Henri DE MONDEVILLE, auteur cité dans le Littré

H. DE MONDEVILLE (1260-1320)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme H. DE MONDEVILLE a été choisie.

472 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Chirurgia 1306-1320 469 citations

Quelques citations de Henri DE MONDEVILLE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 472 citations dans le Littré.

  1. Le succement du geun [le sucement d'une plaie par un homme à jeun] est meilleur au pacient et pire à cil qui succe.
    f° 88 (sucement)
  2. Ele [la tormentille] cure indifferemment toutes les morsures et les pointures qui avienent aus hommes et aus chevaux.
    f° 83, verso. (indifféremment)
  3. Le premier et le deuxieme ventricule du cervel.
    f° 13 (ventricule)
  4. Puisque la plaie est appareillie ou flus de sanc est redouté.
    f° 39 (flux)
  5. Come cil qui rist volentiers est dit riant, non pas pour ce que il rie tousjours, mais pour ce que il puet [peut] rire et se puet tenir de rire.
    f° 62 (riant, ante)
  6. Les utilités de la prolongation [prolongement] et de l'involucion des boiaus sont…
    f° 26, verso. (involution)
  7. Si com Avicence la mist [l'anatomie], et si com el pot [peut] mix [mieux] estre estraite de lui par moi et par aucuns messiours.
    f° 4 (monsieur)
  8. L'un [cancer] est parfont, l'autre mains [moins] parfont et plus superficiel.
  9. Se le membre ulceré ou tout le cors soient discrasiés, rectefie la discrasiation.
    f° 73 (dyscrasier)
  10. Les quiex [les quels] esperis meslés ensemble font la vertu informative, en laquele est la miniere de l'ame.
    f° 28, verso. (minière)
  11. Medecine reductive de santé doit estre plus fort ou fieble selonc la cause de la maladie.
    f° 73, verso. (réductif, ive)
  12. Puis après il [les nerfs optiques] se dessevrent [séparent], et tent chascun à sa propre partie.
    f° 17 (tendre [2])
  13. Et ne devon pas vouloir que ces derraines plaies soient encharnées…
    f° 43 (incarner)
  14. La char mauvese soit ostée o [avec] trenchement ou o cautere convenable.
    f° 67, verso. (tranchement)
  15. Leümages et choses generatives de sanc moiste.
    f° 45 (légumage)
  16. Lieu cler et enluminé.
    f° 81, verso. (enluminer)
  17. Ces instruments [pour les plaies de tête] sont le touret, le lenticulaire, l'elevatoire.
  18. L'utilité de la sensibleté de cuir fu que le cors, qui en est avironé, ne fust pas blecié sans le savoir.
    f° 10, verso. (sensibilité)
  19. Choses qui sont requises à la cure des plaies des ners et des liex [lieux] nerveux.
  20. Et se il a [il y a] aucune chose extrinseque entre les levres de la plaie.