Théodore Agrippa D'AUBIGNÉ, auteur cité dans le Littré

D'AUBIGNÉ (1552-1630)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme D'AUBIGNÉ a été choisie.

Fils de calviniste, élevé à Genève, il a combattu à partir de 1568 dans l'armée hugenote. Blessé en 1577 à la bataille de Casteljaloux, il commença à dicter « Les tragiques » pendant sa convalescence ; le livre ne paraîtra qu'en 1616. Adversaire de l'Édit de Nantes, qu'il considérait comme une humiliation pour les protestants (leur religion n'y était que tolérée et non autorisée), il prit les armes contre Louis XIII et mourut à Genève où il s'était retiré.

3081 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Histoire universelle depuis 1550 jusqu'en 1601 1620 1676 citations
La confession catholique du Sieur de Sancy 1660 118 citations
Les aventures du baron de Fænestre 1617 252 citations
Les tragiques 1616 155 citations
Sa vie à ses enfants, ou Mémoires de la vie de Théodore Agrippa d'Aubigné, écrits par lui-même 1629 186 citations

Quelques citations de Théodore Agrippa D'AUBIGNÉ

Voici un tirage aléatoire parmi ses 3081 citations dans le Littré.

  1. Nous avons toujours quelques hardes perdues que nous leur faisons payer ; nous demandons du lait de truye à l'hostesse ; l'un fait le mauvais, l'autre le Judas, et tout vient en partage avec les compagnons.
    Faen. III, 1 (lait)
  2. Et de qui pouvez vous attendre une telle mutation en la creance que de celui qui n'en auroit point ?
    ib. III, 186 (créance [1])
  3. Cettui-ci, homme violent aux autres choses, ne la fit pas longue [ne vécut pas longtemps] après ce refus.
    ib. II, 28 (long, ongue)
  4. Et au lieu de l'espoir d'estre plus renommez, Ils [les bons serviteurs de l'État] donnent passe-temps aux muguets parfumés.
    Tragiques, II (muguet)
  5. Il chargea d'Aubigné d'aller relever les vedettes.
    Vie, XCVII (relever)
  6. Nous le voyons n'avoir eu affaire qu'à se laisser deriver au courant et à la favorable marée de sa prosperité.
    Hist. Préf. 6 (dériver [3])
  7. Encourageant les siens ; premierement par le nombre d'hommes qui triploit la petite trouppe des ennemis mal aguerris, mal armez et harassez.
    Hist. I, 167 (tripler)
  8. Il avoit enfermé un poinçon de poudre dans l'espesseur d'une muraille.
    Hist. II, 410 (épaisseur)
  9. Je pris plaisir à voir un carme reformé qui portoit son fourniment dans le derriere du froc.
    Faen. IV, 13 (fourniment)
  10. Le second honneur est aux plumes bien taillées, qui ont mené les esprits aux pensées…
    ib. III, 286 (plume)
  11. Eschauffé par l'esperance de mettre un impost sur la riviere.
    Hist. II, 442 (impôt)
  12. Il y a trois sortes de gloire, la divine, celle du cavallier, et celle du barbier.
  13. Les galeres venoient tirer à bout touchant l'esquipage de ce vis-amiral, qui s'estonna moins que l'amiral.
    Hist. II, 302 (amiral)
  14. Un rossignol à crocheter.
    Faeneste, III, 3 (rossignol)
  15. Ce mechant lui fit donner du poison dans un potage, qui lui fit faire 80 selles dans un jour, tomber les cheveux et peler la peau.
    ib. XXXVI (cheveu)
  16. Et après que les Pantalons [badauds de Venise] avoyent demeuré demy heure la bouche beante de quatre doigts…
    Conf. II, 111 (pantalon)
  17. Il fut six sepmaines prisonnier dans un engein de bois pointu par le bas, que les questionnaires [bourreaux] appellent chausse d'hypocras.
    Hist. I, 75 (hypocras)
  18. On rioit au nez de ceux qui demandoient justice pour les violemens de l'edict.
    Hist. I, 208 (violement)
  19. Elle desfiguroit sa face [Marthe la démoniaque], Faisoit grimace sur grimace.
    Faen. II, 6 (défigurer)
  20. Paix jurée tant solennellement par personnes sacrées et de si haute extraction, en termes non sujets à cavillation.
    Hist. II, 252 (cavillation)