AUDEFROI LE BASTARD, auteur cité dans le Littré

AUDEFROI LE BASTARD

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AUDEFROI LE BASTARD a été choisie.

trouvère du XIIIe siècle

114 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chansons, in Romancero françois, histoire de quelques trouvères, Paris, 1833 104 citations

Quelques citations de AUDEFROI LE BASTARD

Voici un tirage aléatoire parmi ses 114 citations dans le Littré.

  1. Onques rien envers moi [vous] ne voulsistes mefaire.
    Romanc. p. 13 (méfaire)
  2. Lors [elle] crie de rechef et plore à vois autaine.
    Romanc. p. 14 (hautain, aine [1])
  3. Il pourquiert ainsi son atour [il fait ses préparatifs] Que il puist mouvoir à bref jour.
    ib. p. 8 (jour)
  4. Tant [vous] l'avez [la guerre] par vos armes richement [vaillamment] maintenue, Qu'afinée [finie] l'avez et la pais conseüe.
    Romancero, p. 12 (richement)
  5. La dame est jà par la verdour [verdure], En un verger cueillant la flour.
    Romancero, p. 9 (cueillir)
  6. Quant ferme fut la pais et la guerre fenie.
    Romancero, p. 12 (ferme [1])
  7. Pour s'amour [les chevaliers] metteront mainte lance en astele.
    Romancero, p. 18 (attelle)
  8. Les larmes de son cuer corrent de tel ravine, Que ses mantaus en mouille et ses bliaus d'ermine.
    Romancero, p. 24 (courir)
  9. Quant voit Gerars, cui fine amours justise, Que sa dolors de neant n'apetise.
    Romanc. (apetisser)
  10. Dame, dit-il, que très bon jour Vous doint cil que j'aime et aour.
    Romanc. p. 9 (adorer)
  11. L'espée trait [il tire], dont li aciers burnoie.
    Romancero, p. 30 (brunoyer)
  12. Grains [attristé] et marriz, [il] fist tant par sa maistrise [adresse], Que à sa dame en un destour A fait sa plainte et sa clamour.
    Romancero, p. 6 (clameur)
  13. Et Sabine à tousjours de la terre est banie.
    ib. p. 27 (toujours)
  14. Vo cor [votre personne] [vous] me presentastes, où onc n'ot vilenie ; Mais jà ere [j'étais] pour vous de mon cuer desgarnie.
    Romancero, p. 12 (dégarnir)
  15. Fille, com ceste amour vous a palie et teinte !
    Romancero, p. 16 (pâlir)
  16. Et Sabine, à tousjours, de la terre est banie.
    Romanc. p. 27 (bannir)
  17. Pour quoi je perderai la hautesse [le haut rang] et l'onor.
    Romancero, p. 33 (hautesse)
  18. Se [je] ne l'oi à baron [mari], de deuil serai estainte.
    ib. p. 17 (baron)
  19. Bien fust ore la terre de mon pere escillie [ruinée], Se la guerre ne fust acordée et païe [appaisée].
    Rom. p. 12 (accorder)
  20. Il pourquiert son atour [il fait ses préparatifs], Que il puist mouvoir [partir] à bref jour.
    Romancero, p. 8 (atour)