Alexandre DUVAL, auteur cité dans le Littré

AL. DUVAL (1767-1842)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AL. DUVAL a été choisie.

auteur dramatique

79 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Jeunesse de Richelieu 1796 11 citations
La Manie des grandeurs 1817 11 citations

Quelques citations de Alexandre DUVAL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 79 citations dans le Littré.

  1. S'occuper en même temps d'une lettre d'affaires et d'un billet galant, quelle présence d'esprit !
    Jeunesse de Richel. II, 5 (présence)
  2. Ils sont convenus de terminer à l'amiable par un mariage de raison.
    le Prisonnier, SC. 14 (raison)
  3. Là [à la cour] on se trouve toujours placé entre les grand merci et les va te promener.
    Princ. des Ursins, III, 7 (promener)
  4. Je suis à la poursuite D'une affaire importante.
    Man. des grandeurs, II, 3 (poursuite)
  5. Il est doux, honnête, sensible, et surtout il n'est pas rancuneux.
    le Prisonnier, sc. 22 (rancuneux, euse)
  6. Elle s'est avisée d'aimer un jeune homme, honnête à la vérité, mais sans bien, enfin un musicien pauvre. - Versac : Et peut-être un pauvre musicien.
    Maison à vendre, SC. 9 (pauvre)
  7. Je viens d'envoyer cent cinquante grenadiers pour visiter toutes les cavités, tous les recoins de ces rochers.
    Édouard en Écosse, II, 13 (recoin)
  8. J'aimerais mieux voir mes biens au fond de la mer que de leur laisser jamais un sou.
    les Hérit. 15 (sou)
  9. Le dernier venu a toujours raison.
    Proj. de mar. sc. 1 (venu, ue)
  10. Ils aiment beaucoup mieux Dans les sociétés faire les merveilleux.
    Tyran domest. I, 6 (merveilleux, euse)
  11. Eh ! mon ami, c'est un maudit valet de cœur qui m'a enlevé ma belle jument.
    Trente et quar. sc. 10 (valet [1])
  12. Comment, ma tante, vous iriez donner Sophie à ce vieux marin ! c'est la sacrifier.
    les Héritiers, sc. 12 (sacrifier)
  13. Un joli bijou, pas vrai ?
    les Suspects, sc. 2 (vrai, aie [1])
  14. De plusieurs fonctions postulant rejeté, Il se vante aussi, lui, de n'avoir rien été.
    Manie des grand. I, 3 (postulant, ante)
  15. Ah ! combien j'ai connu de ces amis bénins Qui marchent à leur but en rusés patelins !
    Manie des grand. II, 7 (patelin [1])
  16. Tiens, tu as beau dire, M. Renaud ne me sort pas de la tête.
    Jeun. de Richelieu, III, 1 (sortir [1])
  17. Laisse-moi faire ; je m'en vais raccommoder tout cela.
    Jeun. de Henr. V, III, 10 (raccommoder)
  18. Et, sans être coquette, Il faut que l'on s'occupe un peu de sa toilette.
    Tyran domest. II, 6 (toilette)
  19. Lisez cette lettre que ma mère me montra hier, et que j'ai su lui surprendre ce matin.
    les Héritiers, sc. 5 (surprendre)
  20. Peste ! la belle robe de chambre ! voyez ces grands ramages.
    le Souper impr. sc. 9 (ramage [1])