Hercule Savinien Cyrano, dit CYRANO DE BERGERAC, auteur cité dans le Littré

CYRANO DE BERGERAC (1619-1655)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme CYRANO DE BERGERAC a été choisie.

35 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Aucune œuvre identifiée, le travail d'identification des œuvres reste à faire sur cet auteur.

Quelques citations de Hercule Savinien Cyrano, dit CYRANO DE BERGERAC

Voici un tirage aléatoire parmi ses 35 citations dans le Littré.

  1. Si je recule, c'est pour mieux sauter.
    Pédant joué, IV, 2 (reculer [1])
  2. Votre fils faisait un tonnerre de diable avec une assiette, dont il tambourinait sur la table.
    Pédant joué, v, 3 (tambouriner)
  3. Si je veux définir ces vents glacés tellement solides qu'ils renversent des tours.
    Contre l'hiver. (solide)
  4. Gardez bien qu'il ne s'échappe, il ferait un haricot de nos scientifiques substances.
    le Pédant joué, I, 7 (haricot [1])
  5. Hé bien, ne suis-je pas habile à la riposte ?
    Pédant joué, V, 5 (riposte)
  6. La nature… empoigna les âmes de Samson, d'Hector… d'Alexandre, de César… puis, les ayant pulvérisées, calcinées, rectifiées, elle réduisit toute cette confection en un spirituel sublime, qui n'attendait plus qu'un fourreau pour s'y fourrer.
    Péd. joué, I, 1 (spirituel, elle)
  7. Granger : Ah ! Pierre Paquier, le monde s'en va renverser. - Paquier : Tant mieux ; car autrefois j'entendais dire la même chose que tout était renversé ; or, si l'on renverse aujourd'hui ce qui était renversé, c'est le remettre en son sens.
    Péd. joué, I, 2 (renverser)
  8. Une troupe de gens, du régiment de l'arc-en-ciel… agaçaient le singe.
    Combat de Bergerac avec le singe de Brioché, dans CH. NISARD, Parisianismes, p. 13 (arc-en-ciel)
  9. Et de grâce, satrape du palais stygial, donne-moi…
    Pédant joué, I, 1 (stygial, ale)
  10. Je m'en revins tout épouvanté tintamarrer à notre huis.
    Pédant joué, v. 1 (tintamarrer)
  11. Je vais engager notre bon seigneur dans un labyrinthe, où de plus grands docteurs que lui demeureraient à quia.
    Pédant joué, V, 4 (quia)
  12. Viens m'embrasser, viens, mon tou-tou [son fils].
    Péd. joué, I, 7 (tou-tou)
  13. Cette pensée, dont la hardiesse biaisait à mon humeur.
    Hist. comique des États et empires de la lune, Paris, 1855, p. 98 (biaiser)
  14. Cet habit fait bien dire aux gausseurs qu'il fait peur aux larrons, en leur montrant la corde.
    le Pédant joué, III, 2 (habit)
  15. Mon fils est fou ; le pauvre enfant doit une belle chandelle à saint Mathurin.
    Pédant joué, I, 6 (mathurin)
  16. Je pensais recomparaître dès le lendemain, et tout le monde le croyait ainsi.
    Histoire comique des États et empires du soleil, p. 300, Paris, 1855 (recomparaître)
  17. Soldats, qu'on leur donne les osselets.
    Pédant joué, IV, 2 (osselet)
  18. Je ruminais encore à ces spéculateurs qui tant de fois ont fait faire à leurs rêveries le plongeon dans la mer, pour découvrir l'origine de son flux et de son reflux.
    Pédant joué, v, 10 (spéculateur, trice)
  19. Penses-tu donc, veillaque, qu'un gentilhomme de qualité…
    le Pédant joué, v. 7 (veillaque)
  20. C'est ma faute, je ne lui ai pas donné assez de pied [à une échelle].
    Pédant joué, IV, 1 (pied)