Jacques Henri BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, auteur cité dans le Littré

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (1737-1814)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BERNARDIN DE SAINT-PIERRE a été choisie.

441 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Études de la nature 1784 42 citations
Harmonies de la nature 1796 99 citations
La chaumière indienne 1790 53 citations
La Mort de Socrate, drame, précédé d'un Essai sur les journaux, et suivi d'un Discours académique 1808 21 citations
Paul et Virginie 1787 171 citations

Quelques citations de Jacques Henri BERNARDIN DE SAINT-PIERRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 441 citations dans le Littré.

  1. C'est dans le ciel comme dans le genre humain que s'harmonient à la fois toutes les couleurs primitives.
    Harm. III., Harm. aquatiques (harmoniser)
  2. Nous devons sortir de cette vie comme d'un banquet… en remerciant la Divinité qui nous y invite gratuitement.
    Mort de Socr. (gratuitement)
  3. Des lianes, chargées de fleurs blanches ou écarlates… pendaient çà et là le long des escarpements de la montagne.
    Paul et Virg. (escarpement)
  4. Un Caraïbe faisait fumer, en signe de paix, des matelots dans son calumet.
    Ét. II, Bienf. (calumet)
  5. Un homme déjà sur l'âge vint à passer aux environs.
    Paul et Virg. (sur [1])
  6. Les gens illettrés haïssent moins violemment, mais les lettrés savent mieux aimer.
    Harm. Liv. 7, De l'amitié. (illettré, ée)
  7. Suivant les détours d'un chemin qui montait toujours en serpentant.
    l'Arcadie, II (serpenter)
  8. Au coucher du soleil, on y voyait voler le corbigeau et l'alouette.
  9. Eussent-ils été [des fruits] au haut d'un arbre, il l'escaladait pour les apporter à sa sœur.
    Paul et Virg. (escalader)
  10. Je n'entends pas de fois les airs ravissants et mélancoliques d'un rossignol caché sous un feuillage que je ne sois tenté de croire…
    Étude 1 (fois [1])
  11. Il y a des tatamaques, des bois d'ébène…
    Paul et Virginie, X (tatamaque)
  12. Après la messe, on venait souvent le requérir de quelque bon office.
    Paul et Virg. (requérir)
  13. Au pied des roches, des giraumonts, des courges et des concombres qui se plaisent à y grimper.
    Paul et Virginie, p. 13 (giraumont ou giraumon)
  14. La pantomime est le premier langage de l'homme, elle est connue de toutes les nations.
    Paul et Virginie. (pantomime [2])
  15. De là, Fidèle toujours quêtant, m'a mené sur le morne de la rivière noire.
    Paul et Virg. (quêter)
  16. C'est surtout dans la mer qu'on observe un nombre infini de corpuscules phosphoriques.
    Harm. liv. V, Harm. anim. (corpuscule)
  17. On ôte [en déboisant] aux vallons leurs engrais naturels et aux campagnes les palissades qui les abritent des grands vents.
    Étude V (palissade)
  18. Donnez-moi, sur le penchant de la vie, d'en tracer le cours sans m'égarer.
    Harm. liv. V, Harm. hum. (donner)
  19. La douleur l'avait submergé.
    Paul et Virg. (submerger)
  20. Une espèce de trèfle, aux environs de Paris, porte de plus des semences agrégées en forme de fraises.
    Études, I (agrégé, ée)