Jean-François REGNARD, auteur cité dans le Littré

REGNARD (1655-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme REGNARD a été choisie.

1093 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Démocrite 92 citations
Le bal 1695 68 citations
Le distrait 1697 143 citations
Le joueur 1696 250 citations
Le légataire universel 1708 114 citations
Le retour imprévu 1700 43 citations
Les folies amoureuses 1704 99 citations
Les Ménechmes 123 citations
Sérénade 70 citations

Quelques citations de Jean-François REGNARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1093 citations dans le Littré.

  1. ....Dans le siècle où nous sommes, Il faut fuir dans les bois et renoncer aux hommes.
    le Distr. IV, 2 (homme)
  2. ....Vous rêvez ; Pour connaître vos gens mettez mieux vos lunettes.
    le Bal, sc. 13 (lunette)
  3. Nous autres du barreau, nous sommes des gaillards.
  4. On ne veut pas de l'un parce qu'il est trop vert, Celui-ci trop paillet, cet autre trop couvert.
    le Bal, 4 (paillet [1])
  5. Adieu, tison d'enfer, fesse-mathieu femelle.
    le Joueur, v, 10 (tison)
  6. Ce sont des vapeurs de morale Qui nous vont à la tête, et que Sénèque exhale.
    le Joueur, IV, 14 (vapeur)
  7. Tous ces gens-là, monsieur, ont des cœurs de caillou.
    le Joueur, II, 9 (caillou)
  8. On plaide, et je me trouve enfin interloquée.
    Légat. III, 8 (interloqué, ée)
  9. C'est moi qui, pour la mienne, ayant pris sa valise, Ai su me prévaloir d'une heureuse méprise.
    Ménechmes, V, 6 (méprise)
  10. Ce petit joufflu-là montre avoir de l'esprit.
    le Distrait, III, 13 (joufflu, ue)
  11. Deux yeux, deux yeux charmants avaient, pour ma ruine, Détraqué les ressorts de toute la machine.
    Démocr. V, 5 (détraquer)
  12. Je dis qu'il était vieux pour son peu de santé.
    Ménechmes, III, 2 (pour [1])
  13. Va, fuis ; que le démon, qui te prit en ton gîte Pour t'amener ici, t'y remporte au plus vite.
    Démocr. IV, 7 (gîte)
  14. En ce cas je pourrais rabattre sur la veuve, La comtesse sa sœur.
    Joueur, I, 6 (rabattre)
  15. Je voudrais que vous fussiez étranglé par votre gorge avec votre diantre de collier.
    Sérén. sc. 1 (diantre)
  16. Demeure, toi, je veux te parler sans témoins (Il faut l'amadouer, j'ai besoin de ses soins).
    Folies am. I, 3 (amadouer)
  17. ....C'est, entre vous et moi, Auprès d'un philosophe un fort chétif emploi.
    Distrait, II, 4 (entre)
  18. Vous sortirez tous deux de votre cache et vous direz....
    Attendez-moi sous l'orme, 4 (cache [1])
  19. Ah ! je t'arracherai ta langue de vipère.
    Fol. amour. II, 4 (vipère)
  20. Et un postillon.... un postillon qui n'est pas plus gros que le poing et qui va comme le vent.
    Retour impr. sc. 6 (poing)