RUTEBEUF, auteur cité dans le Littré

RUTEBEUF (1230?-1285?)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RUTEBEUF a été choisie.

661 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Œuvres, recueillies par Jubinal, 2 vol. Paris, 1839 659 citations

Quelques citations de RUTEBEUF

Voici un tirage aléatoire parmi ses 661 citations dans le Littré.

  1. Coument querreiz à Dieu merci, Se la morz en vos liz vous tue [si vous n'allez pas mourir à la croisade pour la cause de Dieu] ?
    I, 61 (lit)
  2. Aux festes et aus diemanches Ne metoit gans, ne vestoit manches, Tant que midis estoit passez.
    II, 164 (manche [2])
  3. Or ai tant fet que ne puis mès ; Si me covient tenir en pes ; Diex doinst que ce ne soit trop tart ; Toz jors ai acreü mon fès.
    38 (faix)
  4. [Hypocrisie] Ses anemis ne prise gaires, Qu'ele a baillis, provos et maires, Et si a juges.
    I, 204 (juge)
  5. Rome qui deüst estre De nostre loi la fonde.
  6. Et ele n'i met riens ne oste Que ce c'on trueve en chiés son oste.
    II, 59 (chez)
  7. S'ore puet poirre, si est gariz.
    282 (péter)
  8. Après si sont li mendiant, Qui par la ville vont criant : Donez, por Dieu, du pain aus freres.
  9. Et nous n'avons point de demain, Quar li termes vient et aprouche Que la mort nous clorra la bouche.
    97 (clore)
  10. En vilté, en ordure, En vie trop obscure Ai esté lonc termine, Roïne nete et pure [la sainte Vierge], Quar me pren en ta cure Et si me medecine.
    II, 100 (médeciner)
  11. Puisque justice cloce, et drois pent et encline, Et verités cancelle, et loiautés decline.
  12. Qant ces nonnains se vont par le pays esbatre, Les unes à Paris, les autres à Montmartre, Tel fois emmainne deux qu'on en ramainne quatre.
  13. Asseiz plus, ce poeiz savoir, L'acheta [le paradis] sainz Piere et sainz Poulz, Qui de si precieux avoir, Com furent la teste et li coux, L'aquistrent, se teneiz à voir [vrai].
  14. Quar ma meson est trop deserte, Et povre et gaste ; Sovent n'i a ne pain ne paste.
  15. Et cil [ces moines] sont de sas ensachié [vêtus de sacs].
    II, 52 (ensacher)
  16. En la corde s'encordent cordée à trois cordons.
    181 (cordon)
  17. Mult durement se desrouta Li lievres, qui les chiens douta, Asseiz foï et longuement, Et cil le chassa durement.
  18. Lors s'est à la terre estendue, Si come ele estoit presque nue ; Ses mains croisa sor sa poitrine.
    II, 145 (poitrine)
  19. Lors fu e cors e deitez Ensemble sans corricion ; Lors montas à l'ascencion.
    II, 22 (corruption)
  20. Ypocrisie..., Qui trop durement se desut ; Car ces secreiz et ces afaires, Por ce que je fui ses notaires, Sou [je sus] touz et quanqu'ele pensoit.
    II, 75 (notaire)