Alexandre DUVAL, auteur cité dans le Littré

AL. DUVAL (1767-1842)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AL. DUVAL a été choisie.

auteur dramatique

79 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Jeunesse de Richelieu 1796 11 citations
La Manie des grandeurs 1817 11 citations

Quelques citations de Alexandre DUVAL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 79 citations dans le Littré.

  1. Ils sont convenus de terminer à l'amiable par un mariage de raison.
    le Prisonnier, SC. 14 (raison)
  2. Tiens, tu as beau dire, M. Renaud ne me sort pas de la tête.
    Jeun. de Richelieu, III, 1 (sortir [1])
  3. S'il en est ainsi, rendez-moi ma montre ; je ne souffrirai pas… - Copp : Ah ! vous ne souffrirez pas… vous le prenez avec moi sur un singulier ton.
    Jeun. de Henri V, II, 10 (souffrir)
  4. Mais il fait un temps affreux. - Madame prendra une voiture de place.
    Jeun. de Richelieu, III, 11 (voiture)
  5. D'être en ville si tard ils n'ont pas l'habitude.
    Tyran domest. IV, 11 (ville)
  6. S'occuper en même temps d'une lettre d'affaires et d'un billet galant, quelle présence d'esprit !
    Jeunesse de Richel. II, 5 (présence)
  7. Songez qu'il est mon colonel, qu'il serait dangereux de m'exposer à manquer à la subordination.
    Projet de mar. sc. 15 (subordination)
  8. Il a un teint basané, une voix de tonnerre.
    les Héritiers, SC. 17 (tonnerre)
  9. Monsieur croit donc que l'on arrive là Comme chez tout le monde, en disant : me voilà.
    Fille d'honneur, II, 8 (voilà)
  10. Y a-t-il longtemps que vous êtes marié ? avez-vous des enfants ? sont-ils gentils ? - Pierre [à part] : Oh ! quelle questionneuse !
    Menuisier de Livonie, I, 10 (questionneur, euse)
  11. Il est doux, honnête, sensible, et surtout il n'est pas rancuneux.
    le Prisonnier, sc. 22 (rancuneux, euse)
  12. Elle s'est avisée d'aimer un jeune homme, honnête à la vérité, mais sans bien, enfin un musicien pauvre. - Versac : Et peut-être un pauvre musicien.
    Maison à vendre, SC. 9 (pauvre)
  13. Avec tout son esprit, j'en fais moins de cas que de ma pipe.
    Jeunesse de Henri V, II, 9 (pipe)
  14. Le dernier venu a toujours raison.
    Proj. de mar. sc. 1 (venu, ue)
  15. Là [à la cour] on se trouve toujours placé entre les grand merci et les va te promener.
    Princ. des Ursins, III, 7 (promener)
  16. Ils aiment beaucoup mieux Dans les sociétés faire les merveilleux.
    Tyran domest. I, 6 (merveilleux, euse)
  17. La maison est bien située, un très grand jardin, les arbres en plein rapport.
    Mais. à vendre, sc. 5 (rapport)
  18. Il meuble un grand hôtel, il invite chez lui Les hommes à talent que l'on cite aujourd'hui.
    Manie des grand. I, 3 (meubler)
  19. Je sais qu'elle n'a pas le talent de vous plaire.
    Tyran dom. II, 4 (talent)
  20. Et, sans être coquette, Il faut que l'on s'occupe un peu de sa toilette.
    Tyran domest. II, 6 (toilette)