Henri DE MONDEVILLE, auteur cité dans le Littré

H. DE MONDEVILLE (1260-1320)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme H. DE MONDEVILLE a été choisie.

471 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chirurgia 1306-1320 469 citations

Quelques citations de Henri DE MONDEVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 471 citations dans le Littré.

  1. Les pugneses [punaises] dites cimices… il sont naiés [tués] o [avec] fume de paille ou o estront de vache.
    f° 88 (noyer [2])
  2. Oncion d'uile de basme.
    f° 47 (onction)
  3. [La chair] raemplit les concavités et les entredeus des autres membres.
    f° 10 (entre-deux)
  4. Les medecines qui sont amenistrées en seche substance, ne penetrent pas aux concavités de la plaie qui sont invisibles et tortues.
    f° 64 (invisible)
  5. La moelle est pure superfluité de nourrissement.
  6. Ces choses sont grandement sedatives.
  7. Sain [graisse] et siuf [suif] different, et si est sain plus unctueus et plus moiste que sieu.
  8. À Paris un encontra o [avec] la compagnie de aucuns compaignons un autre en la rue des marmouses.
    f° 99 (marmouset)
  9. L'utilité pour quoi il [le cerveau] fu blanc, c'est qu'il fust aussi comme une table rase qui puet comprendre pluseurs figures et toutes couleurs.
    f° 15, verso (table)
  10. Gresse de porc, mouele de veel et semblables.
    f° 67 (moelle)
  11. Au milieu de ces deux concavités [les ventricules du cœur] est une parai moienne.
    f° 23, verso. (paroi)
  12. Choses qui sont requises à la cure des plaies des ners et des liex [lieux] nerveux.
  13. Lieu qui a droitement regart et larges entrées au cuer [au cœur].
    f° 81 (entrée)
  14. Le temps de faire incisions est double : est assavoir le temps d'eslection et le temps de necessité.
    f° 100 (élection)
  15. Le gros du cuer et sa rachine est en haut, et le grelle en bas.
    f° 23, verso. (grêle [1])
  16. Puisque l'accident ne puest estre curé par repercussion ne par resolution.
  17. Les paciens sont tost curés, ou meurent tost, ne ne languissent pas longtemps.
    f° 86, verso. (languir)
  18. Soit eslargie la plaie par dehors jouste le dart, tant que le dart qui doit estre trait puisse estre souffisanment pris et trait hors.
    f° 37 (élargir)
  19. Il [le nerf] a la nativité du cervel ou de la nuche, portant le sentiment et le mouvement d'iceus à chacun membre.
    f° 9 (sentiment)
  20. Furunculus, gallice clou.
    ms. latin, 7139, f° 184 (clou)