François de LA MOTHE LE VAYER, auteur cité dans le Littré

LA MOTHE LE VAYER (1588-1672)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme LA MOTHE LE VAYER a été choisie.

126 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Cincq dialogues faits à l'imitation des Anciens, par Oratius Tubero 1698 25 citations
De la vertu des païens 1642 78 citations

Quelques citations de François de LA MOTHE LE VAYER

Voici un tirage aléatoire parmi ses 126 citations dans le Littré.

  1. Prendre des anciens et faire son profit de ce qu'ils ont écrit, c'est comme pirater au delà de la ligne.
    Lett. citée par Bayle, art. Éphore. (ligne)
  2. On veut qu'il [saint Augustin] n'ait point admis d'actions moyennes dans la morale, et qui ne fussent bonnes ou mauvaises, contre ce qu'enseigne l'école, qui en reconnaît d'indifférentes.
    Vertu des païens, I, avant-propos. (moyen, enne [1])
  3. Comme a fort bien répondu Sénèque à cette sorte d'instance [adressée à Épicure].
    Vertu des païens, II, Épicure. (instance)
  4. Trouvez bon que, pour vous satisfaire, je ne me désoblige pas moi-même.
    Dial. d'Oratius Tubero, t. I, Lettre de l'autheur. (désobliger)
  5. Nous n'allons jamais si vite qu'après un faux pas.
    la Promenade, dial. 2 (pas [1])
  6. Il [Épicure] s'imaginait une infinité de mondes, non pas seulement par succession des uns aux autres, comme les a crus Origène, mais qui subsistaient tous à la fois dans un espace infini et avec de certains intervalles appelés intermondes.
    Vertu des païens, II, Épicure. (intermonde)
  7. Ce n'est pas notre opinion qu'on doive donner ici [en philosophie] la priorité du mérite selon celle du temps, comme parmi les jurisconsultes.
    Vertu des païens, II, Avant-propos. (priorité)
  8. Après avoir parlé insensément de celui [Aristote] qu'on a eu raison d'appeler le secrétaire de la nature.
    Vertu des païens, II, Aristote. (insensément)
  9. La métriopathie donne le tempérament à toutes nos passions.
    Dial. d'Orat. Tubero, t. II, p. 236 (métriopathie)
  10. Mais de se mettre au-dessus du trône du Tout-Puissant, il n'y a eu depuis Lucifer, comme je crois, que les stoïciens qui l'aient osé entreprendre.
    Vertu des païens, II, Zénon. (lucifer)
  11. Il vaut mieux être injurié du nom de songe-creux que de celui d'écervelé.
    Dial. d'Orat. Tub. t. I, p. 216 (songe-creux)
  12. Pour accorder le franc arbitre et la prédestination.
  13. Les païens qui ont vécu vertueusement… soumettant leur libéral arbitre à la raison.
    Vertu des païens, I, état de la loi. (libéral, ale)
  14. Métrodore se persuadait tellement la pluralité des mondes, qu'il ne trouvait pas moins d'absurdité à vouloir que toute une campagne ne fût faite que pour produire un seul épi de blé, qu'à soutenir l'unité de ce monde dans l'étendue infinie d'un si grand univers.
    Vertu des païens, II, Épicure. (pluralité)
  15. Se peut-il rien concevoir de plus visionnaire et de plus cérébrin ?
    Hom. acad. (cérébrine [1])
  16. Il s'en faut tant que nous devions nous partialiser en nos sentiments…
    Dial. orat. t. II, p. 195, dans POUGENS (partialiser (se))
  17. Ce qui me fait rapporter au siècle de saint Thomas seulement cette réception générale du péripatétisme parmi les chrétiens… c'est que…
    Vertu des païens, II, Aristote. (réception)
  18. En interprétant sinistrement de certaines actions…
    Vertu des païens, II, Diogène. (sinistrement)
  19. Encore qu'ils ne solennisassent pas le jour du sabbat.
    Vertu des païens, I, État de la loi. (solenniser)
  20. Le révérend père Petau, que je nomme volontiers à cause de sa grande doctrine, de son zèle à la religion…
    Vertu des païens, II, Julien. (zèle)