Jean RACINE, auteur cité dans le Littré

RACINE (1639-1699)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme RACINE a été choisie.

10768 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Alexandre le grand 1665 210 citations
Andromaque 1667 935 citations
Athalie 1691 1378 citations
Bajazet 1672 792 citations
Bérénice 1670 627 citations
Britannicus 1689 1207 citations
Esther 1689 1080 citations
Iphigénie en Aulide 1674 982 citations
La Thébaïde, ou Les frères ennemis 1664 233 citations
Les plaideurs 1668 375 citations
Mithridate 1673 820 citations
Phèdre 1677 1262 citations

Quelques citations de Jean RACINE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 10768 citations dans le Littré.

  1. Un roi sage.... Craint le Seigneur son Dieu, sans cesse a devant lui Ses préceptes....
    Ath. IV, 2 (devant)
  2. Loin de ces lieux cruels précipitez vos pas.
    Iphig. IV, 10 (cruel, elle)
  3. Oui, je vous ai promis et j'ai donné ma foi De n'oublier jamais tout ce que je vous doi.
    Bajaz. III, 5 (oublier)
  4. Perfides ! contentez votre soif sanguinaire.
    Iphig. V, 4 (sanguinaire [1])
  5. Lieu terrible où de Dieu la majesté repose.
    Athal. V, 2 (reposer)
  6. Il fut des Juifs, il fut une insolente race.
    Esth. II, 1 (être [1])
  7. Il pense voir en pleurs dissiper cet orage.
    Andr. v, 1 (pleur)
  8. Je n'examinais rien, j'espérais l'impossible.
    Bérén. IV, 5 (impossible)
  9. Relevez, relevez les superbes portiques Du temple où notre Dieu se plaît d'être adoré ; Que de l'or le plus pur son autel soit paré.
    Esth. III, 9 (parer)
  10. L'un des deux [Étéocle ou Polynice] tôt ou tard se verrait renversé ; Et d'un autre soi-même on y serait pressé [sur le trône].
    Frères ennem. IV, 3 (pressé, ée)
  11. Qu'.... à ce courroux funeste On verrait succéder un silence modeste.
    Brit. IV, 4 (modeste)
  12. Au défaut de ton bras, prête-moi ton épée.
    Phèd. II, 5 (défaut)
  13. Et nos seuls ennemis altérant sa bonté Abusaient contre nous de sa facilité.
    Brit. V, 3 (altérer)
  14. Cependant Phèdre sort d'une mère.... Phèdre est d'un sang, seigneur, vous le savez trop bien, De toutes ces horreurs plus rempli que le mien.
    Phèdre, IV, 2 (sortir [1])
  15. De tous les deux, madame, il se faut assurer.
    Athal. II, 5 (assurer)
  16. Ciel ! comme il m'écoutait ! par combien de détours L'insensible a longtemps éludé mes discours !
    Phèdr. III, 1 (détour)
  17. Rebâtissez son temple et peuplez vos cités.
    Esth. II, 9 (cité [1])
  18. J'ai su lui préparer des craintes et des veilles.
    Bajaz. I, 1 (préparer)
  19. Burrhus ose sur moi porter ses mains hardies.
    Brit. IV, 2 (main)
  20. J'étudiai leurs mœurs [des rois], je flattai leurs caprices.
    Ath. III, 3 (caprice)