Théodore Agrippa D'AUBIGNÉ, auteur cité dans le Littré

D'AUBIGNÉ (1552-1630)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme D'AUBIGNÉ a été choisie.

Fils de calviniste, élevé à Genève, il a combattu à partir de 1568 dans l'armée hugenote. Blessé en 1577 à la bataille de Casteljaloux, il commença à dicter « Les tragiques » pendant sa convalescence ; le livre ne paraîtra qu'en 1616. Adversaire de l'Édit de Nantes, qu'il considérait comme une humiliation pour les protestants (leur religion n'y était que tolérée et non autorisée), il prit les armes contre Louis XIII et mourut à Genève où il s'était retiré.

3080 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire universelle depuis 1550 jusqu'en 1601 1620 1675 citations
La confession catholique du Sieur de Sancy 1660 118 citations
Les aventures du baron de Fænestre 1617 252 citations
Les tragiques 1616 155 citations
Sa vie à ses enfants, ou Mémoires de la vie de Théodore Agrippa d'Aubigné, écrits par lui-même 1629 186 citations

Quelques citations de Théodore Agrippa D'AUBIGNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3080 citations dans le Littré.

  1. Le roi de Navarre estoit bien aise d'avoir à se plaindre de quelques points desrogeans à l'edit.
    ib. II, 336 (dérogeant, ante)
  2. Un gué que les Italiens du prince de Nevers avaient empli de planches clouées de cercles et de chaussetrappes.
    Hist. I, 228 (cercle)
  3. Sur ce point nous despeschasmes ce maistre aliborum du Fay, justement trompeur et trompé.
    Conf. II, 3 (aliboron)
  4. La Rochelle ne pouvoit estre assiegée que la riviere de Sevre, asservie par le Doignon et Maillezais, ne fut entierement libre.
    Vie, CXXXIV (asservir)
  5. On les auroit voulu commettre [mettre aux prises] sans aucune raison.
    Vie, LV (commettre)
  6. Cettui-là remonstra avec plusieurs exemples tous frais, combien d'affaires on leur faisait moins serrer et puis après demordre entierement sur un spectre de paix.
    Hist. I, 209 (spectre)
  7. Il lui dit, en faisant de l'important, qu'il vouloit le donner au prince de Condé.
  8. L'Estrancards faisoit ses affaires à graisse d'argent, l'autre gagnoit le cœur de ses juges par plusieurs gentillesses.
    Faen. IV, 5 (graisse)
  9. Je faillis à le frapper, mais c'estoit un homme d'espée.
    Conf. II, 6 (épée)
  10. Ils gagnerent le fond des fossez par mines, qu'ils rendirent jusques dessous le rempart, puis les firent jouer.
    ib. I, 27 (jouer)
  11. L'Aubespin, inventeur des baillons, à qui on en appliqua un afin que les vers qui multiplioient en sa bouche ne l'estouffassent, ce qui advint.
    Hist. I, 82 (bâillon)
  12. Non content de cela, il [Henri IV] se mit à lui retrancher [à d'Aubigné] ses appointemens et prenoit plaisir à gaster ses habits pour le mettre en depence.
    Vie, XLIII (gâter)
  13. Les imposts de la France ont transsubstantié les champs du laboureur en paturages, les vignes en friche.
    Conf. I, X (transsubstantier)
  14. Estant envoié par la roine pour traiter avec M. le mareschal de poincts assez capricieux [scabreux], je me suis arresté tout court sur la nouvelle de sa reconciliation avec les rebelles.
    Hist. II, 268 (capricieux, euse)
  15. Montauban demeura donc jusques à la paix en cet estat, où nous la lairrons pour conduire le duc de Montpensier et Burie joint à lui, sur les airres des vaincus.
    Hist. I, 162 (erre)
  16. Il envoia quelques galleres et fustes en la mer pour descouvrir ; ceux-là n'eurent pas fait grand cours qu'ils rencontrerent Uluzali.
    Hist. II, 202 (cours)
  17. Il s'intrigue d'un mestier que tu ne sçais pas, mais il ne mangera de sa vie de mon pain.
    Vie, XXXIV (intriguer)
  18. Le sergent de qui Goas avoit tiré promesse de ne tirer que le bourre n'entrast, et de rompre croce sur cap, passe plus de la moitié du champ.
    Hist. I, 288 (bourre [1])
  19. Le roy luy faisant prendre un livre dans un coffre, duquel le grand Prieur et Carmille luy passerent le couvercle sur les reins, et cela s'appeloit parmi eux prendre le lievre au collet.
    Conf. I, 7 (collet)
  20. Sommerive fit d'abordée pendre au pinier d'Aix où se faisoit le presche, vingt-quatre, ne voulant point se desdire.
    Hist. I, 151 (pinière)