Étienne Tabourot, seigneur DES ACCORDS, auteur cité dans le Littré

DES ACCORDS (1549-1590)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme DES ACCORDS a été choisie.

70 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Les bigarrures du seigneur Des Accordz 1583 51 citations
Les Escraignes dijonnoises recueillies par le sieur Des Accords 1588 8 citations
Les touches du seigneur Des Accords 1585-1588 2 citations

Quelques citations de Étienne Tabourot, seigneur DES ACCORDS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 70 citations dans le Littré.

  1. Pour se bien desguiser, il avoit mis une grande juppe de veloux appelée vulgairement une sotane.
    Bigarr. Équivoques francois. (soutane)
  2. Ayant condamné un coupe-bourse d'avoir l'aureille coupée.
    Bigarrures des entends-trois. (coupe-bourse)
  3. Vous en direz votre rastelée.
    Bigarr. p. 39, dans LACURNE (râtelée [2])
  4. Combien que quelques uns ne sçachans discerner les anciens W en forme de cadeaux d'avec des BB.
    Contes de Gaulard, p. 23, verso, dans LACURNE (cadeau)
  5. Condimens au sel et au vinaigre dont on se sert l'hyver pour salade à l'entrée et commencement des repas, comme de pourpier, petits concombres, violettes doubles, pommes verdes ou abricots.
    Escraignes dijonnoises, p. 54, dans LACURNE (condiment)
  6. Jouer au jardin madame, la substance de ce jeu est que chacun des assistants doit donner un arbre, une beste dessus pour le garder, et un oyseau dessous pour chanter, et faut qu'il contreface le son ou voix de la beste et le chant de l'oyseau, puis l'on demande à la compagnie s'il a bien fait…
    Escraignes dijonnoises, p. 10, dans LACURNE (jardin)
  7. Il eut une fois un laquais d'Auvergne qui luy avoit desrobé dix ou douze escus, et avoit pris l'escampe,
    Contes de Gaulard, f° 22, dans LACURNE (escampette)
  8. Sur une demoiselle nouvellement estampée [dont on a fait l'estampage, le portrait].
    Bigarr. f° 178, dans LACURNE (estamper)
  9. Luy faisoit cet interrogat.
    Bigarrures, p. 50, dans LACURNE (interrogat)
  10. Luy les saluoit assez officieusement.
    Escraignes dijonnoises, p. 33 dans LACURNE (officieusement)
  11. Mouflarde, petaude, vessue, Retirez-vous, le nez vous sue.
    Descriptions, p. 21, édit. de 1614 (pétaud)
  12. On voit par le boulet le calibre de la piece.
    Bigarr. des Entends-trois. (calibre)
  13. Le voyant estre seul, il le desmonta gaillardement, puis montant sur son aridelle…
    Bigarr. équiv. françois. (haridelle)
  14. Je ne m'espancheray pas d'avantage à poursuivre ces allusions et etymologies.
    Bigarr. f° 92, dans LACURNE (épancher)
  15. Pistolet a esté ainsi nommé premierement pour une petite dague ou poignard qu'on souloit faire à Pistoye, petite ville distant deux lieues de Florence, et furent à ceste raison nommez premierement pistoyers, depuis pistoliers et enfin pistolets ; quelque temps après, l'invention des petites arquebuses estant venue, on leur transporta le nom de ces petits poignards ; depuis encore on a appellé les escus d'Espagne pistolets, pour ce qu'ils sont plus petits que les autres ; et, comme dit Henry Estienne, quelque temps viendra qu'on appellera les petits hommes pistolets et les petites femmes pistolettes.
    Bigarrures, p. 89, dans LACURNE (pistolet)
  16. Estimé sçavant en la pyrothegnie et art metallique.
    Bigarr. des entends-trois. (pyrotechnie)
  17. Nos modernes, qui, pour le moindre axiome qui se presente, debagoulent dix ou douze authoritez.
    Préface (débagouler)
  18. Qu'il n'y aura pas jusqu'aux petits grimelins qui ne se meslent d'en faire un affiche de college.
    Bigarrures, préface. (grimelin)
  19. Remy Belleau, ce doucereux et gentil poete.
    Bigarr. f° 79, dans LACURNE (doucereux, euse)
  20. Il avoit donné preuve de sa suffizance en quelque brave et docte sujet.
    Bigarrures, Avis au lecteur, p. 1 (brave)