Pierre de RONSARD, auteur cité dans le Littré

RONSARD (1524-1585)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RONSARD a été choisie.

1246 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Amours et les Folastries 1553 1148 citations

Quelques citations de Pierre de RONSARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1246 citations dans le Littré.

  1. Il [le corps] n'a plus esprit ny raison, Emboiture ne liaison, Artere, poux, ny veine tendre.
  2. Ces pigeons tremoussans et du bec et des ailes.
  3. .... Ou pour sçavoir si du temps la longueur Ne m'avoit point effacé de son cœur.
  4. Il jugeoit un vieil cerf à la perche, aux espois, à la belle empaumeure, et à la couronneure.
  5. L'autre pressant le cerf d'abois, Devient satyre des bocages.
    882 (aboi)
  6. Bons dieux ! qui voudroit louer Ceux qui, collez sur un livre, N'ont jamais soucy de vivre ?
    417 (coller)
  7. Et un penser qui me suit et resuit.
  8. Et veux qu'Amour d'un petit De lin ou de cheneviere [chanvre] Trousse au flanc sa robe legere, Et my nud me verse du vin.
  9. Ah ! compagnon, ramasse ton courage ; La raison soit maistresse de ta rage.
  10. D'un fort espron je brosse le chemin, Qui me sembloit pavé de josimin.
  11. Les uns ayans pitié des hommes et des naux [nefs], S'assisent sur les masts, comme deux feux jumeaux.
  12. Tu es vestu jusqu'au bas Des longs bras D'une lambrunche sauvage.
  13. Pour edenter le souci qui me mord.
  14. Les baisers colombins ne vous defaillent point.
  15. Sur le mestier d'un si vague penser Amour ourdit les trames de ma vie.
    Amours de Cassandre, 13 (trame)
  16. .... Et que jamais son front ne ridast de vieillesse.
  17. Bienheureux soit mon tourment qui r'empire !
  18. ...Un estranger, Qui n'a rien seur sinon que le danger.
    641 (sinon)
  19. [Mercure] Aux pieds tousjours au guet, aux poulces dangereux.
    919 (pouce)
  20. Ô fortuné celuy qui bien loin de la guerre.... Qui ne sait quel mot c'est que cargue, camisade, Sentinelle, diane, escarmouche, embuscade.
    936 (charge)