Pierre de RONSARD, auteur cité dans le Littré

RONSARD (1524-1585)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RONSARD a été choisie.

1246 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Amours et les Folastries 1553 1148 citations

Quelques citations de Pierre de RONSARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1246 citations dans le Littré.

  1. Ou choisissant un autre trait plus fort, Tranche ma vie, et m'avance la mort.
  2. L'autre disoit que bon signe c'estoit Quand un chat blanc son maistre reflatoit.
  3. Ren leur le chastiment selon les demerites.
  4. Si tu sçavois qu'ils [les vers] coustent à escrire, Si tu avois autant que moi sué, Refueilleté Homere et remué.
    Élég. 32 (refeuilleter)
  5. Elles n'ont que la guerre empreinte en leurs courages, Le brandir de la pique, et de bien manier Sur le sablon poudreux un beau cheval guerrier.
  6. Nous fismes un contract ensemble l'autre jour, Que tu me donnerois mille baisers d'amour, à levres demi-closes.
    810 (clore)
  7. Un vain espoir qui de vent nous vient paistre.
  8. Si que paissant par les campagnes Les troupeaux dans les champs herbeux.
  9. Prends ce miroir et vois Ta barbe en tous endroits De neige parsemée.
    dans le Dict. de DOCHEZ. (parsemer)
  10. Maintenant que je porte, injurié par lage, Mes cheveux aussi gris comme est vostre plumage.
  11. Perrot, les loups m'ont veu, ma voix est enrouée, Je ne scaurois chanter.
    743 (loup)
  12. Les larmes de l'enfant eussent sauvé la mere !
    673 (sauver)
  13. Et retirant ses brebis de l'herbage, Sous un rocher attend venir l'orage.
  14. Astres qui dans le ciel rouez vostre voyage.
    168 (rouer)
  15. En se jouant il m'a de part en part Le cœur outrepercé.
  16. L'homme vit aisement en ce mortel sejour Sans avoir un royaume, et non pas sans amour.
    807 (sans)
  17. Il [l'amour] ne fait que de naistre et m'a desja perdu.
    289 (ne)
  18. Mais celuy qui premier, s'opposant à l'effort Des vaillans ennemis, meurt d'une belle mort.
    933 (mourir)
  19. Et me plairoit, entre les vieux tombeaux De mes ayeux, bastir des murs nouveaux, Et r'habiter la cendre de mes peres.
  20. Seulement tu peux bien par tes vers recevoir à ta playe amoureuse un secours allegeable [qui allége].