Théodore Agrippa D'AUBIGNÉ, auteur cité dans le Littré

D'AUBIGNÉ (1552-1630)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme D'AUBIGNÉ a été choisie.

Fils de calviniste, élevé à Genève, il a combattu à partir de 1568 dans l'armée hugenote. Blessé en 1577 à la bataille de Casteljaloux, il commença à dicter « Les tragiques » pendant sa convalescence ; le livre ne paraîtra qu'en 1616. Adversaire de l'Édit de Nantes, qu'il considérait comme une humiliation pour les protestants (leur religion n'y était que tolérée et non autorisée), il prit les armes contre Louis XIII et mourut à Genève où il s'était retiré.

3080 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire universelle depuis 1550 jusqu'en 1601 1620 1675 citations
La confession catholique du Sieur de Sancy 1660 118 citations
Les aventures du baron de Fænestre 1617 252 citations
Les tragiques 1616 155 citations
Sa vie à ses enfants, ou Mémoires de la vie de Théodore Agrippa d'Aubigné, écrits par lui-même 1629 186 citations

Quelques citations de Théodore Agrippa D'AUBIGNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3080 citations dans le Littré.

  1. Noie les yeux, mignonne, embrazeurs de mon ame.
    le Printemps, Paris, 1874, p. 43 (embraseur)
  2. Il est assez grand pour agrandir une femme, de laquelle les enfans ne porteront point le nom.
    Faen. III, 19 (agrandir)
  3. Un corps de garde surpris ou suborné feroit entrer les ennemis en la ville.
    Hist. II, 340 (suborner)
  4. Fenestres basses [du rez-de-chaussée].
    Hist. I, 276 (fenêtre)
  5. Il fut apasté d'un bon evesché ; mais il est de l'humeur de ceux qui tirent l'eschelle après eux ; car il a trouvé l'invention de mettre les appas si avant dans l'hameçon, que le poisson est pris, sans que l'appas soit avalé.
    Conf. I, 9 (appâter)
  6. Munitions de guerre et de gueule.
    ib. III, 130 (gueule)
  7. Ce prince faisoit voller des cailles à un emerillon dans sa chambre.
    Hist. II, 184 (voler [1])
  8. Les capitaines ne les pouvoyent tromper [deux financiers ou payeurs huguenots] d'un passe-volant.
    Conf. II, 5 (passe-volant)
  9. De là les Portugais empieterent le reste de la premiere pointe des Indes où est Goa.
    Hist. I, 41 (empiéter)
  10. Vos larmes sont-elles des-jà essuiées ?
    Hist. III, 186 (essuyer)
  11. Avant retirer une clef qui estoit dedans, il en faisoit un tour.
    Hist. III, 385 (tour [2])
  12. Quelques rechappez d'Orange les meslent, et, confus avec eux, emportent le chasteau.
    Hist. I, 147 (confus, use)
  13. Mais d'abordée l'evesque et sept de meilleure marque donnerent du nez à terre.
    Hist. I, 344 (abordée (d'))
  14. Il se vient mettre en bataille à la vue de la ville aux carrieres de Vaugirart.
    Hist. III, 181 (carrière [2])
  15. On lui envoya encore des blancs seings pour estre remplis à sa discretion, et des cachets volans nouvellement mis en usage par ladite assemblée pour s'en servir ainsi qu'il aviseroit bon estre.
    Vie, p. CXI (cachet)
  16. Il signala son retour aux chrestiens, en chargeant Capigi et un chaoux qui conduisoit l'argent, et tua le convoi.
    Hist. II, 389 (convoi)
  17. C'est une peinture assez expresse de l'estat où on laisse la chenevotte avant de la donner au feu.
    Faen. III, 15 (chènevotte)
  18. Gens cousus en leurs cuirasses comme tortues, ennemis de l'aise et du repos.
    ib. III, 289 (cuirasse)
  19. À cette descente Chastillon y court, tue son haquenée devant ses compagnons…
    Hist. II, 312 (haquenée)
  20. Aians pris le vent à propos, et porté quantité d'artifices.
    ib. II, 50 (artifice)