, substantivement, carré d'infanterie, troupe disposée pour faire face des quatre côtés. Former le carré. Enfoncer un carré. Je ne verrai plus....Leurs troupes [de mes spahis] .... Sur les carrés pesants s'abattant par nuées, [Hugo, Orient. 16]
  • 5 Terme d'anatomie. Le muscle carré du menton, des lombes, etc. ou, substantivement, le carré du menton, des lombes, etc. muscles ainsi nommés à cause de leur forme.
  • 6 Terme de mathématiques. En géométrie, un mètre carré, un carré dont le côté est d'un mètre. Seize mètres carrés, un carré qui contient seize carrés d'un mètre et dont, par conséquent, le côté a quatre mètres. Un triangle qui contient quinze mètres carrés est un triangle dont la base est de cinq mètres, et la demi-hauteur de trois.

    En arithmétique, nombre carré, nombre multiplié par lui-même ; et substantivement, le carré d'un nombre, le produit de ce nombre par lui-même. Élever un nombre au carré. Racine carrée, nombre qui, multiplié par lui-même, reproduit le nombre donné. Quatre est la racine carrée de seize. Un carré carré, la quatrième puissance d'un nombre.

  • 7Qui a de larges épaules, robuste. Garçon carré, robuste, [La Fontaine, Lun.] Quoi ! Platon avec ses épaules carrées, sa figure sérieuse.... a connu cette espèce de baiser, [Fontenelle, Platon, Marg. d'Ec.] Ulysse se découvre ; on vit avec étonnement ses cuisses fortes et nerveuses, ses épaules carrées, [Fénelon, XXI, 460]
  • 8En rhétorique, qui a quatre membres, en parlant d'une période. Faire des périodes carrées.

    Par extension, période carrée, période nombreuse et bien soutenue.

    Terme de musique. Phrase carrée, phrase de quatre mesures, ou d'un nombre de mesures multiple de quatre.

  • 9 Fig. et familièrement. Tête carrée, homme d'un jugement juste et solide, ou d'un caractère opiniâtre.
  • 10 Familièrement. Réponse carrée, réponse nette ou ferme.
  • 11Au jeu de brelan, brelan carré ou quatrième, brelan formé des trois cartes de même sorte que la retourne.

    Familièrement. Partie carrée, partie de plaisir faite entre deux hommes et deux femmes. On trouve une partie carrée tout établie dans l'Électre de Crébillon, [Voltaire, Lett. Pruss. 40]

  • 12 Terme de charpentier. Faire le trait carré, élever une ligne perpendiculaire sur une autre.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

1. CARRÉ. Ajoutez :
13 Fer carré, celui dont la largeur est égale à l'épaisseur et qui porte au moins 0m,022, [Pernot.]