Pierre de RONSARD, auteur cité dans le Littré

RONSARD (1524-1585)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RONSARD a été choisie.

1246 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les Amours et les Folastries 1553 1148 citations

Quelques citations de Pierre de RONSARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1246 citations dans le Littré.

  1. Mais une riche dame amoureuse et gentille, Qui a l'esprit bien né, se fait un mauvais tour, Quand par trop d'avarice elle vend son amour.
  2. Elle prend son arc turquois, Recoiffe sa tresse blonde, Met pour chevet son carquois, Puis s'endort au bruit de l'onde.
  3. Mais en touchant la robe leonine...
  4. De l'endurer lassé je ne suis pas, Ny ne seroy-je, allassé-je là bas....
    54 (je)
  5. Dieu vous gard', troupe diaprée Des papillons, qui par la prée Les douces herbes suçotez.
  6. Voicy les fleurs où son pied va marchant, Quand à soy mesme elle pense seulette.
  7. Tantost fronciez les plis de ma chemise, à chasque ply me baisant ou mordant....
  8. .. Chez moy qui le tiendra [tiendrai] comme un hoste estranger.
    801 (qui)
  9. À bon droit le ciel a donné à l'homme qui n'est aviné, Tousjours quelque fortune dure.
    556 (aviner)
  10. ... Le coupeau Du chevelu Parnasse.
  11. Tes bocages soient toujours plains D'amoureuses brigades De satyres et de sylvains.
  12. Ny baladins aux dispostes gambades.
    778 (dispos)
  13. [Les grues] Hautes au vent, et, dehuchant les nues, Vont reloger en leurs terres cognues.
  14. Mais de quoy sert le desirer, Sinon pour l'homme martirer ? Le desir n'est rien que martire.
  15. Donne qu'un jour quelqu'un de nostre race Refonde Troye, et restablisse encor Un nouveau sceptre aux reliques d'Hector.
  16. Et s'il faut preferer celuy qui le premier Ose prier sa dame et s'en fait coustumier, Sur mes deux compagnons je doy gaigner la place.
  17. Je ne sçay ny moyen, remede ny maniere De sortir de vos rets, où je vis en langueur.
    240 (ni)
  18. Je descouplay mes chiens et for-huant après, Les nommant par leurs noms, il n'y eut ny forès, Montagnes ny chemins, ny lande inhabitée, Qui ne fissent un bruit sous ma chasse amutée.
  19. Ainsi ces Boreans [fils de Borée] à grands coups d'alumelles Chamailloient sur le chef, sur les flancs, sur les ailes [des Harpies].
  20. Les grands rois et les empereurs Ne different aux laboureurs, Si quelcun ne chante leur gloire.