Alexandre DUVAL, auteur cité dans le Littré

AL. DUVAL (1767-1842)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme AL. DUVAL a été choisie.

auteur dramatique

79 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
La Jeunesse de Richelieu 1796 11 citations
La Manie des grandeurs 1817 11 citations

Quelques citations de Alexandre DUVAL

Voici un tirage aléatoire parmi ses 79 citations dans le Littré.

  1. Ce n'est pas votre faute, la mère.
    Menuis. de Livonie, I, 12 (mère [1])
  2. Le beau-frère a l'âme plébéienne ; Par sa façon de vivre il a jugé la mienne.
    Fille d'honneur, III, 5 (plébéien, ienne)
  3. Ils aiment beaucoup mieux Dans les sociétés faire les merveilleux.
    Tyran domest. I, 6 (merveilleux, euse)
  4. Un joli bijou, pas vrai ?
    les Suspects, sc. 2 (vrai, aie [1])
  5. Je viens d'envoyer cent cinquante grenadiers pour visiter toutes les cavités, tous les recoins de ces rochers.
    Édouard en Écosse, II, 13 (recoin)
  6. Vous êtes, mons Picard, trop parleur avec moi.
    Manie des grands, I, 7 (mons)
  7. C'est moi, mon ami, qui ai apaisé vos premiers cris, séché vos premières larmes.
    Men. de Livonie, III, 11 (sécher)
  8. Avec tout son esprit, j'en fais moins de cas que de ma pipe.
    Jeunesse de Henri V, II, 9 (pipe)
  9. Ou, sans honte, on voyait une maîtresse en titre Des intérêts des rois devenir seule arbitre.
    Man. des grand. III, 8 (titre [1])
  10. Mais il fait un temps affreux. - Madame prendra une voiture de place.
    Jeun. de Richelieu, III, 11 (voiture)
  11. Comment au cachot ! mais cela passe la plaisanterie, au moins,
    Menuis. de Livonie, II, 8 (plaisanterie)
  12. Laisse-moi faire ; je m'en vais raccommoder tout cela.
    Jeun. de Henr. V, III, 10 (raccommoder)
  13. Peste ! la belle robe de chambre ! voyez ces grands ramages.
    le Souper impr. sc. 9 (ramage [1])
  14. Ah ! combien j'ai connu de ces amis bénins Qui marchent à leur but en rusés patelins !
    Manie des grand. II, 7 (patelin [1])
  15. Voilà Mlle Rose et sa gouvernante ; comme la demoiselle est modeste et jolie ! comme sa bonne a l'air d'une brave fille ! alors je me redressais, j'en étais toute fière.
    Jeun. de Richel. I, 2 (redresser)
  16. Là [à la cour] on se trouve toujours placé entre les grand merci et les va te promener.
    Princ. des Ursins, III, 7 (promener)
  17. Y a-t-il longtemps que vous êtes marié ? avez-vous des enfants ? sont-ils gentils ? - Pierre [à part] : Oh ! quelle questionneuse !
    Menuisier de Livonie, I, 10 (questionneur, euse)
  18. Obéissez, je le veux. - Ma foi, il a dit : je le veux, comme un homme qui y est habitué.
    Menuis. de Livonie, III, 3 (vouloir [1])
  19. Songez qu'il est mon colonel, qu'il serait dangereux de m'exposer à manquer à la subordination.
    Projet de mar. sc. 15 (subordination)
  20. Comment, ma tante, vous iriez donner Sophie à ce vieux marin ! c'est la sacrifier.
    les Héritiers, sc. 12 (sacrifier)