Jacques Henri BERNARDIN DE SAINT-PIERRE, auteur cité dans le Littré

BERNARDIN DE SAINT-PIERRE (1737-1814)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme BERNARDIN DE SAINT-PIERRE a été choisie.

441 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Études de la nature 1784 42 citations
Harmonies de la nature 1796 99 citations
La chaumière indienne 1790 53 citations
La Mort de Socrate, drame, précédé d'un Essai sur les journaux, et suivi d'un Discours académique 1808 21 citations
Paul et Virginie 1787 171 citations

Quelques citations de Jacques Henri BERNARDIN DE SAINT-PIERRE

Voici un tirage aléatoire parmi ses 441 citations dans le Littré.

  1. Après la messe, on venait souvent le requérir de quelque bon office.
    Paul et Virg. (requérir)
  2. Ce n'est pas ainsi qu'on ramène un peuple égaré et fanatisé de politique ou de religion,
    Mort. de Socr. (fanatisé, ée)
  3. Le paria lui présenta un charbon de feu pour allumer sa pipe.
    Chaum. ind. (charbon)
  4. C'est ici l'hôtellerie où pour toujours le charretier a dételé, et où le paria repose.
    Chaum. ind. (dételer)
  5. …Son balancement annuel dans l'écliptique était dégénéré alors en une titubation journalière.
    Étude 4 (titubation)
  6. Il [un aliment] reste aussi indigestible dans l'estomac de ceux qui ne ruminent pas.
    Harm. I, Tabl. gén. (indigestible)
  7. Pour s'en convaincre [qu'Ulysse feignait la folie], il met l'enfant Télémaque encore au maillot devant la charrue de son père.
    Mort de Socrate. (maillot [2])
  8. Les caractères vifs, sur lesquels glissent les peines légères, sont ceux qui résistent le moins aux grands dangers.
    Paul et Virg. (vif, vive)
  9. La nature a donné aux yeux des quadrupèdes… des cils dont les poils horizontaux et rangés près à près sont comme autant de palissades.
    Harmon. livre II (près)
  10. Ils sont à leur tour usés sur tous les plaisirs, par cela même qu'ils ne leur coûtent aucunes peines.
    Paul et Virg. (aucun, une)
  11. Ces trompettes de différents partis se sont rendus les dispensateurs de la louange et du blâme.
    Ch. ind. (trompette [1])
  12. Ces masures et ce terrain inculte étaient habités, il y a environ vingt ans, par deux familles.
    Paul et Virg. (masure)
  13. J'aperçus Virginie la tête couverte de son jupon pour se mettre à l'abri d'une ondée de pluie.
    Paul et Virg. (ondée)
  14. Ils passent leur vie dans leurs appartements où ils ne voient que des lustres, des bougies, des glaces, des secrétaires, des chiffonnières.
  15. On aperçoit Socrate les fers aux mains, et les jambes engagées dans une grosse pièce de bois.
    Mort de Socr. (engagé, ée)
  16. Les lumières et les vertus n'y mènent à rien de distingué.
    Paul et Virg. (mener)
  17. Qui ne s'ordonne pas à sa patrie, au genre humain et le genre humain à Dieu, n'a pas connu les lois de la politique.
    Étude I (ordonner)
  18. Eussent-ils été [des fruits] au haut d'un arbre, il l'escaladait pour les apporter à sa sœur.
    Paul et Virg. (escalader)
  19. Tous les hommes… ont été contenus de père en fils comme des gobelets renfermés les uns dans les autres.
    Préamb. Ch. ind. (gobelet)
  20. …Une famille… ne pourrait subsister toute seule, si elle était uniquement composée ou de vieillards caducs ou…
    Harm. l. VI, Science des enf. (caduc, caduque)