Théodore Agrippa D'AUBIGNÉ, auteur cité dans le Littré

D'AUBIGNÉ (1552-1630)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme D'AUBIGNÉ a été choisie.

Fils de calviniste, élevé à Genève, il a combattu à partir de 1568 dans l'armée hugenote. Blessé en 1577 à la bataille de Casteljaloux, il commença à dicter « Les tragiques » pendant sa convalescence ; le livre ne paraîtra qu'en 1616. Adversaire de l'Édit de Nantes, qu'il considérait comme une humiliation pour les protestants (leur religion n'y était que tolérée et non autorisée), il prit les armes contre Louis XIII et mourut à Genève où il s'était retiré.

3081 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire universelle depuis 1550 jusqu'en 1601 1620 1676 citations
La confession catholique du Sieur de Sancy 1660 118 citations
Les aventures du baron de Fænestre 1617 252 citations
Les tragiques 1616 155 citations
Sa vie à ses enfants, ou Mémoires de la vie de Théodore Agrippa d'Aubigné, écrits par lui-même 1629 186 citations

Quelques citations de Théodore Agrippa D'AUBIGNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3081 citations dans le Littré.

  1. Il n'y a escrimeur dans Paris qu'il n'ait porté par terre.
    Faen. III, 11 (escrimeur)
  2. L'assaut ne laissa pas de se donner, mais un retranchement de six pieds en œuvre et l'opiniastreté de la deffense renvoierent tout cela.
    ib. II, 47 (œuvre)
  3. Cet esprit couroit des bigoteries aprises de nouveau à la mesconnoissance de Dieu.
    ib. III, 495 (méconnaissance)
  4. Ce fut là où brusla le premier poulevrin de ceste guerre.
    ib. III, 162 (pulvérin)
  5. Il y a trois sortes de gloire, la divine, celle du cavallier, et celle du barbier.
  6. Pourquoy sous le nom de Dieu ne peut-on changer les substances de toutes choses, veu que sous le nom du roy on en a fait et fait-on tous les jours de si estranges metamorphoses et transsubstantiations ?
    Conf. de Sancy, x. (substance)
  7. Serbillon depescha Sallasar avec 600 harquebusiers, 200 mousquetaires et autant de corselets.
    Hist. II, 202 (corselet)
  8. …Flanquée, pour le mousquet seulement, de la courtine de deux ravelins sans espaule, sans retraite, sans orillon [sorte de fortification].
    Hist. III, 258 (oreillon)
  9. Les galeres passerent facilement sur les battures et platins où les navires n'estoient point ancrez.
    Hist. II, 302 (platin)
  10. À la sollicitation du siege de Rome, l'empereur ayant donné une armée de mer à Christierne.
    ib. I, 44 (siége)
  11. Lorsqu'il receut la nouvelle de sa delivrance, il les faisoit courir dans un rond faict avec du cherbon.
    Hist. I, 104 (charbon)
  12. Arrivant sur le chantier au point du jour, tout cela passa la riviere.
    ib. III, 31 (chantier [2])
  13. Les pitoiables meres Pressent à l'estomac leurs enfants esperdus, Quand les tambours françois sont de loin entendus.
    Tragiques, Misères, édit. LALANNE, p. 38 (presser)
  14. Il lui planta une harquebusade dans l'estomac de sa cuirasse.
    ib. II, 380 (cuirasse)
  15. Il fallut l'entrecouper de petites traverses, qui couvroient chacune le carneau et le passage de l'autre.
    ib. II, 368 (entrecouper)
  16. À porte ouvrant.
    Hist. II, 341 (porte [1])
  17. Cinq petites pieces à boites, qui, bien qu'elles ne soient que de calibre de demie bastarde.
    Hist. III, 62 (bâtard, arde)
  18. Il fut six sepmaines prisonnier dans un engein de bois pointu par le bas, que les questionnaires appellent chausse-d'hypocras.
    Hist. I, 75 (chausse)
  19. La roine-mere faillit à l'envoyer en prison, quand son maistre estoit grillé [enfermé].
    Hist. II, 184 (griller [2])
  20. Les cinq navires qui suivoient celui du comte, voulant prendre à quartier [se retirer] du combat, s'eschouent.
    ib. II, 210 (quartier)