François Henri Peudefer, dit Henri DE PARVILLE, auteur cité dans le Littré

DE PARVILLE (1838-1909)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DE PARVILLE a été choisie.

Journaliste.

184 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de François Henri Peudefer, dit Henri DE PARVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 184 citations dans le Littré.

  1. Le pansement à la ouate agit surtout et avant tout comme pansement rare.
    Journ. offic. 14 janv. 1875, p. 342, 2<sup>e</sup> col. (rare)
  2. Les verres irisables sont de mauvais verres.
    Journ. offic. 1er fév. 1877, p. 792, 2<sup>e</sup> col. (irisable)
  3. L'autre partie [des cordes du violon], beaucoup plus courte ou partie accessoire, va du chevalet au cordier, qui lui sert de point d'attache.
    Journ. offic. 18 févr. 1875, p. 1296, 3<sup>e</sup> col. (cordier)
  4. Nom donné, dans les landes de Gascogne, à une couche imperméable, située à la profondeur moyenne d'un mètre environ, d'épaisseur variable, d'un brun rouge foncé, assez compacte, qui ne cède qu'à la pioche ; c'est un sable cimenté par une sorte de matière organique légèrement ferrugineuse.
    Journ. offic. 27 juill. 1870, p. 1337, 5<sup>e</sup> et 6<sup>e</sup> col. (alios)
  5. De ce que la planète [Vénus] a été vue dans l'atmosphère coronale, il faut bien naturellement en déduire que cette atmosphère existe.
    Journ. offic. 17 déc. 1874, p. 8366, 3<sup>e</sup> col. (coronal, ale)
  6. Tous les kilomètres, le train [de la poste atmosphérique] déclenchera lui-même un butoir qui ouvrira une communication entre la conduite et un réservoir sous pression.
    Journ. offic. 3 juin 1875, p. 3960, 2<sup>e</sup> col. (déclencher)
  7. Des rainettes, ces petites grenouilles vertes, bien connues des paysans, qui, chassant l'air des poumons dans leur poche gulaire, produisent un concert si bizarre.
    Journ. offic. 4 juin 1873, p. 3553, 1re col. (gulaire)
  8. L'action ciselante produite sur différents métaux par des acides.
    Journ. offic. 27 oct. 1876, p. 7711, 2<sup>e</sup> col. (ciselant, ante)
  9. Selon M. Marion, c'est surtout pour les vignes des environs de Marseille, vers la montée de mai, qu'il faut traiter les ceps par les sulfocarbonates.
    Journ. offic. 18 juil. 1876, p. 5111, 1re c. (montée)
  10. L'aération s'obtiendra, comme au Saint-Gothard, par l'injection d'air comprimé jusqu'au front de taille… [en cas d'irruption des eaux] on séparera ce front de taille du reste de la galerie par une sorte de carapace à cloisons hermétiques.
    Journ. offic. 17 août 1875, p. 6891 (front)
  11. L'approvisionnement de charbon assure [à un vaisseau de guerre] une distance franchissable de 3400 milles.
    Journ. des Débats, 16 nov. 1876, Feuilleton, 2<sup>e</sup> page, 1re col. (franchissable)
  12. Ici [en certains navires cuirassés], on gagne en puissance défensive, on perd en vitesse et en maniabilité.
    Journ. des Débats, 16 nov. 1876, Feuilleton, 2<sup>e</sup> page, 5<sup>e</sup> col. (maniabilité)
  13. Un travail sur les propriétés antifermentescibles du silicate de soude.
    Journ. offic. 9 nov. 1872, p. 6888, 2<sup>e</sup> col. (antifermentescible)
  14. Le danger que présente l'ingestion répétée des vins fuchsinés.
    Journ. offic. 8 fév. 1877, p. 1008, 3<sup>e</sup> col. (fuchsiné, ée)
  15. Le poison de l'inée est de ceux qui agissent sur les mouvements du cœur.
    Journ offic. 8 févr. 1877, p. 1008, 1re col. (inée)
  16. M. Frédéric Kastner, auquel on doit ce curieux instrument appelé le pyrophone, dans lequel les sons musicaux sont produits par des flammes chantantes…
    Journ. offic. 11 nov. 1875, p. 9207, 2<sup>e</sup> col. (pyrophone)
  17. Quand la température s'est un peu élevée, le colise mâle étale ses belles nageoires avec plus de coquetterie encore.
    Journ. des Débats, 11 mai 1876, Feuilleton, 6<sup>e</sup> col. (colisa ou colise)
  18. Les treilles, moins ravalées par la taille que la vigne en souche.
    Journ. offic. 30 déc. 1873, p. 8259, 1re col. (ravalé, ée)
  19. Pour augmenter l'efficacité et diminuer les frais du sulfocarbonatage des vignes.
    Journ. offic. 3 avril 1876, p. 2510, 3<sup>e</sup> col. (sulfocarbonatage)
  20. M. Janssen fait remarquer qu'il a vu la planète entrer sur le soleil sans aucun ligament ; mais la durée de l'entrée a été anormalement longue.
    Journ. offic. 11 fév. 1875, p. 1135, 3<sup>e</sup> col. (anormalement)