« facilité », définition dans le dictionnaire Littré

facilité

Définition dans d'autres dictionnaires :

Fac-simile de l'édition originale du Littré (BNF)

facilité [1]

(fa-si-li-té) s. f.
  • 1Qualité de ce qui est facile. La facilité d'un travail. La facilité d'un morceau, d'un passage.

    Absence d'obstacle. La facilité de sortir, d'entrer. Cela se peut faire avec facilité. Ne te figure point d'impossibilité Où tu fais, si tu veux, trop de facilité, [Corneille, Théod. v, 3]

  • 2 Au plur. Moyen d'arriver à un but. Les facilités que nous avons apportées pour…, [Pascal, Prov. 9] Je ne songerai plus qu'à vous donner toutes les facilités pour revenir, [Sévigné, 88] Vous apportez toutes les facilités possibles à l'union, [Bossuet, Lett. 56] On agite de nouveau l'affaire qui les avait obligés de s'assembler ; les conjurés en représentent les avantages et les facilités, [Vertot, Révol. rom. XII, p. 207] Où tant de justes ont trouvé les facilités d'une vie sainte et fidèle, [Massillon, Car. Mot. de conv.] Vous vous promettez que la suite apportera à ce changement des facilités que vous ne trouvez pas aujourd'hui, [Massillon, Panégyr. St Jean-Baptiste.] Ce corps a établi le siége de ses affaires à Gothenbourg, dont la position offrait pour l'expédition des bâtiments, pour la vente des marchandises, des facilités que refusaient les autres ports du royaume, [Raynal, Hist. phil. v, 8]

    Terme de finances et de commerce. Délai accordé à un acheteur, à un débiteur pour le payement. Les facilités du commerce. Ses créanciers lui donnèrent des facilités.

    Au sing. Vendre avec facilité pour le payement.

  • 3Disposition à faire quelque chose sans peine ni effort. Il a une grande facilité à parler. Se mouvoir avec facilité. Écrire avec facilité. Facilité à mal faire. Il ne se défiait pas de sa trop grande facilité à écrire, facilité que M. Despréaux n'avait point et qui doit être toujours suspecte quand ce n'est point le fruit d'un long exercice, [D'Olivet, Hist. Acad. t. II, p. 118, dans POUGENS] Personne ne niera que Pétrarque n'ait rendu de grands services à la poésie italienne, et qu'elle n'ait acquis, sous sa plume, de la facilité, de la pureté et de l'élégance, [Voltaire, Aux auteurs de la gaz. litt.]

    Absolument. Aptitude à concevoir, à produire, à travailler sans efforts. Cet enfant n'a aucune facilité. Ce peintre a beaucoup de facilité. Acquérir de la facilité. Tant il a de facilité dans l'esprit, [Sévigné, 455] J'aime toujours le P. Rapin ; c'est un bon et honnête homme ; il était soutenu du P. Bourdaloue, dont l'esprit est charmant et d'une facilité fort aimable, [Sévigné, Lett. 28 oct. 1685]

    On dit dans le même sens facilité d'esprit, de conception. Facilité d'élocution. Facilité d'exécution, de composition, de pinceau, etc. Tout le monde admirait son activité ; et ses ennemis même ne pouvaient disconvenir de l'étendue et de la facilité de son esprit, [Vertot, Révol. rom. IX, p. 337]

  • 4Manière facile dont une chose est ou semble faite. Son style a de la grâce et de la facilité. Cela est écrit avec facilité. On a des vers du duc de Nevers, du comte Antoine d'Hamilton, né en France, qui respirent tantôt le feu poétique, tantôt la douce facilité du style épistolaire, [Voltaire, Cons. à un journaliste] Sensible à l'harmonie de ses beaux vers [de Quinault], charmé de l'élégante facilité de son style, je ne lisais jamais les belles scènes de Proserpine, de Thésée et d'Armide, qu'il ne me prît envie de faire un opéra, [Marmontel, Mém. IV]
  • 5Condescendance, complaisance. Il est d'une grande facilité en affaires. Sa facilité à y consentir me surprit. Et sa facilité vous doit bien faire voir Qu'elle cherche un combat qui force son devoir, [Corneille, Cid, v, 4] Votre facilité se trouverait punie, [Corneille, Tois. d'or, I, 1] Des longs ennuis où ce retard l'expose, Par ma facilité je me trouve la cause, [Th. Corneille, Ariane, III, 1] La facilité du Sauveur du monde à la recevoir et à lui remettre ses péchés, [Bourdaloue, Car. III, Convers. de Magdel. 121] Sa justice, sa prudence, la facilité qu'il apportait aux affaires lui méritaient la vénération et l'amour de tous les peuples, [Bossuet, le Tellier.] Et nos seuls ennemis, altérant sa bonté, Abusaient contre nous de sa facilité, [Racine, Brit. v, 3] …Nous engagea tous deux par sa facilité à la laisser jouir de sa crédulité, [Racine, Bajaz. I, 4] Le peuple abusera de ta facilité, [Voltaire, M. de Cés. I, 4] Un pardon trop aisé doit me rendre suspect ; Que pourra-t-il penser de ma facilité ? [La Chaussée, Préj. à la mode, v, 5]

    Manque de fermeté, complaisance, indulgence excessive. C'est votre facilité qui est cause de ce désordre. Ce grand roi [David] eut aussi trop d'indulgence pour les entreprises d'Absalon et d'Adonias… et son excessive facilité eut les suites qu'on sait assez, [Bossuet, Polit. VIII, IV, 11] Encore qu'il [Constantin] eût quelquefois un peu trop de facilité, il avait beaucoup de zèle pour la religion, [Fléchier, Hist. de Théodose, II, 8]

    Facilité de mœurs ou de caractère, disposition naturelle à s'accommoder sans peine avec tout le monde. Au nom de l'amitié, soyez moins épineux dans la société ; c'est la douceur des mœurs, la facilité qui en fait le charme, [Voltaire, Lett. d'Argens, 1752] Mais cet air de grandeur était tempéré par la douceur et la facilité de ses mœurs, [Vertot, Révol. rom. XIII, p. 221]

    Facilité se dit aussi d'une femme qui se laisse aller sans trop de résistance.

SYNONYME

FACILITÉ DE, FACILITÉ À. Avec de, c'est la possibilité qui est laissée de faire une chose sans peine ; avec à, c'est la disposition naturelle qui permet de faire une chose sans peine : pour un prisonnier, que retient un geôlier peu vigilant, facilité de s'échapper ; pour un prisonnier hardi, industrieux, entreprenant, facilité à s'échapper. La facilité d'apprendre, c'est quand on est en position, lieu, place où il est facile d'apprendre ; la facilité à apprendre, c'est quand on apprend vite par une heureuse disposition.

HISTORIQUE

XVIe s. La debonnaireté et facilité de complexion, [Montaigne, I, 197] La facilité et les inventions d'Ovide m'ont ravi aultrefois, [Montaigne, II, 101] Sa facilité de se pouvoir ainsi aiséement tourner d'une façon de vivre en une autre, [Amyot, Alc. 47]

ÉTYMOLOGIE

Provenç. facilitat ; espagn. facilidad ; ital. facilità ; du latin facilitatem, de facilis, facile.