Jean Le Rond D'ALEMBERT, auteur cité dans le Littré

D'ALEMBERT (1717-1783)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme D'ALEMBERT a été choisie.

1551 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Correspondance avec Frédéric le Grand 256 citations
Éloges lus dans les séances publiques de l’Académie française 1779 479 citations
Lettres à Voltaire 294 citations
Œuvres philosophiques, historiques et littéraires, Paris, an XIII (1805), édit. citée par POUGENS 117 citations

Quelques citations de Jean Le Rond D'ALEMBERT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1551 citations dans le Littré.

  1. Il [Massillon] remplit la mesure de son ministère, mais il ne la passa jamais.
    Éloges, Massillon. (passer)
  2. Réponse, mon cher maître, sur tous ces points, et la plus prompte qu'il sera possible.
    Lett. à Voltaire, 4 août 1776 (point [1])
  3. Je verrai Panckoucke, et je le tranquilliserai, si cependant un pauvre diable qui a cent mille écus en papier sous un hangar à la Bastille [l'Encyclopédie séquestrée] peut être dûment tranquillisé.
    Lett. à Voltaire, 9 mars 1770 (tranquilliser)
  4. Cette froideur est le grand défaut, selon moi, de presque toutes nos pièces de théâtre.
    Lett. à Voltaire, 10 oct. 1761 (froideur)
  5. Ceux qui accusaient sa bienveillance [de l'abbé de Saint-Pierre] d'être froide et banale, ne pouvaient au moins la taxer d'être solitaire et personnelle.
    Éloges, l'Ab. de St-P. (solitaire)
  6. Heureuse négligence, puisqu'elle anime et précipite cette marche vigoureuse, où il s'abandonne à toute la véhémence et l'énergie de son âme.
    Éloges, Bossuet. (précipiter)
  7. Il [l'abbé de Saint-Pierre] n'avait point pour principe, disait-il, ni de laisser aller le monde comme il veut, ni de dire toujours du bien de M. le prieur, ni de faire son devoir tellement quellement.
    Éloges, l'ab. de St-P. note 8 (quellement)
  8. Ces malheureux écrivains, ridicules par la vanité au sein même de l'indigence, dont la prétention est d'avoir évité l'esprit dans leurs ouvrages.
    Éloge Destouches. (malheureux, euse)
  9. Telle personne a de l'usage.
    Œuv. t. III, p. 294 (usage)
  10. Il ne peut y avoir que deux sortes d'esprits qui se suffisent à eux-mêmes, l'extrême génie qui n'existe point, et l'extrême cottise qui n'existe que trop.
    Essai sur la soc. des g. de lett. Œuv. t. III, p. 31, dans POUGENS. (extrême)
  11. L'image de ce grand homme mourant [Voltaire] m'affecta si profondément, et m'est restée si vivement dans la tête qu'elle ne s'en effacera jamais.
    Lett. au roi de Pr. 1er juillet 1778 (mourant, ante)
  12. Je ne connais que légèrement Helvétius ; mais je ne puis m'empêcher d'être indigné de la barbarie avec laquelle on le traite.
    Lett. à Voltaire, 6 mai 1760 (légèrement)
  13. Il me parut, comme à vous, un assez bon diable, et d'ailleurs je lui trouvai quelques connaissances mathématiques.
    Lettre à Voltaire, 22 déc. 1759 (diable)
  14. L'effet de la morale du théâtre est moins d'opérer un changement subit dans les cœurs corrompus, que de prémunir contre le vice les âmes faibles par l'exercice des sentiments honnêtes.
    Lett. à J. J. Rouss. (prémunir)
  15. Il [l'abbé de Dangeau] s'occupa surtout très longtemps du soin délicat et pénible de faire l'énumération exacte des sons de notre langue.
    Dangeau. chap. 3 (son [3])
  16. L'ouvrage où Votre Majesté loue avec tant d'esprit et de gaieté cette paresse qu'elle pratique si peu.
    Lett. au roi de Pr. 16 sept. 1768 (pratiquer)
  17. Il ne dédaignait pas même de se prêter à ce genre de farce appelé parade, genre que le bon goût a enfin remis à sa place et relégué sur les balcons de la foire.
    Éloges, Moncrif. (parade)
  18. La médiocrité des désirs est la fortune du philosophe ; et l'indépendance de tout, excepté des devoirs, est son ambition.
    Préf. 3<sup>e</sup> vol. Encycl. Œuv. t. I, p. 398, dans POUGENS. (médiocrité)
  19. La liberté, la sûreté, la modération des impôts, la proscription du luxe, sont les vrais principes et les vrais soutiens de la population.
    Anal. Exp. des lois, Œuv. t. VI, p. 317, dans POUGENS. (population)
  20. Dufresny, original et neuf sans cesser d'être vrai et naturel.
    Élog. Destouches. (original, ale [1])