Thomas CORNEILLE, auteur cité dans le Littré

Th. CORNEILLE (1625-1709)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme Th. CORNEILLE a été choisie.

frère du Grand Corneille

463 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Ariane 1672 87 citations
Dom Bertran de Cigarral 1650 44 citations
Le comte d'Essex 1678 22 citations
Le galant doublé 1669 25 citations

Quelques citations de Thomas CORNEILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 463 citations dans le Littré.

  1. Pour ma taille, on ne peut la trouver engoncée.
    D. Bertr. de Cigarral, IV, 1 (engoncé, ée)
  2. Cette noble inclination, qui s'explique si souvent pour tant de monde par les effets les plus avantageux.
    Maximin, Épître. (expliquer)
  3. Mais j'ai certain onguent mixtionné d'eau rose.
    D. Bertr. de Cigarral, III, 9 (mixtionné, ée)
  4. Lorsque, prise pour dupe, elle a martel en tête.
    Galant doublé, III, 1 (martel)
  5. Je ne dirai point combien mon cœur alors Sentit, par son amour, d'extatiques transports.
    Berger extrav. I, 2 (extatique)
  6. Je vois que Cécile l'accuse ; Dans un projet coupable il le fait affermi.
    Essex, II, 3 (affermi, mie)
  7. Un esprit bas, rampant, qui ne sent que la fange.
    D. Cés. d'Av. III, 4 (rampant, ante)
  8. À la fin la colère m'emporte ; Ah ! le vilain magot qui refuse les gens !
    Baron d'Albikrac, IV, 7 (magot [1])
  9. Et, pour vous en punir, vous mourrez vieille fille.
    D. Bertr. de Cigarral, V, 11 (fille)
  10. De votre haut savoir je serai le trompette.
    Feint astrol. II, 5 (trompette [2])
  11. Je ne pouvais penser qu'ayant reçu sa foi Quelques vœux égarés pussent rien contre moi.
    Ariane, V, 5 (égaré, ée)
  12. J'apporte quelque argent, le fruit de mes sueurs.
    Feint astrol. IV, 11 (sueur)
  13. Pour un pied qu'on lui donne elle ose en prendre quatre.
    D. Bertr. de Cig. IV, 1 (pied)
  14. Je l'ai mené si loin qu'il en a perdu terre.
    Feint astrol. II, 5 (terre)
  15. Remène-moi, barbare, aux lieux où tu m'as prise.
    Ariane, III, 4 (remener)
  16. Je ne dis oui ni non, de crainte de mentir.
    D. Bertr. de Cigarral, III, 1 (oui)
  17. Que voulez-vous me dire ? - Oronte : Qu'un rival avant moi vous contait son martyre.
    l'Amour à la mode, III, 6 (martyre)
  18. Et si, sans le fâcher, Je puis vous planter là, vous et sœur Isabelle, Tenez-vous tout planté.
    D. César d'Avalos, V 4 (planter)
  19. L'irrésolution m'embarrasse et me gêne.
    Ariane, V, 2 (irrésolution)
  20. Bon ! qui l'entendra mieux ne l'entendra pas mal.
    le Charme de la voix, II, 2 (entendre)