Jean Le Rond D'ALEMBERT, auteur cité dans le Littré

D'ALEMBERT (1717-1783)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme D'ALEMBERT a été choisie.

1551 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Correspondance avec Frédéric le Grand 256 citations
Éloges lus dans les séances publiques de l’Académie française 1779 479 citations
Lettres à Voltaire 294 citations
Œuvres philosophiques, historiques et littéraires, Paris, an XIII (1805), édit. citée par POUGENS 117 citations

Quelques citations de Jean Le Rond D'ALEMBERT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1551 citations dans le Littré.

  1. Elle [l'Académie française] arrêta d'une voix unanime que cette lettre [du roi de Prusse] serait insérée dans ses registres, comme un monument honorable pour vous et pour les lettres.
    Lett. à Voltaire, 11 août 1770 (voix)
  2. Les vieillards, qui, devenus par leurs infirmités et par leurs besoins, plus personnels et plus concentrés dans ce qui les touche, éprouvent quelquefois, en perdant leurs amis même, la consolation secrète de jouir encore de la vie, et de subir quelques moments plus tard la loi commune de la nature.
    Élog. St-Aulaire. (vieillard)
  3. Quoique Despréaux ne se reposât sur personne du soin de louer ses ouvrages, il a plus d'une fois avoué que, dans tout ce qu'il avait écrit, il restait un côté faible, et, comme il s'exprimait lui-même, le talon d'Achille, qu'aucun de ses ennemis n'avait pu trouver.
    Élog. Despréaux. (talon)
  4. Adieu, mon cher maître : le ciel vous tienne en joie !
    Lett. à Voltaire, 9 janvier 1773 (tenir)
  5. Je dirai que la chaleur de J. J. Rousseau me paraît tenir plus aux sens qu'à l'âme.
    Œuv. t v, p. 377 (tenir)
  6. On montrait, il n'y a pas encore longtemps, dans un petit collége de Paris, la chambre très mesquine que le futur cardinal [Dubois] y habitait ; cette chambre n'était pas aussi révérée que l'a été celle d'Érasme au collége de Montaigu.
    Art. du card. Dubois. (mesquin, ine)
  7. On avait assuré le roi de Danemark que les philosophes étaient mauvaise compagnie.
    Lett. au roi de Pr. 19 déc. 1768 (philosophe)
  8. La postérité eût ignoré jusqu'aux noms de Bavius et Mévius, si Virgile n'avait eu la faiblesse d'en faire mention dans un de ses vers.
    Ess. sur la soc. des gens de lett. Œuv. t. 45, dans POUGENS. (mention)
  9. Docile à la censure quand elle était juste, Moncrif y était pourtant très sensible.
    Éloges, Moncrif. (sensible)
  10. On nous flatte de remettre Rome sauvée après la St-Martin.
    Lett. à Voltaire, 24 août 1752 (remettre)
  11. Je sais seulement, et toute l'Europe le sait comme moi, qu'il ne tient pas à Votre Majesté que l'humanité ne respire enfin après tant de malheurs.
    Lett. au roi de Pr. 22 déc. 1762 (tenir)
  12. On assure qu'en 1718, lorsque la France déclara la guerre à l'Espagne, le manifeste fut fait par Fontenelle, sur les mémoires du ministre, et revu par Lamotte.
    Art. du card. Dubois, Œuv. t. X, n. 4, p. 125, dans POUGENS. (manifeste [2])
  13. Le refus qu'on a fait à Voltaire et à Molière de les enterrer l'un et l'autre dans ce que nous appelons terre sainte.
    Lett. au roi de Pr. 9 oct. 1778 (terre)
  14. Rameau est d'autant plus digne d'estime, qu'il a osé tout ce qu'il a pu, et non tout ce qu'il aurait voulu oser.
    Lib. de la mus. Œuv. t. III, p. 342, dans POUGENS (oser)
  15. Il nous pleut ici d'Hollande des ouvrages sans nombre contre le fanatisme.
    Lett. à Volt. 22 sept. 1767 (pleuvoir)
  16. Vous avez cru comme moi, sans fondement, que l'abbé de Condillac était mort : heureusement il est tiré d'affaire, et reviendra bientôt chez nous jouir de la fortune et de la réputation qu'il mérite.
    Lett. à Voltaire, 3 janv. 1765 (tiré, ée)
  17. Nous avons déjà sévi contre le fanatisme ridicule et scandaleux qu'ils [les jansénistes] cherchaient à répandre par leurs convulsions ; que ne sévissons-nous aussi contre les intrigues sourdes qu'ils font jouer pour exciter du trouble ? que ne sévissons-nous contre l'acharnement avec lequel ils violent sans cesse la loi du silence, en disant toujours qu'il faut se taire ?
    Œuv. t. V, p. 224 (sévir [1])
  18. Il ne voulut jamais posséder que des bénéfices simples, parce qu'en le dispensant des pénibles et redoutables fonctions du ministère, ils lui permettaient de donner sans scrupule tout son temps aux lettres.
    Él. Dangeau. (simple [1])
  19. Il me semble que Votre Majesté pourrait modifier à quelques égards la supériorité qu'elle donne à Bayle et à Gassendi sur Descartes et sur Leibnitz.
    Lett. au roi de Prusse, 3 nov. 1764 (modifier)
  20. Obscurément confiné au fond de sa province.
    Éloges, Trublet. (confiné, ée)