Marthe-Marguerite Le Valois de Villette de Murçay, comtesse de CAYLUS, auteur cité dans le Littré

Mme DE CAYLUS (1671-1729)

Dans le texte d'origine du Littré, les auteurs pouvaient être nommés par de nombreuses variantes. Dans cette version en ligne, la forme Mme DE CAYLUS a été choisie.

103 citations dans le Littré

Œuvres citées dans le dictionnaire Littré

Cette liste des œuvres a été compilée manuellement pour ce site web. Elle n'est pas exhaustive, et privilégie autant que possible les références aux éditions originales. Elle peut toutefois comprendre des publications contemporaines d'É. Littré, lorsque ce dernier était explicite sur ses sources ou qu'il cite des compilations. Le dictionnaire imprimé contenait d'ailleurs une liste très partielle des œuvres et auteurs.

Titre de l'œuvre Date de parution Citations
Souvenirs 1770 100 citations

Quelques citations de Marthe-Marguerite Le Valois de Villette de Murçay, comtesse de CAYLUS

Voici un tirage aléatoire parmi ses 103 citations dans le Littré.

  1. Le précieux de l'hôtel de Rambouillet.
    Souvenirs, p. 78, dans POUGENS (précieux, euse)
  2. Les grosses dents lui percèrent [au duc du Maine], en lui causant des convulsions si terribles, qu'une de ses jambes se retira beaucoup plus que l'autre.
    Souvenirs, p. 78, dans POUGENS (retirer)
  3. On lui sut gré ici [à Lauzun] d'avoir contribué à une fuite [de Jacques II] à laquelle le prince d'Orange n'aurait eu garde de s'opposer.
    Souvenirs, p. 232, dans POUGENS (opposer)
  4. Un de ces jeunes gens dit : S'il fallait prendre des libertés avec la reine ou avec Mme Scarron, je ne balancerais pas, j'en prendrais plutôt avec la reine.
    Souvenirs, p. 14, dans POUGENS (liberté)
  5. Ses amis s'apercevaient de la place qu'ils avaient dans son cœur, par celles que leurs portraits occupaient dans sa chambre [le chevet du lit, le dessus de la porte, l'antichambre et le grenier].
    Souvenirs, p. 123, dans POUGENS (place)
  6. Il me semble qu'on voit encore dans le caractère, dans la physionomie et dans toute la personne de Mme la duchesse d'Orléans [fille de Mme de Montespan, née pendant le jubilé], des traces de ces combats de l'amour et du jubilé.
    ib. p. 72 (jubilé)
  7. Sûre et secrète jusqu'au mystère.
    Souvenirs, p. 137, dans POUGENS (sûr, ûre)
  8. Je suis restée jacobite, malgré les changements qui sont arrivés en ce pays-ci.
    Souven. p. 223, dans POUGENS (jacobite)
  9. Ce grand succès [d'Esther] mit Racine en goût, il voulut composer une autre pièce.
    Souven. p. 210, dans POUGENS (goût)
  10. Comme il [Louis XIV] était sage, et qu'il savait combien les paroles des rois sont pesées.
    Souvenirs, p. 114, dans POUGENS (peser)
  11. Le roi, qui pensait toujours juste, aurait désiré que les princes légitimés ne se fussent jamais mariés.
    Souvenirs, p. 61, dans POUGENS (légitimé, ée)
  12. Veuve à dix-huit ans, princesse du sang, et aussi riche que belle, elle [la princesse de Conti] eut de quoi se consoler.
    Souvenirs, p. 228, dans POUGENS (veuf, veuve)
  13. La vieillesse et les malheurs domestiques du roi l'avaient rendu plus faible, et madame la duchesse du Maine plus entreprenante.
    Souvenirs, p. 218, dans POUGENS (entreprenant, ante)
  14. Pendant que le hoca fut à la mode, et avant que le roi, par sagesse, eût défendu un jeu aussi dangereux.
    Souvenirs, p. 154, dans POUGENS (hoca)
  15. Religieuse sans vocation, elle chercha un amusement convenable à son état.
    Souvenirs, p. 95, dans POUGENS (vocation)
  16. Un homme revêtu des plus grandes dignités de l'État.
    Souvenirs, p. 123 (revêtu, ue)
  17. Pour ne pas donner à la médisance le moindre sujet de mordre, on convint que des dames respectables et les plus graves de la cour seraient présentés à cette entrevue.
    Souvenirs, p. 68, dans POUGENS (mordre)
  18. [Jouer la tragédie d'Esther] lui fit appréhender [à Mme de Maintenon] que cet amusement ne leur insinuât [aux demoiselles de Saint-Cyr] des sentiments opposés à ceux qu'elle voulait leur inspirer.
    Souvenirs, p. 204, dans POUGENS (insinuer)
  19. Je trouvai le lendemain la messe du roi si belle, que je consentis à me faire catholique, à condition que je l'entendrais tous les jours, et qu'on me garantirait du fouet.
    Souvenirs, p. 33, dans POUGENS (messe)
  20. Elle [Mme de Maintenon] jeûnait si austèrement les carêmes, qu'elle faisait peser son pain.
    Souvenirs, p. 66, dans POUGENS (jeûner)