Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1093 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 68 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1093 citations dans le Littré.

  1. S'il me voit, ce vieillard m'éconduira peut-être Fort incivilement.
    le Bal, 1 (incivilement)
  2. Nantissez-vous de tout, sans rien mettre au hasard ; Après à votre gré vous ferez votre part.
    Ménechmes, II, 1 (nantir)
  3. Vous n'avez que votre âge, votre air et votre visage contre vous ; dans le fond je gagerais que vous avez les meilleures manières du monde.
    Sérén. 16 (fond)
  4. .... On dit que les femmes coquettes Pour faire réussir leurs pratiques secrètes, Des nouveaux débarqués s'informent avec soin.
    Ménechmes, II, 4 (coquet, ette)
  5. Je vous jure, Que je ne comprends rien à ce maudit jargon, Et ne sais, pour tout jeu, que l'oie et le toton.
    le Bal, sc. 14 (toton)
  6. Moi ? point du tout, je ne veux rien savoir.
    Sérénade, 3 (tout, toute)
  7. Prendrez-vous une charge à la cour, à l'armée ? - Mon âme dans ce choix est indéterminée.
    Ménechmes, III, 8 (indéterminé, ée)
  8. Mon père était huissier, Mais huissier à cheval ; c'est comme chevalier.
    Joueur, V, 4 (huissier [1])
  9. Libre de passions, dégagé de faiblesse, Votre cœur, je le sais, se ferme à la tendresse.
    Démocr. III, 4 (dégagé, ée)
  10. Nous avons résolu, d'une commune voix, De vous faire interdire, en observant les lois.
    Légat. III, 8 (interdire)
  11. Taisez-vous, s'il vous plaît, petite ridicule.
    le Joueur, II, 10 (ridicule [1])
  12. Il y revient des lutins lutinants....
    Ret. impr. 13 (revenir)
  13. Dans les plus creux vallons fondre en désespérés, Percer rapidement les bois les plus fourrés, Ignorer où l'on va, n'avoir qu'un chien pour guide.
    Démocr. I, 6 (fourré, ée [1])
  14. Je veux que nous dansions ensemble le rigaudon, la chasse, les cotillons, la jalousie et toutes les autres danses nouvelles.
    Critique du lég. sc. 8 (cotillon)
  15. ....que tout le respect ici vous soit rendu Que doit à son beau-père un gendre prétendu.
    Ménechm. III, 2 (prétendu, ue)
  16. Et depuis les charmantes conversations de Poitiers, vous n'avez point désemparé mon cœur.
    Attendez-moi sous l'orme, 11 (désemparer)
  17. Cet homme-là vous aime épouvantablement.
    le Joueur. II, 5 (épouvantablement)
  18. Comment ! me soutenir que mon air est pillé !
    le Bal, 11 (pillé, ée)
  19. Il nous a fallu déloger à mi-terme.
    Ret. imprévu, 13 (terme)
  20. Notre bourse est à fond ; et, par un sort nouveau, Notre amour recommence à revenir sur l'eau.
    le Joueur, IV, 13 (revenir)