Jean de ROTROU, auteur cité dans le Littré

ROTROU (1609-1650)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme ROTROU a été choisie.

1123 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Antigone 1638 265 citations
Bélisaire 1642 303 citations
Hercules mourant 1634 106 citations
Venceslas 1647 245 citations
Véritable Saint Genest 1646 176 citations

Quelques citations de Jean de ROTROU

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1123 citations dans le Littré.

  1. [Il] Ne trouve armet si fort ni lame si bien jointe Qu'il ne fasse passage au fer qu'il a poussé.
    Antig. I, 4 (armet)
  2. De l'indigne brasier qui consumait mon cœur, Il ne me reste plus que la seule rougeur.
    Venceslas. II, 2 (brasier)
  3. Apparent et croyable attentat.
    Bélis. IV, 1 (apparent, ente)
  4. Pour prendre le fer j'ai quitté la houlette.
    St-Genest. I, 4 (houlette)
  5. Ma réplique a manqué, ces vers sont ajoutés.
    St Genest, IV, 5 (réplique)
  6. Vous voilà, vains honneurs, qui m'enflez le courage, Écoulés en un jour comme l'eau d'un orage.
    Bélisaire, V, 4 (écoulé, ée)
  7. Avant que je te suive en la nuit du tombeau.
    Antig. V, 8 (nuit)
  8. Ces poëmes sans prix Rendront de leurs beautés votre oreille idolâtre.
    St-Gen. I, 7 (prix)
  9. Veuve dès à présent par ma mort prononcée.
    St Gen. III, 6 (présent, ente [1])
  10. Les dieux, premiers auteurs des fortunes des hommes.
    St Gen. V, 5 (dieu)
  11. Je sais qu'un fils qu'on perd afflige vivement.
    Antig. II, 7 (vivement)
  12. D'un trouble si confus mon esprit assailli Se confesse coupable ; et qui craint a failli.
    Venceslas, IV, 4 (assailli, ie)
  13. Je donne aux immortels la peur que j'ôte aux hommes.
    Hercule mourant, I, 1 (donner)
  14. Je vais par un chemin d'épines et de flammes, Mais qu'auparavant moi Dieu lui-même a battu, Te retenir un lieu digne de ta vertu.
    St Genest, IV, 4 (battre)
  15. [Il] doit mêler à propos l'affable et le sévère.
    Vencesl. I, 1 (affable)
  16. Faites-lui mon excuse.
    Vencesl. II, 5 (excuse)
  17. Que dans un mot d'écrit nos pensers amoureux Nous portent chaque jour et rapportent nos vœux, Charment aucunement l'ennui de notre absence.
    Bélis. III, 1 (aucunement)
  18. Seul il se considère, il s'aime et non pas moi.
    Vencesl. II, 1 (considérer)
  19. Ce qui nous vient de Dieu, seul exempt de la mort, Est seul indépendant et du temps et du sort.
    Bélis. V, 2 (dieu)
  20. [Ils] ont acquis dans la scène un légitime bruit.
    St Genest, I, 7 (bruit)