Marthe-Marguerite Le Valois de Villette de Murçay, comtesse de CAYLUS, auteur cité dans le Littré

Mme DE CAYLUS (1671-1729)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme Mme DE CAYLUS a été choisie.

103 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Souvenirs 1770 100 citations

Quelques citations de Marthe-Marguerite Le Valois de Villette de Murçay, comtesse de CAYLUS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 103 citations dans le Littré.

  1. On lui sut gré ici [à Lauzun] d'avoir contribué à une fuite [de Jacques II] à laquelle le prince d'Orange n'aurait eu garde de s'opposer.
    Souvenirs, p. 232, dans POUGENS (opposer)
  2. Veuve à dix-huit ans, princesse du sang, et aussi riche que belle, elle [la princesse de Conti] eut de quoi se consoler.
    Souvenirs, p. 228, dans POUGENS (veuf, veuve)
  3. Si le roi n'avait pas révoqué la permission qu'il avait donnée trop légèrement.
    Souvenirs, p. 225, dans POUGENS (légèrement)
  4. Le roi fit ensuite reconnaître les siens [bâtards], savoir le duc du Maine, M. le comte du Vexin, Mlle de Nantes, Mlle de Tours.
    ib. p. 58 (reconnaître)
  5. Mme de Montespan eut cinq enfants de suite ; je ne sais s'ils furent reconnus tous ensemble, ou séparément.
    Souvenirs, p. 57, dans POUGENS (reconnaître)
  6. Disposant les esprits à recevoir les impressions désavantageuses qui me firent quitter la cour pour quelque temps.
    Souvenirs, p. 233, dans POUGENS (impression)
  7. Pour ne pas donner à la médisance le moindre sujet de mordre, on convint que des dames respectables et les plus graves de la cour seraient présentés à cette entrevue.
    Souvenirs, p. 68, dans POUGENS (mordre)
  8. Mme de Maintenon avait un goût et un talent particulier pour l'éducation de la jeunesse.
    Souvenirs, p. 194, dans POUGENS (éducation)
  9. Ce grand succès [d'Esther] mit Racine en goût, il voulut composer une autre pièce.
    Souven. p. 210, dans POUGENS (goût)
  10. Personne, après Mme Cornuel, n'a plus dit de bons mots que Mme de Coulanges.
    Souvenirs, p. 127, dans POUGENS (mot)
  11. On sait que, pour entrer à Saint-Cyr [maison d'éducation pour les jeunes demoiselles, fondée par Mme de Maintenon], il faut faire également preuve de noblesse et de pauvreté.
    Souvenirs, p. 197 (entrer)
  12. Sûre et secrète jusqu'au mystère.
    Souvenirs, p. 137, dans POUGENS (sûr, ûre)
  13. Religieuse sans vocation, elle chercha un amusement convenable à son état.
    Souvenirs, p. 95, dans POUGENS (vocation)
  14. Causons comme si nous n'avions rien à démêler ; bien entendu, ajouta-t-elle, que nous ne nous en aimerons pas davantage et que nous reprendrons nos démêlés au retour.
    Souvenirs, dans POUGENS (entendu, ue)
  15. Le roi, qui pensait toujours juste, aurait désiré que les princes légitimés ne se fussent jamais mariés.
    Souvenirs, p. 61, dans POUGENS (légitimé, ée)
  16. Elle [Mme de Montespan] se désespéra à la première grossesse, se consola à la seconde, et porta, dans les autres, l'impudence aussi loin qu'elle peut aller.
    Souvenirs, p. 56, dans POUGENS (grossesse)
  17. Il était triste de quitter son pays, et de renoncer à une vie pleine d'agréments.
    Souvenirs, p. 22, dans POUGENS (triste)
  18. Je suis restée jacobite, malgré les changements qui sont arrivés en ce pays-ci.
    Souven. p. 223, dans POUGENS (jacobite)
  19. Il avait eu plusieurs affaires galantes, et avait fait voir plus de coquetterie que d'amour.
    Souvenirs, p. 252 (galant, ante)
  20. À dire la vérité, quoique la fille de M. le duc d'Orléans dût passer devant une fille de branche cadette.
    Souv. p. 266, dans POUGENS (passer)