Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1093 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 68 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1093 citations dans le Littré.

  1. Mais, ma foi, si jamais chez nous vous revenez, Je vous fais de la porte un masque sur le nez.
    Ménech. II, 5 (masque [2])
  2. Avez-vous oublié qu'une paralysie S'est de votre bras droit depuis un mois saisie ?
    le Légat. II, 6 (paralysie)
  3. Peut-être.... Il.... S'arrachera de rage un toupet de cheveux Qui ne sont pas à lui.
    le Joueur, II, 1 (toupet)
  4. Ma femme en ce pays et dans cette figure ! La coquine aura su par quelque ami présent Se faire consoler de son époux absent.
    Démocr. V, 1 (coquin, ine)
  5. Je veux pourtant songer à mettre ordre à mon bien, Avant qu'un prompt trépas m'en ôte le moyen.
    le Légat. I, 4 (ordre)
  6. Heureusement encor, laissant ma malle au coche, J'ai mis fort prudemment mon argent dans ma poche.
    Ménechm. II, 2 (poche)
  7. Il faut entendre aussi ronfler les violons, Et je veux avec vous danser les cotillons.
    le Légat. II, 4 (ronfler)
  8. Je ne puis vous souffrir vivre de cette sorte : Vous m'avez obligé de vous fermer ma porte.
    le Joueur, I, 7 (porte [1])
  9. Sur des neiges et sur des glaces, dont la commodité est si grande qu'on peut facilement, par le moyen des traîneaux, aller en un jour de Finlande en Laponie, et traverser sur les glaces le sein Bothnique.
    Voyage en Laponie, 101 (sein)
  10. Et le sort prend plaisir, d'une chaîne secrète, D'allier quelquefois le sceptre et la houlette.
    Démocrite, III, 2 (houlette)
  11. Deux yeux, deux yeux charmants avaient, pour ma ruine, Détraqué les ressorts de toute la machine.
    Démocr. V, 5 (détraquer)
  12. Oh ! par ma foi, monsieur, vous ne prendrez qu'un rat ; Et le notaire peut remporter son contrat.
    le Joueur, V, 8 (rat [2])
  13. Au procès qu'il nous ont sottement intenté, Moi seul j'ai fait bouquer toute la faculté.
    Légat. II, 10 (bouquer)
  14. Vous vous faites honneur d'être un franc libertin ; Vous mettez votre gloire à tenir bien du vin.
    le Distr. I, 6 (vin)
  15. Nous fûmes extrêmement incommodés des moucherons, qui sont la peste de ce pays.
    Voyage de Laponie. (peste)
  16. Ce meuble de chicane [un sac à procès] appartient sûrement à quelque homme du Maine ou quelque bas-Normand.
    Ménechm. I, 2 (chicane)
  17. Ma foi, pour te servir j'ai diablement couru ; Ces notaires sont gens d'approche difficile.
    Légat. II, 7 (approche)
  18. Perdre tous les paris, Vingt fois le coupe-gorge, et toujours premier pris !
    le Joueur, IV, 13 (pari)
  19. .... Pour être bel esprit Il faut avec mépris écouter ce qu'on dit, Rêver dans un fauteuil, répondre en coq-àl'ânes, Et voir tous les mortels ainsi que des profanes.
    le Distrait, IV, 7 (coq-à-l'âne)
  20. J'ai renoncé aux vanités du monde, et je me suis jeté dans la réforme.
    Sérénade, 13 (réforme)