Jean Le Rond D'ALEMBERT, auteur cité dans le Littré

D'ALEMBERT (1717-1783)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme D'ALEMBERT a été choisie.

1551 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Correspondance avec Frédéric le Grand 256 citations
Éloges lus dans les séances publiques de l’Académie française 1779 479 citations
Lettres à Voltaire 294 citations
Œuvres philosophiques, historiques et littéraires, Paris, an XIII (1805), édit. citée par POUGENS 117 citations

Quelques citations de Jean Le Rond D'ALEMBERT

Voici un tirage aléatoire parmi ses 1551 citations dans le Littré.

  1. Il [Marmontel] répondra sûrement à Votre Majesté avec plus de satisfaction qu'il ne fera à la Sorbonne sur son Bélisaire ; le pauvre garçon est actuellement aux prises avec elle.
    Lett. au roi de Pr. 10 avr. 1767 (prise)
  2. Jamais peut-être il n'y a eu un plus triste exemple de la jactance et de la légèreté françaises.
    Lett. au roi de Prusse, 11 oct. 1782 (jactance)
  3. Fontenelle, qui allait quelquefois le voir [le cardinal de Fleury] ou plutôt l'observer, et qu'il recevait avec plaisir, parce que le philosophe n'avait jamais de demande à lui faire, était surpris de trouver toujours ce ministre tranquille et serein, au milieu du tumulte des affaires et des intrigues de la cour.
    Œuv. t. X, p. 97 (serein, eine [1])
  4. Je ne sais ce qui arrivera des vers sans rime ; mais je ne désespère pas que, s'ils s'établissent jamais, l'usage ne commence par nos vers lyriques, par ceux qui sont faits pour être chantés.
    Œuv. t. IV, p. 112 (rime)
  5. Ce n'est pas que nous manquions de postulants pour s'enrôler, mais il ne sont pas de taille.
    Lett. à Voltaire, 21 mars 1776 (taille)
  6. La métaphysique a pour but d'examiner la génération de nos idées.
    Éléments de philos. ch. 13 (métaphysique)
  7. Ils sont actuellement aux trousses de Marmontel, qui, je crois, s'est trop avancé avec eux, et qui aura de la peine à s'en tirer.
    Lett. à Voltaire, 6 avril 1767 (trousse)
  8. À un caractère naturellement doux, à une âme aussi droite que sensible, il joignait une franchise peu commune et une philosophie pratique, d'autant plus vraie qu'elle était sans éclat et sans ostentation.
    Éloges, Mirab. (pratique [2])
  9. Cette reconnaissance n'est pas un sentiment réservé pour moi seul, tous mes amis le partagent avec la plus tendre vénération.
    Lett. au roi de Prusse, 14 nov. 1776 (réservé, ée)
  10. Dans cette thèse, le répondant argumentait pendant douze heures consécutives contre tout venant. Le sujet de son discours [du card. de Soubise] pour la clôture des sorboniques en 1739 était : Combien il est avantageux aux rois et aux gouvernements que les peuples soient éclairés.
    Él. du card. de Soubise. (sorbonique [2])
  11. Le vrai moyen de suggérer des réflexions au lecteur, c'est d'en faire.
    Œuvr. t. IV, p. 11 (suggérer)
  12. Je vous préviens qu'il sera nécessaire de retrancher les ordures de Shakespeare, si vous voulez que l'Académie fasse imprimer l'ouvrage par son libraire.
    Lett. à Voltaire, 27 août 1776 (ordure)
  13. Plusieurs de ses bons mots [de Pascal] ont même fait proverbe dans la langue ; et les Lettres provinciales seront éternellement regardées comme un modèle de goût et de style.
    Éloges, Bossuet, Note 14 (proverbe)
  14. Il est agréable d'être jugé par ses pairs.
    Lett. au roi de Pr. 22 août 1772 (pair, aire)
  15. Ce sera l'abbé de Condillac qui succédera à l'abbé d'Olivet [dans l'Académie française] ; je crois que nous n'aurons point à nous plaindre de l'échange.
    Lett. à Voltaire, 22 oct. 1768 (succéder)
  16. C'était sur les sermons de ce prédicateur saltimbanque [Roquette, évêque d'Autun, et oncle de l'abbé Roquette] que Despréaux avait fait cette épigramme [On dit que l'abbé Roquette Prêche les sermons d'autrui : Moi, qui sais qu'il les achète, Je soutiens qu'ils sont à lui].
    Éloges, Roquette. (saltimbanque)
  17. Qui ne sait que, dans le maudit pays où nous écrivons [la France], ces sortes de phrases sont de style de notaire, et ne servent que de passe-port aux vérités qu'on veut établir d'ailleurs ?
    Lett. à Voltaire, 10 oct. 1764 (style)
  18. La traduction qu'il [l'abbé Delille] a entreprise de l'Énéide, prépare un nouveau tourment à l'envie, et de nouvelles sottises aux mauvais critiques.
  19. Le champ est labouré, on n'a plus besoin des bœufs qui ont tiré la charrue, et on ne se soucie pas de les nourrir ; j'ai tiré, sire, la charrue le mieux que j'ai pu.
    Lett. au roi de Pr. 8 nov. 1771 (tirer)
  20. L'ouverture du parlement est un moment intéressant.
    Lett. au roi de Prusse, 27 nov. 1777 (ouverture)