Ambroise PARÉ, auteur cité dans le Littré

PARÉ (1510-1590)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme PARÉ a été choisie.

Médecin et chirurgien novateur.

3899 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres complètes 1575 3842 citations

Quelques citations de Ambroise PARÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3899 citations dans le Littré.

  1. La nucque ou medulie spinale.
    III, 6 (nuque)
  2. Et est appellée ceste distribution [du 1er rameau de la veine porte] cystique ou bouteillere double.
    I, 21 (cystique)
  3. Par la vesication on fait vacuation de l'humeur influé.
    XV, 26 (vésication)
  4. On corrobore les entrailles avec les trochisques d'aigremoine.
    XX, 36 (aigremoine)
  5. La fidelité du chien, la puanteur du bouc, la docilité du barbet.
    Anim. 1 (barbet, ette)
  6. Le coule-sang a esté ainsi appelé pour autant que le sang coule par tous les conduits du corps qui en a esté mordu ; c'est un petit serpent comme une vipere.
    XXIII, 24 (coule-sang)
  7. La vision est action de la faculté visuelle, laquelle est faite en l'œil.
    Introd. 9 (vision)
  8. Un petit linge trempé en la dite mixture.
    XVIII, 17 (mixture)
  9. Abattre une cataracte.
    Introd. 2 (cataracte [2])
  10. L'odeur fascheuse du suc de pavot noir, qu'on appelle opium.
    XXIII, 44 (pavot)
  11. La poudre des coraux.
    XXI, 2 (corail)
  12. Ceste veine azygos ayant nourri toutes les costes, son reste descend sous le diaphragme.
    II, 15 (azygos)
  13. On peut faire l'eau de lavande sans distiller, mettant infuser des fleurs de lavande, en y adjoustant un peu d'huile d'aspic ou un peu de musc.
    XXV, 47 (aspic [2])
  14. L'omoplate est attachée par les muscles venans des vertebres et de la teste ; cette attache et conjonction est nommée syssarcose.
    IV, 19 (syssarcose)
  15. La nourrice se gardera de boire eau crue, mais la fera bouillir.
    VI, 15 (eau)
  16. La termination des apostemes se fait par quatre manieres, à moins que d'elles mesmes, sans aucune occasion manifeste, elles ne s'en retournent par delitescence, ou....
  17. Le muscle hypothenar ou le lezar, est pour le petit doigt.
    IV, 42 (lézard)
  18. Pour la diversité du cours d'icelle, la mer s'enfle, flue et reflue.
    XVIII, 58 (fluer)
  19. Des aiguilles enfilées de fil ciré.
    VIII, 26 (cirer)
  20. Escorces de grenades subtilement pulverisées.
    VI, 22 (subtilement)