Jacques Henri BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, auteur cité dans le Littré

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (1737-1814)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BERNARDIN DE SAINT-PIERRE a été choisie.

441 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Études de la nature 1784 42 citations
Harmonies de la nature 1796 99 citations
La chaumière indienne 1790 53 citations
La Mort de Socrate, drame, précédé d'un Essai sur les journaux, et suivi d'un Discours académique 1808 21 citations
Paul et Virginie 1787 171 citations

Quelques citations de Jacques Henri BERNARDIN DE SAINT-PIERRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 441 citations dans le Littré.

  1. De là, Fidèle toujours quêtant, m'a mené sur le morne de la rivière noire.
    Paul et Virg. (quêter)
  2. Les eaux du Gange qui débordaient déjà leurs rivages.
    Chaum. ind. (déborder)
  3. Un bon livre est un bon ami.
    Paul et Virg. (livre [1])
  4. Elles donnèrent bien à manger aux noirs marrons, qui s'en retournèrent dans leurs bois.
    Paul et Virg. (manger [1])
  5. L'éducation que reçoit un homme dès la mamelle influe jusque sur sa décrépitude.
    l'Arcadie (mamelle)
  6. Un écureuil pourrait parcourir une bonne partie de la Russie sans mettre pied à terre [en passant d'arbre en arbre].
    Étude v. (terre)
  7. Le bon roi Évandre n'ayant pour gardes du corps que deux chiens, qui servaient encore à garder la porte de sa maison.
    Arcadie (garde [2])
  8. L'eau réduite en vapeurs réfracte les rayons du soleil.
    Liv. II, Harmon. aquat. (réfracter)
  9. Nous devons sortir de cette vie comme d'un banquet… en remerciant la Divinité qui nous y invite gratuitement.
    Mort de Socr. (gratuitement)
  10. Le sentiment de nos maux redouble par le souvenir de nos plaisirs.
    Paul et Virg. (redoubler)
  11. Les saules argentés et les peupliers pyramidaux bordent les rivages des fleuves.
    Harm. liv. I, Tabl. génér. (pyramidal, ale)
  12. Ceux dont les physionomies sont du nombre de celles qu'on appelle heureuses parce qu'elles annoncent en caractères ineffables la bienfaisance.
    Harm. liv. V, Harm. anim. (heureux, euse)
  13. Il [Dieu] fait intervenir tour à tour les harmonies élémentaires, filiales, végétales, animales, fraternelles, conjugales, maternelles, tributives, nationales, et jusqu'à celles de tout le genre humain pour former un seul homme.
    Chaumière indienne, préambule, p. 49, Paris, 1822 (tributif, ive)
  14. Ces lacs offrent un nouveau genre de beautés en réfléchissant dans leurs eaux tranquilles les orifices des vallées.
    Étude V (orifice)
  15. Suivant les détours d'un chemin qui montait toujours en serpentant.
    l'Arcadie, II (serpenter)
  16. Déjà le tonnerre faisait entendre ses lugubres roulements, lorsqu'ils arrivèrent à l'entrée du vallon.
    Chaum. ind. (roulement)
  17. Toutes les primeurs plaisent, et surtout celle du cœur.
    Chaum. ind. Préambule (primeur)
  18. La vie paraît disséminée dans toutes les parties du végétal ; on peut détruire impunément les unes, tandis que les autres fructifient, comme il arrive aux arbres caverneux.
    Harm. liv. V (caverneux, euse)
  19. Il environne sa femme d'étiquettes, et se gouverne ainsi que toute sa maison par l'autorité de la coutume.
    Harm. liv. VI (étiquette)
  20. Cependant, à l'orée du bois, on voit déjà fleurir les primevères.
    Étude V (orée)